Dan Price, ce Hobbit des temps modernes

Il y a ceux qui, comme la plupart d'entre nous, travailleront toute leur vie sans compter pour payer les factures, en passant à côté de leur vie, et les rares autres qui osent sortir des circuits traditionnels pour se lancer à l'aventure. Dan Price est de ceux-là. L'homme a tout plaqué il y a plusieurs dizaines d'années pour vivre tel un Hobbit des temps modernes.

Mari, père de famille et photojournaliste comblé, Dan Price, alors âgé de 33 ans, lit, en 1974, un livre de Harlan Hubbard, Payne Hollow, prônant le rejet de la modernité pour épouser un style de vie bien plus primitif. C’était le déclic qu’il fallait à notre homme pour quitter famille et travail et aller vivre son aventure d’ascète dans l’Oregon.

Après quelques années difficiles, cela fait maintenant plus de vingt ans que Dan Price vit dans un petit trou, à la manière d’une maison de Hobbit, sous un pâturage pour chevaux. Sa « demeure » est des plus rudimentaires et pourtant, il ne manque pas du confort moderne: électricité, plaque chauffante, téléphone portable, et même iPad et MacBook Air.

Quand l’hiver arrive et que les conditions sont trop rudes, Dan Price s’offre du bon temps en allant surfer à Hawai. Tout cela, en ne dépensant que 5 000$ (3 700€) par an – dont 100$ pour la location de son hectare de terrain -, vivant de petits boulots et racontant ses aventures sur son blog Moonlight Chronicles.

Tags :Sources :DailyMail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ça prouve bien que apple est complètement dépassé et has-been, puisqu’il ne les considère pas comme « modernes ».
      S’il voulait vivre dans la modernité il aurait une tablette android et un PC!

    2. En fait l’article n’est peut être pas parfaitement bien tourné. Il ne semble pas qu’il rejette la modernité, mais plutôt le consumérisme à excès. Il a plutôt cherché à épurer, simplifier, optimiser ses besoins au maximum pour vivre le plus simplement possible sans forcément retourner dans une caverne.
      C’est vrai que nous passons nos vies à nous enfermer dans des bureaux que nous n’aimons pas, tout ça pour payer les innombrables factures : voiture, abonnements divers, loyer dans une grande ville hors de prix…
      Lui a réussi à réduire tout ça, se contentant de petits jobs qu’il peut choisir et qui ne l’ennuyent pas trop longtemps, sans sacrifier ses loisirs.
      D’une certaine façon c’est quand même admirable.

  1. Cool, il laisse tomber sa femme et ses enfants pour vivre, égoïstement, son rêve. Pfff. Et pour le rejet de la modernité, laissez moi rire : ipad, MacBook, le type prend l’avion tous les ans pour aller surfer à Hawaii. Baltringue.

  2. Un jour, j’ai pu voir une habitation à peu près semblable, dans le bois de Boulogne, par contre l’habitant avait l’air plus d’un troll que d’un Hobbit, avec ses habits dépareillés et son breuvage rougeâtre. Blague à part, c’est admirable, vu son âge il doit être grand-père, peut-être rend-il de temps en temps visite à sa famille, en tout cas c’est admirable de nos jours, il a trouvé son propre sens de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité