0,001% des applications Android installées contiennent des malwares

En matière de protection informatique, il existe différentes méthodes que l'on peut mettre en place. Certains tentent de mettre en place un "environnement clos", impénétrable, une douce utopie, c'est le cas de Windows Phone et iOS par exemple. D'autres, comme Google, surveillent et agissent en conséquence, de la même manière que le centre pour le contrôle et la prévention des maladies. Regardons ce choix plus en détail.

On entend très régulièrement parler de telle ou telle attaque, par le biais de telle ou telle application, contre Android. Les chiffres, eux, montrent une réalité fort bien encadrée. Tous les appareils utilisant l’OS mobile de Google utilisent des systèmes de bac à sable et de permissions, pour cloisonner les applications. 95% de ces appareils laissent Android et Google intervenir si l’on s’apprête à installer un fichier à risque – c’est l’option « Vérifier les applications » -.

La plupart des utilisateurs sous Android n’installent des applications qu’en provenance du Play Store, d’Amazon et quelques rares autres canaux de distribution de confiance. Moins de 0,5% des applications « non sûres » génèrent un avertissement tandis que seulement 0,13% des applications « non sûres » sont quand même installées après lecture de cet avertissement.

Tout cela nous laisse moins de 0,001% d’applications installées qui tentent d’effectuer des actions dangereuses pour le système et l’utilisateur. Autrement dit, comme dans le monde réel, il n’est pas nécessaire de verrouiller complètement un système pour le protéger…

Tags :Sources :Pocket Now
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sommes nous vraiment sur gizmodo.fr ? Je continue de vous lire dans l’espoir de tomber sur ce genre d’article, alors Merci Morgane !
    C’est les éditeurs d’antivirus qui vont faire la tronche. Mais pour une fois au moins le rédacteur ne sombre pas dans la tentation de la FUD. Et en plus les explications techniques sont exactes.

  2. Moi je trouve que 0.001% c’est deja enorme. Pourtant je suis le genre de mec qui s’en fou d’etre geolocalisé par le tel ou autre genre de chose que des psychopathe deteste parce qu’ils se sentent observé mais dans ce cas, ces informations peuvent etre utilisées contre vous. Alors je sais pas quel est le pourcentage avec un iPhone surtout apres jailbreak mais ce chiffre devrait etre a 0%

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Commentaire encore plus crétin…

      Rien que Google Play possède environ 1 million d’applications, ce qui fait donc 1000 applications contenant un malware. Ceci sans compter les autres stores « illégaux » (Aptoide etc.)

      Donc le risque est réel et non négligeable

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Comment croire des chiffres fabriqués par Google ? Il faut vraiment être naif ! Il vaut mieux se fier à des acteurs indépendants et eux ont un avis bien plus sombre concernant Android !

  4. Le moins sur sera toujours celui qui sera utilisé par le plus grand nombre, car comme dans tout business l’économie d’échelle est recherchée.

  5. Il ne faut pas raconter n’importe quoi… Je développe et soumets régulièrement des applis Android et celles ci sont acceptées par Google et mises en ligne sur le PlayStore en moins de 2h. Aucun contrôle n’est effectué, j’ai même fait le test de soumettre des applications collectant des données utilisateurs pour le vérifier. Bien évidemment c’est totalement le contraire sous IOS. Combien vous paye Google pour sortir ce genre d’aneries ?

    1. Alors déjà 0.001 ça fait une sur 1000… Et en plus il s’agit d’applications installées. Donc en gros ça veut dire que sur 1000 apps installées sur ton smartphone, statistiquement, 1 serai infectée par un malware. Et encore, ces stats sortent de bouncer, un outil utilisé pour scanner les APK récupérés hors PlayStore. C’est ça le problème avec Android, comme il est permissif cela fait peur aux noobs. Mais ils ne comprennent pas que permissif ne signifie pas non sécurisé. En gros pour faire simple, si tu souhaites installer des apps hors PlayStore, tu peux, tu prends des risques, mais rien ne t’y oblige.

  6. Chronos : une sur 100.000 qui PASSE après les avertissements. Mais 0,5% de malwares sur android, ça fait bien une appli sur 200 contaminées sur android. Bisous, le noob 😉

    1. Ah tu parles des 0.5%, donc du pourcentage des apps suspectes installées hors PlayStore. Regarde l’illustration, tu comprendras peut être mieux. La plus part des gens qui installe des APK hors PlayStore c’est pour du cracké. Sinon c’est généralement dispo sur le PlayStore. Donc pas étonnant de retrouver une app bien populaire, normalement payante, en cracké sur un forum et bien-sûr, vérolée. Et comme c’est une app populaire, elle est téléchargée des milliers de fois, générant à chaque fois un avertissement comptabilisé dans ces 0.5… On est bien loin des 1/200 app Android vérolées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité