Les scientifiques ont compris comment faire pour désactiver la faim

Récemment, les scientifiques ont découvert des façons de plus en plus... créatives de lutter contre les effets potentiellement mortels de l'obésité. Ils pourraient avoir trouvé une solution pour endiguer le problème, nous pourrions simplement éteindre une partie de nos cerveaux...

La solution semble quelque peu drastique et on voit déjà se pointer diverses dérives et conséquences fâcheuses. Toutefois, force est de reconnaître que cette solution arrête le problème à sa racine et surtout que pour l’heure, il ne s’agit que d’une étude.

Ainsi, une équipe de scientifiques dirigée par Joshua Jennings et Garret Stuber de l’Université de Caroline du Nord de Chapel Hill a modifié génétiquement des souris afin qu’un petit groupe de leurs neurones (situés dans le BNST) soient capables de se désactiver en réponse à la lumière. Plus important encore, ces neurones envoient des messages dans l’hypothalamus latéral, qui est une partie du cerveau appelée à jouer un rôle dans l’appétit…

A l’aide d’un laser, ces neurones ont été stimulés et les sujets ont alors refusé de manger, même lorsqu’ils avaient faim. A contrario, ils ont réussi à provoquer l’effet inverse chez les cobayes, une véritable frénésie et boulimie jusqu’à ce que le stimulus revienne, qu’ils soient ou non à satiété.

Il ne s’agit encore que de tests et uniquement par phase de 20 minutes, les chercheurs espèrent à terme faire d’énormes progrès dans le traitement d’une variété de troubles de l’alimentation.

Tags :Sources :The Guardian Via :Geekosystem
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comme si le cerveau était la cause de l’obésité -_-

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. En parti oui, même si c’est l’estomac qui envoie le message comme quoi il a besoin de manger, c’est le cerveau traite le message et qui te donne la sensation de faim.

      En coupant ce signal, ton estomac aura beau avoir la dalle, ton cerveau lui s’en battera les coucougnettes en te disant que t’as pas faim.

      1. Donc, si je vous suis bien, une personne qui a faim est une personne obèse? Non mais vous vivez en pleine nébuleuse là! Les gens sont obèses soient parce qu’ils ont une mauvaise hygiène de vie, une mauvaise activité physique ou intellectuelle, soit par choix dans certains cas. C’est pas en bombardant le cerveau de laser que le problème d’obésité sera réglé. En tout cas ce n’est pas moral. La malbouffe est la principale cause de l’obésité, il faut les désaccoutumer de celle-ci.

        1. « une mauvaise activité physique ou intellectuelle »

          Intellectuelle ? Donc si tu fais un boulot super physique mais qui demande pas deux sous de jugeote tu seras obèse parce que tu fait pas un truc d’intellectuelle ?

          Bien, bravo..

        2. le cerveau est la cause de tout mon grand. si tu est trop idiot pour prendre soin de toi et de faire de l’exercice ou de se faire de bons repas équilibré au minimum et bien tu va engraisser et c’est pas a cause de personne a par ton cerveau. les test de labo c’est pas pour reproduire sur les humains mais de mieux comprendre la faim.

        3. @anonymous

          au lieu de raconter n importe quoi, regarde les recherches scientifiques sur l activite du cerveau lorsque l on se nourrit…. et tu decouvriras peut etre que le cerveau ne fonctionne pas la meme chose pour les gens ayant des problemes avec la nourriture et les autres.

    1. Tu prends le truc complètement à l’envers là…
      L’idée c’est que ça pourrait aider les personnes obèses et/ou boulimiques à diminuer sans contrainte psychologique la quantité de nourriture qu’elles ingèrent, pas de faire en sorte que les gens en mal-nutrition meurent mais sans sensation de faim…

  2. où tout simplement, le but de tout ça est de comprendre comment ça marche. La partie « racolleuse » du problème de l’obésité ne provient pas des chercheurs mais de ceux qui relaient l’info. Il existe déjà des coupe-faim, il existe toujours des obèses.

  3. « Ils pourraient avoir trouvé une solution pour endiguer le problème, nous pourrions simplement éteindre une partie de nos cerveaux… »

    Oui alors déjà que certains ont pas la lumière à tous les étages, si on leur en éteint encore une partie …

  4. @Blizo:

    Ce que je veux dire c’est que tant que tu t’occupes l’esprit, tu ne penses à bouffer, c’est sûr qu’à rien foutre de la journée, t’as qu’une envie c’est de grailler pour t’occuper

    1. Et c est avec ce message que tu enfonces le clou sur ta meconaissance du sujet.
      tu sauras par exemple, que si tu es prive de nourriture pendant 2 a 3 jours, ta faim s estomperas (c est le principe du jeune).

      quand je ne fais fous rien de la journee, non je ne pense pas qu a manger. Car mon cerveau ne considere pas la nourriture comme une reconpense comme chez certains boulimiques.

      1. « récompense » et oui,tout viens de la. La malbouffe est le résultat d’une société basée sur la surconsommation.
        Certaines personnes sont plus ou moins sensibles au matraquage publicitaire de produits riches en sucre et en graisse qui sont de vraies drogues. Revenir à une consommation seine est devenu quasiment impossible, à moins de vivre marginalement. Et bien sur c’est plus logique de régler cette affaire à grand coup de lasers… LOL

        1. Ah oueh mais pour le coup c’est pas l’idéal. Nous (les drogués de malbouffe) ce qui nous intéresse c’est d’avoir des tirs laser directement dans l’estomac, comme ça on peut continuer à bouffer gras et sucré !!!

    2. Sauf que ce que tu oublies c’est que l’obesité est une maladie dans certains cas. La malbouffe c’est autre chose. Celle-ci est causé par le stress ou justement pas une trop grande absence de stress ( rester chez soit a rien foutre). Mais il y a des personnes qui ne peuvent s’empecher meme en ayant l’esprit occupé

  5. Alors @ FLOFLU, dire que l’obésité est une maladie revient à dire que la peau est un tégument..STRICTEMENT la même chose et ce n’ets pas vrai ! L’obésité est un symptôme !!
    1 – On estime 1% de cause génétique et cette théorie est en train de s’étioler face aux nombreux perturbateurs endocriniens identifiés dans tous nos produits de consommation (BPA, PVC, dentifrice, shampoing, gel douche, plat préparé, conservateurs, colorants, aspartame, etc…).
    2 – L’obésité est aussi un symptômes (évident) d’un mal-être psychologique (mésestime, morcellement, syndrome de vide social, ou intellectuel)
    3 – Hygiène de vie comme dit par ANONYMUS, il a été prouvé que les 1/3 de la population américaine est obèse, et que la cause est leur mode de vie; l’american dream, avec grosse voiture (symbole de réussite sociale, doit être à l’image de l’importance de leur résidence principale), alimentation trop riche en graisse saturé, hyperprotéique (quand on bouge pas on perds du muscle et on fait du gras).
    4 – Le rôle joué par notre flore digestive, qui semble avoir un rôle prépondérant dans la transformation des aliments, leur qualité et leur disponibilité. (Même phénomène prouvé récemment pour les fumeurs qui arrête la cigarette. L’arrêt provoque un changement de la flore intestinale; un retour à la normal, qui améliore la digestion et donc provoque une plus grande absorption des graisses, ce qui entraine une prise de poids moyen de 3 kilos tout sec confondus.)

    Donc au lieu de crier au scandale sur ANONYMUS, pour son franc parlé, faite des recherches, ou parlez aux bonnes personnes, plutôt que de croire les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité