Qualcomm veut imiter le cerveau humain sur ses processeurs

qualcomm

Qualcomm développe une nouvelle gamme de processeurs qui visent à imiter les capacités biologiques humaines du cerveau et plus généralement du corps.

Ce n’est pas une nouveauté, de nombreuses équipes de recherches planchent sur la conception de dispositifs de cet acabit. En revanche, pour Qualcomm, ce n’est pas seulement une tentative visant à imiter l’intelligence humaine, mais plutôt une volonté de reproduire la biologie sous-jacente qui anime notre comportement. Du reste, la marque veut fourrer ces complexes calculs dans une puce qui s’adaptera à votre téléphone.

Traditionnellement, les chercheurs tentent de reproduire les cerveaux avec des algorithmes qui usent et abusent de supercalculateurs massifs. C’est bien beau, mais Qualcomm veut construire une toute nouvelle architecture de processeur, prenant en compte la limite de taille inhérente aux smartphones.

Précisons. Qualcomm illustre ce qu’ils appellent «l’apprentissage d’inspiration biologique», qui tend essentiellement à reproduire le processus d’apprentissage des êtres humains. De ce fait, les chercheurs ont développé un modèle de réseau qui fonctionne en émettant des impulsions électriques, un peu comme les neurones humains.

A l’aide de renforcement positif, les robots sont capables de répondre intelligemment aux stimuli et d’apprendre à faire de nouvelles choses, même si elles n’ont jamais été explicitement dites.

Aujourd’hui, tout cela ressemble à un projet de science presque amusant, mais l’idée est qu’à l’avenir, ces appareils soient capables de littéralement anticiper nos besoins… Un jour, votre smartphone pourra être en mesure de détecter que votre taux de sucre dans le sang est sur ​​le point de toucher le fond et ensuite, vous dire de manger une pizza.

Bienvenue dans le futur.

 

Tags :Sources :Qualcomm
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca fait 20 ans qu’on fait des recherches là-dessus. Qualcomm étant le spécialiste de l’intégration du design de référence ARM, un peu plus de R&D leur fera pas de mal.

  2. J’ai besoin de sucre et il me dit d’aller manger une pizza donc … disons que comme source de glucides ce n’est pas le premier truc qui me serait venu à l’esprit. Des lipides oui ! …

    1. Sachant qu’un 1g de glucide apporte 4kCal et qu’1 g de lipide apport 9kCal…. je ne sais pas trop quoi te dire du coup… Il faut savoir de quoi on parle.

  3. J’attends surtout de voir ce que Intel va nous sortir.

    ARM dans les smartphone pour le moment c’est la norme. Mais Intel est loin d’avoir dit son dernier mot et travaille d’arrache pied pour nous sortir des x64 bien moins gourmands en énergie (Haswell est la preuve qu’Intel travaille énormément là dessus).

    Intel a également un département et un budget R&D 1000 fois supérieur à celui de Qualcomm.

    Je pense que quand Intel sortira ses processeurs mobile, ça va saigner pour ARM. Guerre d’architecture à venir, ça promet 😛

    1. Les chips Qualcoms sont surtout 1000 fois moins cher que les chips Intels.
      Et on ne peux pas avoir le beur, l’argent du beur et le sourire de la crémière.
      Comprendre, une puce puissante = grosse conso d’énergie
      Pour réduire l’énergie on augmente en premier la finesse de gravure.
      Plus la gravure est fine plus le prix augmente !

      Autre détail le x64 ça rend pas ta puce plus puissante, ça te donne juste des bus d’adressage plus large qui te permette entre autre de gérer plus de mémoire (max 3go en 32bits). Ça te fait pas pédaler le bousin plus vite, ça augmente juste les coûts (de façon exponentielle pas un coût de fabrication plus élevé mais aussi un pourcentage de rejet car défectueux plus important).

  4. « Qualcomm veut imiter le cerveau humain sur ses processeurs »

    Il existe une grande différence entre « imiter » et le faire, et cela n’est possible qu’avec les processeurs Quantiques ! toujours prévu dans 20 ans…depuis 30 ans… Qualcomm m’a bien fait marrer en tous les cas…

    c’est comme si je vous disais que Samsung et Lg veut imiter un écran flexible (qu’on peut plier comme une feuille de plastique) avec des écrans courbés non flexibles…il y a toute une différence entre un écran courber solide qui ne bougera jamais de sa position initiale et un écran vraiment flexible…et cella ne sera possible que le jour ou ils le fabriqueront, il n’y as pas de millieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité