Écrans souples ne veut pas dire téléphones flexibles

Tandis qu'LG dévoilait fièrement le premier écran OLED souple, le reste du monde s'est imaginé que le smartphone entier serait flexible. Mettons à mal la confusion ce n'est et ne sera pas le cas avant un bon moment.

Nous ne refaisons pas le topo, fier de sa nouveauté, LG a vanté des performances améliorées et des conceptions exceptionnelles à venir l’année prochaine… ‘Toussa toussa’. Cependant, nous pouvons vous assurer qu’un smartphone entièrement flexible ne sera pas parmi ces nouvelles choses passionnantes.

Les écrans souples sont nouveaux et palpitants, et il n’y a aucune raison de les incriminer sous une quelconque  et obscure raison. Il convient en revanche de préciser un ou deux points, l’arrivée des écrans souples ne signifie pas l’arrivée de dispositifs flexibles. Il y a encore des obstacles légitimes à franchir avant  qu’une telle chose ne soit simplement possible.

Les entrailles d’un smartphone ne sont pas conçues pour être tordues, pliées ou roulées, comme certains pourraient en rêver. La batterie, en particulier, n’est pas une partie facile à assouplir, d’autres défis de l’électronique sont également à poser, comme à quel point ils doivent êtres ployables ou encore la gestion des coûts pour éviter un prix fatalement prohibitif.

Rien de tout cela ne signifie que la percée d’LG n’est pas impressionnante ou importante. Mais il ne faut pas que les individus s’attendent à voir se pointer un LG pliable d’ici quelques mois (ou un Samsung, s’ils les coiffent au poteau). D’ailleurs, ce nouvel écran n’a pas l’air fou de prime abord, pourtant il est construit à partir de substrats de plastique au lieu du verre traditionnel, ce qui rend logiquement la question de la flexibilité moins problématique.

De plus, il est mince de 0,44 millimètre si bien qu’il rivalise même avec les écrans non pliables actuellement sur ​​le marché. LG se vante aussi d’avoir créé la dalle la plus légère du monde, pesant à peine 7,2 grammes pour un écran de six pouces. Enfin, comme il se plie, il ne se brisera pas… aussi facilement qu’un écran en verre (Vous savez, « incassable, incassable… cassé »). Notons pour finir de balayer les clichés qu’il n’est pas non plus immunisé contre les rayures.

Ainsi, même si c’est tentant de laisser votre esprit vagabonder vers un téléphone qui se roule en boule lorsque vous lisez des titres comme « écrans flexibles », refroidissez vos ardeurs jeune Padawan ! D’ailleurs, qui diable voudrait d’un téléphone de cet acabit ?

Tags :Sources :LG
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Bah s’il n’y a que la dalle de flexible, mais que l’écran lui est rigide oui ça ne sera qu’un argument commerciale. Si l’écran lui est également flexible, on peut tendre vers des terminaux bien plus résistant aux chocs, et là ça serai une véritable avancé.
      (Pour rappelle, car on utilise souvent les mauvais termes, l’écran n’est pas le dispositif d’affichage, juste le verre qui le protège, et qui intègre la surcouche tactile).

  1. Moi personnellement je ne cherche pas un téléphone flexible mais plutôt un appareil avec écran enroulable sur une base fixe qui contiendra la batterie entre autres éléments fixes, et techniquement je ne vois pas ce qui pourrais empêcher d’avoir un écran 7″ ou 8″ dans le volume d’un Iphone.

  2. @dfsdfdsfs
    LG a crée des batterie  » courbé  » pas flexible

    par contre les écran flexible pourrai faire revenir au gout du jour les téléphone a clapet avec des écran plus grand qu’actuellement une fois déplié. imaginez une 3DS ( ou assimilé ) avec 1 seul écran, mais flexible, d’un coup ca deviens interessant ! parce que bon, les écran flexible pour des smartwatch … mouais, soyons honette, ca sert deja pas a grand chose une smartwatch, alors en plus si faut se retourner le bras pour voir une information sur l »écran ….

  3. Bonjour

    Personnellement j’ai vu de vidéos sur internet ou un mec met des coups de marteau dans un écran flexible et celui-ci ne bronche pas!!!! Pas de rayure, la vidéo dessus défile toujours et avoir un téléphone ou l’on n’a pas peur pour l’écran, c’est peut être moins « fun » qu’un possible appareil flexible, mais c’est déjà une super avancée.

  4. Avec un écran souple au poignet ou ailleurs, là cela donne une toute autre perspective. L’écran sera indépendant du téléphone/ordi que l’on pourra garder dans la poche.
    Le smartphone tel que nous le connaissons n’existera plus dans quelques années. Il suffit juste d’avoir un peu d’imagination.

  5. Moi perso ce que j’imagine avec ces écrans ce serait un tel classique tactile quand même, pas trop grand car c’est ce qui ne plait pas a plein de monde mais qui intégrerait un écran dépliable/déroulable plus grand (taille iPad environ) ce qui permettait d’avoir un téléphone qui rentre dans une poche qui peut être utilisé d’une seule main comme dirait un monsieur à col roulé et qui permettait aussi de jouer ou regarder une vidéo sur un écran plus grand et donc de manière plus confortable.

  6. Ça peut être intéressant d’avoir une tv/écran pc qui repose sur un socle fixe que l’on peut courber afin de reproduire le principe des écran incurvés. De plus ça nous permettrait de choisir l’angle d’incurvation.

  7. Aucune confusion pour ma part Florence, au vu des différentes techno existantes, ça va arriver plus vite que tu ne le crois.

    Les PCB souples, tu en trouves dans claviers souples par exemple. Différentes technos existent pour faire des composants (de l’encre par exemple, utilisé dans le spatial), les batteries souples dont on parle plus haut (sous forme de câble de qqs mm d’épaisseur).
    Pour les processeurs je ne voie pas, mais de toute façon, c’est pas bien gros.

    On s’en approche Florence, et moi ça m’intéresserai bien un smartphone qui s’éclate pas quand il tombe par terre, ou qui fait pas une grosse brique dans ma poche. Et toi?

      1. L’antenne d’un iphone4 n’a rien a voir avec celle d’un b415, d’un 8210, ou d’un T28S. Toutes sont différentes, en termes d’encombrement, de techno, ou de gammes de fréquences. Il n’y a rien de figé, c’est juste que le constructeur « a la mode » fais les mêmes pour tout le monde, au même titre que le fondeur samsung fabrique toutes les puces mémoires, toutes marques confondues.
        Les performance des antennes fractales viennent de leurs forme, pas de leur taille ou de leur rigidité.

        Je ne trouve pas ce point bloquant, y’a de l’espoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité