John McAfee annonce une application à 100$ pour iPhone et Android

Quand il n’est pas en train de se quereller avec son voisin de Belize ou d’enseigner le yoga, l’expérimenté John McAfee est irrité par les techniques de surveillance de la NSA.

Il est d’aileurs à l’origine de cette vidéo un peu folle -un peu datée aussi- qui incite les utilisateurs des produits antivirus de son ancienne entreprise à les désinstaller, arguant que ces logiciels sont des backdoors (littéralement « porte de derrière », accès caché dans un logiciel pour une utilisation malveillante ou la collecte de données) de la NSA.

John McAfee prend donc la question de la protection de la vie privée a bras le corps. Il a annoncé au San Jose McEnery Convention Center que son équipe travaillait actuellement sur Decentral, un appareil qui mettra des bâtons dans les roues de la NSA dans sa traque des données de nos téléphones. « Il n’y a pas moyen qu’il [le gouvernement] puisse dire qui vous êtes ou où vous vous trouvez » explique McAfee.

Prévu en premier pour les appareils Android et iOS, Decentral est supposé couter une centaine de dollars, et créer un réseau « flottant » autour de l’appareil qui ne peut plus être piraté de l’extérieur. Le rayon de protection devrait être de quelques dizaines de mètres dans un environnement urbain, et de plusieurs centaines de mètres en campagne.

L’inventeur précise qu’il a le projet Decentral en tête depuis un moment, mais il accélère le mouvement à cause du scandale de la surveillance de la NSA. Le premier prototype devrait être prêt dans 6 mois. Si Decentral est banni par le gouvernement americain, McAfee dispose de plans de secours : « Je le vendrai en Angleterre, au Japon, dans les pays du Tiers Monde. Decentral arrive et rien ne peut l’arrêter ».

Tags :Via :phonearena
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Non, c’est super fort. Il communique sur ses défauts pour en faire une force.
    Le mec chelou mafieux crade qui s’est enrichi avec une « protection » contre ses virus, et qui a des scandales avec les armes, les putes, et la dope, devient un subversif marrant défenseur des libertés.
    Comment faire du pognon avec un nom.
    Il doit avoir la même agence de buzz que kim dotcom…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité