L’accéléromètre de votre smartphone, ce traître !

De nos jours, il ne se passe plus une journée sans que nous ne regardions nos smartphones avec une pointe d'angoisse... Les chercheurs ont testé de nouvelles techniques de surveillance, et ils pensent que vous pourriez facilement être pisté sur le web grâce l'accéléromètre de votre téléphone.

Cela semble tiré par les cheveux mais pourtant, selon le chercheur en sécurité de SFGate, Hristo Bojinov, il est possible de faire la distinction entre les différents appareils simplement en analysant les données des accéléromètres.

Rappelons que ces derniers n’ont que pour but de mesurer le mouvement physique de votre téléphone… Fait intéressant, c’est à cause des imperfections de ces dispositifs qu’il est possible de nous traquer.

En effet, si l’on analyse deux accéléromètres qui fonctionnent parfaitement, les données seront exactement les mêmes, au repos ou en activité. Seulement ceux-ci sont capricieux, et suffisamment pour cibler, puis suivre un smartphone sur le web. Vous doutez, Bojinov a mis en place un site où vous pourrez voir l’empreinte de l’accéléromètre de votre propre mobile.

On ne sait pas si cette technique a été utilisée par les sites Web et les annonceurs, mais Bojinov affirme qu’il ne serait pas surpris si quelqu’un ait déjà, si ce n’est pratiqué, envisagé cette possibilité. Ajoutez à cela que la détection de mouvement est de plus en plus sensible et le travail d’espionnage de la NSA devient aussi simple que de trouver un geek au comic con.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je me demande comment il peut y avoir autant de chômeurs avec ces nouvelles idées de pistage des usagers. il faut un monde de fou pour analyser les accéléromètres des mobiles ! Et pour quel résultat « intéressant » … ?
    Mon conseil : désactiver la 3G quand on n’en a pas besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité