La première jambe bionique contrôlée par la pensée

En matière de prothèse, la médecine a fait d'incroyables progrès au cours de ces dernières années, tant dans les matériaux quand dans la mécanique elle-même. Aujourd'hui, elles sont mêmes directement contrôlées par la pensée. Si quelques prototypes ont déjà fait parler d'eux, cette jambe bionique est absolument incroyable.

Zac Vawter est un ingénieur de 32 ans qui n’aurait jamais pensé pouvoir bouger normalement après l’accident qui lui a coûté sa jambe il y a plusieurs années de cela. Le destin en a décidé autrement. L’homme est le premier testeur d’une projet financé par l’Armée américaine, à hauteur de 8 millions de dollars, visant à venir en aide aux 1 200 soldats ayant perdu un membre en Irak et en Afghanistan.

La jambe bionique de Zac provient du Centre de Réhabilitation du Centre de Médecine Bionique de Chicago. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la magie fonctionne: « Elle marche comme je marcherais si j’avais mes deux jambes. Pas d’entraînement spécial, de boutons ou quoi que ce soit. C’est ça qui est vraiment phénoménal. »

Techniquement parlant, la prothèse est reliée à son corps via deux nerfs et une batterie de capteurs. Il n’y a qu’à penser pour que le mouvement soit exécuté et ce, avec un taux d’erreur de (seulement) 1,8%. Impressionnant !

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Nous auriez du mettre la vidéo! On parle de super prothèse souvent mais là sur la vidéo on a vraiment l’impression que le gars en question marche normalement. Impressionnant

  2. « ….la médecine a fait d’incroyables progrès au cours de ces dernières années, tant de les matériaux quand dans la mécanique elle-même »
    Encore un rédacteur de Giz qui se relit patiemment avant de poster…

  3. Il marche plus comme un ROBOT plutôt que la démarche naturelle d’un être humain, mais l’exploit reste impressionnant pour que le cerveau le contrôle tout seul, sans aide extérieure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité