L’ARCEP flingue le haut débit de Free… qui se défend

Free

Après l’ouverture du réseau 4G à Bouygues, qui a valu à l’Arcep de subir les foudres d’Orange, l’Autorité de Régulation des Télécoms doit désormais affronter Free, qui l’accuse de fausses déclarations sur la qualité de son débit.

A l’origine de ce nouveau conflit, un communiqué de presse de Free affirmant sa capacité à proposer « le débit en fibre optique le plus rapide en Europe » à certains de ses abonnés. Le groupe promet ainsi d’augmenter son débit à 1Gbit/s en réception grâce à la technologie VDSL2.

FAUX répond l’Arcep dans un contre communiqué ! L’infrastructure du réseau de Free ne serait pas compatible avec cette annonce. Le gendarme des Télécoms raille de plus les « tests en laboratoire » sur lesquels Free aurait basé son annonce.

Sauf que, fidèle à ses habitudes rebelles, Free a choisi de contredire l’Autorité en s’appuyant sur ses Freenautes pour « rétablir la vérité ». L’opérateur présente ainsi les résultats d’un appel à témoin lancé au moment de l’installation du VDSL2 en Gironde et en Dordogne, aux résultats concluants… pour certains de ses abonnés seulement.

Le problème que souhaite pointer du doigt l’Arcep, c’est justement la démesure de certaines annonces émises par les acteurs des télécommunications qui peinent parfois à tempérer leurs résultats.

De leur côté, en bons suiveurs, Orange et SFR balançaient à leur tour des communiqués les présentant comme les leaders du haut débit. De quoi occuper encore l’Arcep pendant les prochains jours…

Tags :Via :universfreebox
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Le groupe promet ainsi d’augmenter son débit à 1Gbit/s en réception grâce à la technologie VDSL2. »

    Faut pas mélanger les 2 technologies, VDSL2 et fibre, en l’occurrence c’est de fibre qu’on parle, le VDSL2 ne permet pas des débits de cette taille…

  2. En attendant, Free ferait mieux de corriger les dysfonctionnements que le déploiement du VDSL2 a provoqué chez bon nombre de ses abonnés ADSL depuis fin juillet avant de faire de la pub sur une techno encore trop peu accessible…

    1. salut Pamplemousse, comment arrives tu à obtenir ce débit ? je suis aussi fibré sur paris mais comme lu dans un article la freebox revolution bride la connexion aux alentours de 450/500 Mbs, ce que j’obtiens bien avec un débit de 55-60 Mo/s max ?
      Utilises tu la freebox en mode bridge ?

      1. J’utilise Internet Download Manager
        Je téléchargeais depuis un serveur appartenant a free.

        Après c’était plus marrant qu’utile, 70Mo/s c’est totalement inutile
        10Mo/s suffisent amplement, même pour le streaming de vidéo HD, voir 4K ^^

      1. Oui je fume aussi mon havane que j’ai acheté avec l’argent qu’il me fait économiser… j’en profite aussi pour me gratter un peu les fesses…miamiamiam

  3. Mon immeuble, à Nice, est équipé depuis bientôt un an en fibre optique par Orange qui n’arrête pas de me relancer.
    Pendant de temps, FREE est incapable de me connecter en fibre !
    Ca m’embête de passer à Orange, mais si Free continue….

  4. Plutôt que de stigmatiser un opérateur en particulier qui ne fait rien d’autre que d’appliquer les même règles de marketing que tous les opérateurs en matière de débits, l’ARCEP ferait mieux d’imposer des règles de communication plus claires pour les utilisateurs ! À commencer par réformer l’unité de mesure : rares sont les clients à même de convertir correctement des méga bits/s de débit théorique en méga octets/s de débit réel utilisable en connexion, et ce en sachant que chaque protocole n’utilise pas le même nombre de bits pour transmettre 1 octet !

    1. Totalement d’accord avec toi, je me suis pris la tête en plus avec un vendeur SFR en boutique à propos de ça.
      Le bougre ne connaissais pas la différence entre Mbits/s et MBytes/s (ou Moctets/s) du coup il a fais LE MEC qui sais tout parce qu’il est vendeur. Je supporte pas ça.
      Au final j’ai sorti mon smartphone pour lui donner un cours.

      Bref si seulement les vendeurs étaient compétent, il y aurait déjà moins de soucis.
      Du coup ton idée de réformer l’unité de mesure serait vraiment un plus =D

      1. Il n’y a rien a réformer, l’unité officielle de mesure du débit est le bit/seconde … ce sont les geeks qui ont fait la conversion en octet/seconde pour leur permettre de savoir combien de temps il leur faudrait pour DL leurs fichiers.

  5. Oui bien moi après avoir fait fibré mon immeuble, j’ai contacté Free et envoyé un mail à Xavier Niel qui m’a répondu que le raccordement à Free fibre n’était pas prévu dans ma ville. Tous les autres opérateurs le font ! Après 8 ans chez Free et des débits entre 1 et 6,5 Mo et des coupures intempestives en plein film VoD j’ai dit bye bye Free et bonjour Numericable fibre. 100Mo… le rêve :)) Dommage car j’aimais bien Free mais là faut pas se moquer du monde !

    1. Je trouve l’interface de la Box numéricable autrement mieux foutue que celle de la freebox révolution. La navigation dans les répertoire des disques partagés, le support de plusieurs types de serveurs UPnP, la présentation des programmes, la navigation internet sur la box …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité