John McAfee craint énormément les liens dans les emails

On ne présente plus John McAfee, le fondateur emblématique de la suite antivirus éponyme. L'excentrique milliardaire a récemment fait l'objet d'un portrait par la BBC, l'on y apprend entre autre que l'homme prend sa sécurité sur Internet très à cœur, allant même jusqu'à téléphoner à l'expéditeur d'un email pour s'assurer de l'authenticité des liens intégrés.

Certains appellent cela paranoïa, d’autres déformation professionnelle, toujours est-il que John McAfee semble avoir trop baigné dans la sécurité informatique. A tel point qu’aujourd’hui il n’utilise plus aucun logiciel de protection, McAfee compris, et son approche envers Internet est pour le moins ultra-sécurisée.

Concernant les emails qu’il reçoit par exemple, John McAfee préfèrera téléphoner à l’expéditeur pour s’assurer que les liens contenus sont légitimes et ne présentent aucun risque avant de cliquer dessus. Le portrait de la BBC revient aussi bien évidemment sur les controverses qui entourent le milliardaire. A lire ici en intégralité, en anglais.

Tags :Sources :The Next WebLe portrait de la BBC
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. NON MACAFEE N’EST PAS MILLIARDAIRE.

    Je vais finir par réécrire les articles de Gizmodo, entre les approximations et les fautes d’orthographes…

  2. Heu je n’utilise aucun logiciel de protection depuis plus de 5 ans ça n’a rien d’extraordinaire; la sécurité ce fait par l’utilisateur (moi) si tu fais pas n’importe quoi tu risques rien

      1. Je fais une vérification une fois tous les lustres, juste pour voir, pour me rassurer face à cette paranoïa ambiante.
        Jamais vu un virus ou un trojan de ma vie.
        Ça s’attrape où, un virus ?

  3. Oui oui M Menard on ne risque rien en étant malin, jusqu’à ce que tu tombes sur plus malin que toi! Tu dois en avoir un ptit paquet de trojans qui se baladent chez toi!

      1. Pfff un trojan bien fait exploitera une faille de sécurité type 0-day au niveau au niveau OS ou du gestionnaire de machine virtuelle, qui lui permettra de sortir de la session restreinte, et de s’installer tranquillement à la base du système.

        1. A Eric : Non pas aujourd’hui…
          Les black hats devraient pouvoir néanmoins te répondre (la NSA aussi)
          Pour ma réponse, il faudra attendre le prochain patch tuesday…

  4. En fait la lutte est perdu depuis un moment. Mais ce n’est pas pour cela qu’il ne faut pas se protéger… Il y a toujours des paléo-virus qui trainent.
    Les variantes de trojans et autres nuisibles capables de passer le contrôle d’empreinte de fichier sont simples et rapides à faire. Il y en a plusieurs dizaines de nouveaux qui s’échangent chaque heures sur les forums spécialisés. Et ce ne sont la que ceux qui sont modifiés par les moins talentueux.
    La base de connaissance d’un anti virus a de plusieurs semaines a plusieurs mois de retard – voir même assez souvent, jamais.
    Il y a bien le contrôle euristique, mais ce n’est pas tout à fait au point même contre un simple bidouilleur un peu malin.
    Sans parler des failles multiples et perpétuelles rendues simples a exploiter par des mecs plus intelligents.
    Nous serions 9 sur 10 en ce moment à être touchés par un de ses parasites.
    La bonne nouvelle c’est que le « virus » qui vous tue est au final moins efficace, il est donc probable que nous ne serons jamais au courant de la maladie présente sur notre machine, et qu’au final nous ne jouons que le rôle d’imbécile utile a une entreprise plus grande.
    La sécurité proche de l’absolu est possible, mais je vous jure qu’elle n’est pas sexy et pas confortable.
    En fait vous n’intéressez personne, votre vie privée est chiante a espionner et votre compte en banque est trop minable pour tenter quoique ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité