Quand SFR fait baisser le chômage

SFR

SFR a réussi à faire baisser le chômage en France. Pas en décidant d’embaucher en masse, non, mais en étant la victime d’un bug plutôt gênant !

Sans doute avez-vous entendu l’annonce du Gouvernement, qui indiquait récemment avoir constaté une baisse du chômage en août dernier, une première depuis le mois d’avril 2011. Et bien, cette baisse n’est finalement pas si impressionnante, puisqu’elle a été virtuellement gonflée, la faute à un bug ayant touché SFR.

Explications : s’il était bien question d’une baisse de 50 000 demandeurs d’emplois en catégorie A dans un premier temps, il est apparu que nombre des demandeurs avaient été « sortis » des listes suite à une « cessations d’inscription pour défaut d’actualisation ». Il leur a en effet été impossible d’actualiser leur dossier, puisque SFR, prestataire de Pôle Emploi, a subit un bug qui a bloqué l’envoi des SMS de relance, pour les actualisations, justement.

Le Ministère du Travail a depuis distribué un communiqué de presse, pointant « un manquement, imputable à l’opérateur SFR […] des relances de demandeurs d’emploi n’ayant pas encore actualisé leur demande n’ont pas été acheminées vers leurs destinataires ».

Depuis, l’incident a été résolu, et le ministère du Travail évoque désormais entre 22 000 et 29 000 demandeurs d’emplois en catégorie A en moins en août 2013. Néanmoins, SFR et Pole Emploi ne cessent de se rejeter la faute : le premier affirmant ne pas avoir le temps de surveiller tous les SMS qu’il fait transiter, le second qu’il était impossible que la faute lui impute, du fait qu’il ne soit pas un opérateur. Comprenez : ce n’est pas à lui d’assurer cette tâche. Et pendant ce temps là, les demandeurs d’emploi…

Tags :Via :generation-nt
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et notre gouvernement qui s’en félicitait publiquement, alors que personne ne les croyait.
    Quel bande de tachons, franchement.
    Sans aller jusqu’à crier à la manipulation (même si on peut se poser la question), ça montre au moins leur déconnexion de la réalité de ce que vit la population au quotidien.
    Affligeant.

  2. oui c’est affligeant d’autant plus que cette baisse du chômage est pas due à la création d’emplois… non c’est si j’en crois l’article les « cessations d’inscription pour défaut d’actualisation » qui en sont la cause… en gros ça revient à dire pour ces chers politiques de gauche… « on a pas réussit à créer de l’emploi, mais 20 000 personnes de moins touchent le chômage grâce à la radiation automatique… » bref que du bonheur pour les personnes concernées… c’est désespérant pour les gens qui ont voté à gauche, le peuple de gauche c’est bien fait enflé par une bande d’incapables

  3. Sinon à part ça tout les ans il y a une baisse du chômage pendant la période juillet-août pour une raison très simple (qui n’a rien à voir avec la politique de notre gouvernent) -> Les saisonniers. Alors ils sont bien gentils de se féliciter de cette baisse prévisible …

    1. Ils manipulent quelques chiffres, et le peuple au passage.
      Vous la sentez vous la baisse du chômage ? Perso au boulot on a reçu deux fois plus de CV pour un poste bidon comparé à l’année dernière pour la même offre d’emploi. Des gens qui seraient prêts à déménager de leur bled à 300km d’ici pour de la merde.. Et le plus triste: des gens qui ont passé la quarantaine et qui envoient leur candidature pour un CDD.. De moins en moins de postes pour de plus en plus de demandeurs, les salaires seront tous des SMIC et on se fera bientôt tous enfiler en contrat 39h vu que les heures supp maintenant c’est plus benef’ pour l’employeur que l’employé.
      Faites vous des contacts, faites vous pistonner, faites vous votre place et vite parce qu’il y a du monde à la porte !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité