Recharger son Nokia Lumia 925 avec un éclair, c’est possible !

Marre de devoir patienter quelques heures pour pouvoir profiter d'une batterie pleine sur votre smartphone ? Des chercheurs sont parvenus à recharger complètement un Nokia Lumia 925 en seulement quelques secondes grâce à... un simili-éclair. Retour sur un petit exploit.

Le « défi » a été lancé par la firme finlandaise elle-même à des chercheurs de l’Université de Southampton. Neid Palmer, l’un des scientifiques de l’équipe, très « excité par par ce challenge proposé par Nokia » explique comment la chose a été rendue possible:

En utilisant un courant alternatif passé dans un transformateur, plus de 200 000 volts sont envoyés dans une petite ouverture de 300mm – produisant ainsi de la chaleur et de la lumière, comme un véritable éclair. Le signal passe ensuite dans un second transformateur pour pouvoir recharger le téléphone.

Nous avons été très étonnés de voir que les circuits de Nokia ont réussi à stabiliser le signal, permettant ainsi de recharger la batterie en quelques secondes. Cette découverte prouve que l’appareil peut être rechargé avec un courant passant dans l’air, c’est un grand pas vers la compréhension d’une énergie naturelle comme l’éclair et sa récolte.

Ayant été l’un des premiers à proposer la recharge par induction sur ses smartphones, Nokia poursuit ainsi ses recherches dans le domaine et espère bien découvrir les méthodes de charge de demain…

Le mot de la fin pour Chris Weber, Vice-Président Exécutif du département Ventes & Marketing: « Bien évidemment, nous recommandons de ne pas essayer cela chez vous. »

Tags :Sources :WMPoweruser
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ça doit être sympa de bosser sur ça mais je n’y trouves rien d’extraordinaire…
    Ils ont transformé la puissance reçu en rabaissant le voltage et donc augmentant significativement l’intensité (et donc la vitesse de charge)…

    PS : Ce commentaire est seulement mon avis personne, et NON un troll !

    1. « Voltage » est un anglicisme, il faut lui préférer « tension ». Le principe a beau être simple en lui même (dans les grandes lignes, c’est bien ça), c’est quand même un joli tour de force à mettre en application. Si c’était si simple, depuis le temps qu’on a découvert que P=U*I et I=U/R, ça ferait bien longtemps qu’on mettrait des résistances sur les éclairs pour recharger tout et n’importe quoi en une fraction de seconde. 😉

  2. une petite ouverture de 300mm ? ça fait 30cm donc j’imagine qu’il doit y avoir une erreur de frappe non ? 30cm c’est pas vraiment petit … ce serait pas plutôt 300nm ?

    Sinon pour répondre à Chaos, ça reste évidement une simulation et l’énergie de leur simili-éclair est loin d’atteindre celle d’un véritable éclair. On est bien entendu loin de pouvoir emmagasiner l’énergie d’un véritable éclair dans des accumulateurs mais l’expérience montre que d’une certaine façon, cela reste possible à petite échelle.
    Ça pourrait donner des idées sur les voies à suivre, et si un jour on peut récupérer et stocker l’énergie des orages, ce sera une énorme source d’énergie… propre et renouvelable en plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité