La Chine se lance dans la guerre des étoiles !

La semaine dernière, la Chine a testé un satellite capable d’attraper et de capturer d’autres satellites dans l’espace ! Pas de quoi en faire un plat ? Pas si sûr. Cela signifie que la Chine a testé une arme dans l’espace. Et c’est bien ce dont il s’agit. Aujourd’hui, la Chine possède une arme plutôt maline que l’Occident peut envier. Jugez plutôt…

Le 20 juillet, ils ont lancé 3 satellites avec des bras mécaniques dans le cadre d’un programme secret d’arme anti-satellites. La Chine a bien sûr communiqué en disant qu’il s’agissait de « satellites d’expérimentation scientifique ».

La semaine dernière un des trois satellites s’est approché d’un de ses copains (vraisemblablement, car les sources sont un peu floues sur ce point) pour l’attraper avec son bras robotisé et l’emporter avec lui. Ni vu, ni connu, j’temballe.

Avec ce test réussi, la Chine vient de faire un bond de géant dans son programme de guerre spatiale. La dernière fois que la Chine a réalisé un test anti-satellite, c’était en 2007. Ils ont envoyé un missile pour exploser un de leurs satellites. Le résultat ? Des milliers de débris qui représentent une menacent pour chaque pays avec un programme spatial… dont la Chine elle-même.

Avec cette technologie, la Chine peut attaquer le satellite d’un autre pays proprement, sans créer de débris. Et mieux encore, ils peuvent s’approcher d’un satellite en orbite et le manipuler sans que son propriétaire ne s’en aperçoive. Forcément, ce n’est que le début de ce programme de « guerre des étoiles ». Maintenant, nous pouvons imaginer que l’armée américaine ne va pas rester sans rien faire et développer de son propre côté une parade à ce genre d’attaque spatiale. Ceci étant dit, rappelons que l’armée américaine possède quand même une navette spatiale secrète inhabitée dont les missions sont inconnues.

Tags :Sources :Freebeacon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Faudrait que l’armée américaine ait des budgets pour pouvoir répliquer.
    Faut que… crise… shutdown…
    Quoi qu’ils risquent bien d’y mettre la priorité quand même : car ce qui fait la valeur du dollar, c’est la puissance militaire américaine qui vous tombe dessus si vous refusez de l’accepter comme devise de réserve internationale (fondamentalement, un dollar ne vaut strictement rien).

  2. Bref, la Chine fait la même chose que les américains.
    Ha Ben oui , pour les américains on applaudit. Mais on tremble des qu’il s’agit de la Chine.
    Sans déconner la Chine ne va tout de même pas attaquer ses clients.

    Car on se plaint des attaques informatique des chinois, mais les ricains , ils font quoi avec la NSA ?

    1. Oui … la navette secrète que tout le monde il est au courant … c’est plus vraiment secret du coup 😉

      Sinon, on construit un barrage, on balance de la caillasse de l’autre côté pour leur faire croire qu’on a traverser et quand ils sont au milieu de la rivière, on pète le barrage et on les noie. Bon ça fait juste un peu chier de péter un barrage qu’on a mit 4 semaines à construire.
      Ou sinon on imite le faisan …. ouhouuu ! ouhouuuu ! …papapapapapa !

  3. La France et plus généralement l’Europe ont aussi un programme de ce genre qu’on développe depuis plusieurs années. Il n’a jamais été mit en pratique mais les technologies pour le réalisé sont là. Sauf que chez nous le programme vise à récupérer des débris spatiaux inertes type 3ème étages des fusées, satellites morts ou en pannes. Ceci servirait à nettoyer l’espace en orbite basse ( < 1000 km ) des débris les plus gros. (Enfin des applications militaires seraient possible dans l'absolu mais l'Europe n'oserait jamais les mettre en pratique…) Le tout sans créer le moindre débris (vraiment !). Ce qui implique de ne pas casser les panneaux solaires aussi fragile que le papier alu d'une tablette de chocolat notamment.

    Après il y a de grosses erreurs évoqués ici, mais les chinois sont des pros de l'intox… 😉 Déjà, il est impossible de choper un satellite sans qu'on voit approcher le satellite Chinois. Cette manoeuvre prend obligatoirement plusieurs heures à moins de couter énormément de carburant. Aujourd'hui les satellites sont suivit en permanence via des radars au sol très performant. On en a notamment un en France dans le sud qui ennuit beaucoup nos amis américains et leur satellites espions secrets. 😉
    Et surtout, je demande à voir la manoeuvre d'abordage sans créer de débris !!! Oo Sachant que tous les satellites sont en rotation sur eux même ! Alors choper plusieurs tonnes en rotation sur elles-même de manière propre avec un simple bras robotisé… Même en titane c'est quasiment impossible sauf dans un environnement parfait. Alors c'est vrai les américains le faisait avec la navette et Hubble ou avec l'ISS mais dans ce cas là, les 2 engins sont coordonnés entre-eux pour supprimer leur rotation relative afin que l'approche puisse se faire "en ligne droite". Et l'approche se faisait avec intervention humaine directe ! Pas avec un satellite en automatique. lol

    Nan ! Les chinois n'ont pas ce niveau de technologie c'est beaucoup trop avancer à la vue des simples lancements qu'ils font. Par contre approcher le satellite ennemis en fonçant dans le tas et le harponner à la bourrin, ouais ça c'est tout à fait dans leurs cordes. Et ils recréeraient des milliers de débris au passage. Ca leur correspond tout à fait ! lol

    1. Si c’est bien un satellite tueur, la chine a encore un train de retard comme d’habitude, ce type de système ayant été abandonné depuis longtemps par les américain et russe, un laser depuis le sol suffit pour bousillée les cameras .
      Mais je peux me tromper avec leur culte du secret et du faux pour camoufler la vérité^^.

      1. sauf que c’est pas un satellite tueur c’est un satellite qui prend le contrôle des autre satellite, le but est de renvoyer des infos bidons par exemple ou de sniffer les infos…

        Tu es sur que c’est inutile aujourd’hui ?
        T’imagine si ton GPS te dit que tu es en pleine mer parce-que un militaire chinois l’a décidé :)

        1. Pour ça les américains le font eux même, pendant la guerre d’Irak / Koweit, la précision des GPS et passée de 10 mètres à 100 mètres ^^.

          snifer c’est une chose, introduire du code une autre, de plus tu peux le faire à partir du sol pas besoin d’envoyer un satellite pour pirater un autre.

  4. @ William B
    C’est sa fonction qui est secrète bien évidemment, tout comme l’est celle de la navette américaine X-37. Il me semblait pourtant que cela allait de soi, visiblement non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité