Un site de rencontre pour fantômes…

Certaines personnes passent leur vie à essayer de trouver leur âme soeur, sans y parvenir... Oui, c'est triste, mais pourquoi ne pas continuer cette quête dans l'au-delà. Ne laissez pas la mort gâcher votre rêve, ce serait un cruel manque de savoir vivre... 

Merci Internet. Sans quoi, certains lundis seraient bien ternes. Inscrivez-vous sur Ghostsingles.com, un nouveau site Web de rencontres où la vie et ses vicissitudes sont reléguées au passé et où la mort n’est que le début de l’aventure.

Ce n’est pas parce qu’on est un fantôme que l’on a pas le droit à l’amour, diantre ! Finis les petits tracas quotidiens de type, qui paye l’addition ou que vais-je mettre pour ce 3ème rendez-vous. Désormais, les seules préoccupations seront de savoir si la différence d’âge est importantd dans le cas où elle est décédée dans les années 1850 et lui, mort en 1920.

Les inscriptions sur Ghost Singles sont libres, mais les dirigeants interdisent à toute personne vivante d’accéder à leur base de données des défunts. Si vous avez encore un pouls… C’est dommage. Mais revenez donc une fois savamment, tragiquement ou mystérieusement décédé…

Si vous avez toujours rêvé de sortir avec quelqu’un comme Marylin Monroe, Marie-Antoinette ou encore qui bon vous semble, ce sera le moment de tenter votre chance… Vous savez, l’occasion de tenter enfin le… « Hey, t’as d’belles chaînes tu sais ! »

Tags :Sources :Ghost SinglesVia :Geekologie
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouai moi jèmeré ppuvoir sortir ac monroe a ma mort mé seré telle dakor hihihi ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Pour ma part, j’ai plutôt l’impression que les sites de rencontres vont devenir obsolète et que les applications rencontre mobiles vont continuée à gagner du terrain.On peu voir sur pinkdating de plus en plus de nouveautés dating autour du mobile et de moins en moins de sites de rencontres sur desktop.

    1. Je ne suis pas d’accord, les site web ont de particuliers que peux importe la plateforme, tout les monde sais y accéder l’avenir est donc aux sites responsive et pas à l’effet de mode commercial des applications.

      Ce qu’il est vrai c’est que avec les applications on peut utiliser nativement les fonctionnalités de son smartphone telle que le GPS mais là encore n’est ce pas une atteinte aux droit élémentaires de la vie privée (que l’on ai accepté les termes d’un contrat ou pas … de toute façon personne ne lit et c’est souvent trop tard alors).

      L’avenir obligera les fabricants d’app de se régulariser en mettant en gras et en encadré le fait que leur application va utiliser de telle ou telle façon notre smartphone. Voir loi européenne du 01 juin 2014).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité