90% des gens ressentent les vibrations fantômes de leur téléphone

On alloue aux Smartphones et autres appareils nombre de qualités. Mais notre relation avec nos téléphones est telle qu'il se pourrait que notre santé mentale en ait souffert. Résultat ? 90% des gens ressentent les vibrations fantômes de leur téléphone...

Ne niez pas, c’est inutile… Il est plus que probable que vous ayez déjà senti votre smartphone vibrer dans votre poche et fini par constater qu’il n’avait rien fait du tout ! Depuis quelques années, en corrélation avec l’avènement des téléphones, le syndrome prend de l’ampleur.

Sans dénomination officielle, il est connu sous le terme Ringxiety ou hypovibochondria. Il s’agit d’un un phénomène psychoacoustique. Il correspond à la sensation d’entendre ou de sentir votre téléphone alors que celui-ci n’a ni sonné ni vibré.

Les gens vivent maintenant dans un état constant de vigilance à destination de leur téléphone. Votre cerveau est donc conditionné pour répondre à une sonnerie de téléphone comme à un bébé qui pleure.

Plus important encore, cette  dérive est devenue quasi universelle pour tous les utilisateurs de smartphones. Une étude a révélé que 90% des étudiants de premier cycle avaient ressenti ces vibrations fantômes et ce n’est guère la première arrivant à ces conclusions. Le Docteur Larry Rosen explique,

« Cela ressemble à un comportement compulsif, obsessionnel. Ce n’est pas si différent de quelqu’un qui se lave constamment les mains. Je ne dis pas que c’est une obsession, mais cela pourrait très facilement se transformer ainsi ».

Et si nous oublions nos smartphones pendant quelques jours ? Cela vous semble-t-il seulement envisageable… Pas sur…

Tags :Sources :Dvice
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Alors en fait, tu as un lien vers une source.
      Dans cette source, tu as un lien vers un article.
      Dans cette article, tu as un lien vers l’étude.

      Je suis sûr qu’un petit effort t’aurais permis de remonter à la source…

        1. Déployer de l’énergie pour être anti quelqu’un est stupide.

          Il y a bcp plus simple: ne plus lire les articles de florence !
          Perso, je lis le titre, je vais à la source et après je rigole avec les commentateurs. Voila de l’énergie positive. 😉

        2. Eric je suis d’accord avec toi, mais Florence nous prend pour des C** avec ces titres racoleurs, faut bien répliquer.

  1. Ouaip et bien moi qui suis totalement ( ultra ) dépendant de mon téléphone pour bosser ( travailleur indépendant ), je connais et reconnais le syndrome.
    Il est d’autant plus présent lors de mes déplacements exclusivement en 2RM, vibration cuisse droite = appel… dès fois oui, dès fois non.
    Seul moyen pour moi, changer mon casque pour un équipé Bluetooth, peut-être plus pratique mais alors niveau sécurité…

  2. Autre possibilité, les habits qui en marchant frottent les uns contre les autres, s’ils ne sont pas lisses ça fait une sorte de vibration, qu’on confond quelque fois avec la vibration du portable.

  3. hola, c’est pas une maladie mentale non plus, hein… calmes toi florence. ça m’arrive aussi, je ne nie pas, mais moi je met ça sur le compte des sursauts musculaires, les fourmis dans les jambes après être resté assis dans une mauvaise position pendant plus de 5min, etc etc. et puis c’est pas de la vigilance 24/24, c’est juste que quand tu crois entendre un son qui se rapproche de celui de ta sonnerie, et que tu sais que le son est legerement etouffé dans la poche du pantalon, ben tu regarde, c’est tout ça nous prend qu’une à deux secondes faut pas l’oublier, c’est pas plus invalidant que d’avoir à se gratter le nez, quoi. c’est tout de meme pas du niveau des troubles obsessionel ? et bientot on va essayer de nous trainer dans des psychanalyses et nous filer des antidepresseurs pour lutter contre les vibrations fantomes et comment resister à la tentation ? non mais au secours, là

  4. Depuis quelques années, en corrélation avec l’avènement des téléphones, le syndrome prend de l’ampleur.

    C’est vrai. Avant, quand on avait pas de téléphones, on ne les sentait pas vibrer à tort ou à raison dans nos poches.
    C’est finement observé !

  5. Sans passer dans l’extrême en s’en passant pendant quelques jours (l’extrême est relatif à toute personne ^^ ), rien que s’en passer la journée par exemple en l’éteignant en arrivant au travail et le rallumer le soir avant de partir (voir un tit coup d’oeil le midi pour les plus impatient). Je pense que sa peut être un bon début.

    Il me reste plus qu’à essayer !

    1. je plussoie.

      Mais le marketing des fabricants ont bien compris que l’on devient accrocs a des futilités.

      En vacance par exemple, pendant 2 semaines, je n’allume pas mon phone et c’est le pied total.

  6. non mais faut pas s’alarmer non plus.
    pour ma part j’ai constater le même phénomène et j’ai trouvé la source non pas mon cerveau,mais tout simplement mon estomac!!
    sans mon téléphone dans la poche j’ai constaté que quelques fois mon estomac donnait une sorte de vibration étrange et pourtant.
    cela montre que l’on est de moins en moins a l’écoute de notre corps…..
    et pour les mauvaises langues les vibrations de mon estomac ne sont pas des rots^^

  7. Florence sale pute nique ta mere t’as plus d’idées alors tu reprend des sites anglais sur des etudes datant de 5 ans en plus tu veut qu’on se chie dessus? j’ai pas de téléphone quesque jmen bat la race des vibration ptite salope

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité