Steve Jobs ne croyait pas aux tablettes

Steve Jobs iPad

Alors que l’iPad n’existe que depuis 3 ans, et que c’est depuis un véritable succès, il est intéressant de connaître l’avis de Steve Jobs sur les tablettes en 2003. Lors de la première conférence All Things Digital de cette année, l’avis de Jobs peut sembler surprenant.

« Il se trouve que les gens veulent des claviers. […] On regarde une tablette et on se dit que ça ne marchera pas ». 2003 était une époque bien différente de 2010, mais c’est intéressant de voir comment notre perception de ce qui a du sens, technologiquement parlant, peut changer avec le temps.

Jobs reconnaissait à cette époque que le format de la tablette était plus agréable pour la lecture que le format à clapet, mais il ne pensait pas qu’il y ait un marché pour un »3e ordinateur ». Une façon, probablement, de répondre à Microsoft qui avait sorti, en 2002, une première « tablette ». Certes, c’était la préhistoire de la tablette, mais le design préfigurait bien ce qui aujourd’hui envahi les rayons et les sapins de Noël.

Il serait facile de s’abaisser à citer le dicton qui implique une quelconque défaillance chez ceux qui ne changent pas d’avis. Demandons-nous plutôt, ce qui a bien pu faire changer Steve Jobs d’avis pour mettre sur les rails l’iPad. Sa négation des tablettes n’était-elle qu’une façade pendant que ses équipes de recherche travaillaient à agrandir un iPhone pour le transformer en ce que nous connaissons aujourd’hui ? A-t-il senti une quelconque menace d’un concurrent ?

Tags :Via :mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il a juste vu le résultat de ses équipes de R&D concernant les écrans tactiles multitouch, quelques années après.
    Sinon en 2001 il a déclaré « j’aime pas le PQ rose » puis en a discrètement acheté 8 ans après. Intéressant hein ?

  2. Quand la technologie n’est pas prête, c’est normal de ne pas croire en un produit.

    En revanche, quand on lui a présenté l’écran tactile multipoint, il a déclaré que la première chose à laquelle il a pensé (avant même un téléphone) était une tablette.

  3. « ce qui a bien pu faire changer Steve Jobs d’avis pour mettre sur les rails l’iPad »

    Tout simplement l’évolution des technologies d’années en années… Faut dire que les « tablettes » de l’époque était immonde, et que c’était loin d’être aussi poussé qu’aujourd’hui, ou même en 2010, quand l’iPad est sortis. Enter temps, les gars se sont bien creusé pour améliorer et développer un VRAI bon produit et voilà, c’est aussi simple…

  4. Faut voir aussi les tablettes qu’à présenté microsoft en 2002, qui n’étaient que des pc avec un écran tactile resistif, pas du tout adapté au tactile.
    Quand la technologie te permet de faire des choses différentes, certains concepts deviennent plus vraisemblables. Comme par exemple le fait de regarder une vidéo dans les transports en commun. Il y a 20 ans il aurait fallut une VHS, un lecteur, un écran cathodique, une batterie énorme, le dispositif aurait prit une place énorme, quasi intransportable. Aujourd’hui n’importe qui peut le faire en streaming sur son smartphone.

    1. et pourtant Apple avait utilisé ces écrans résistifs avec le Newton, et c’était parfaitement utilisable, tout comme les PALM qui datent de 1994 il me semble pour les premiers (sortis sous US Robotics)

      1. A l’époque les sytèmes étaient pensés pour les stylet, ça n’avait pas grand chose à voir, autant pour les fonctions que pour le confort d’utilisation. C’est d’ailleurs pour ça que ça n’a jamais percé auprès du grand publique, les fonctions restaient très pro et étaient loin du confort d’utilisation des terminaux d’aujourd’hui.

  5. Oui la situation technologique en 2003 était bien différente de ce qu’elle est aujourd’hui. En 2010, les apple avaient déjà fait leurs apparitions et le degré de développement technologique permettait de concevoir des tablettes tactiles révolutionnaires et surtout très puissantes. Après c’est sûr qu’Apple c’est surtout risqué à créer un nouveau produit sans être certain des retombées économiques, mais la toute puissance commerciale et financière de la marque les as sans doute aide à promouvoir ce produit ! Le changement d’avis de Jobs n’est donc pas surprenant.

  6. « Jobs reconnaissait à cette époque que le format de la tablette était plus agréable pour la lecture que le format à clapet, mais il ne pensait pas qu’il y ait un marché pour un »3e ordinateur ». Une façon, probablement, de répondre à Microsoft qui avait sorti, en 2002, une première « tablette ». Certes, c’était la préhistoire de la tablette, mais le design préfigurait bien ce qui aujourd’hui envahi les rayons et les sapins de Noël. »

    il avait raison, et c’est ce qui se passera en 2015, ou l’industrie entière va envahir le marché de produits à écran 3d auto-stereoscopique de qualité avec aucun commun avec les anciens produits, les écrans 2d font prendre la poussiere dès 2015, souvenez-vous de cela pour vous l’avoir dit fin 2013.
    Les premières TV 3D NATIVES sans lunette DOLBY 3D et James Cameron vont sortir pour Noël 2014 ! des TV 3D native de 56 po, d’une définition de 4K pour la 2D mais aucune perte de définition pour la vision en stéréo 3D, puisqu’en mode 3D la totalité de la dalle va être exploité, 2K par oeil x 2 ! de plus aucune ne restreinte technique, sans perte de luminosité face aux écrans 2D actuels, pas de limite d’angle de vision, pas de caméra eye-tracking pour perdre la 3d, puisque la dalle de l’écran lui-même va dégager 28 angles stéréo et les envoyer dans toutes les directions, donc peu importe où vous allez vous placer, la vision en stéréo 3D, va être claire et nette ! la vision mono 2D (pour un seul oeil) s’en est fini dès 2015, qui va être l’année de la 3D sans lunettes de qualité produite par des pros de l’audiovidéo DOLBY et James Cameron qui a la seule camera 3D qui converge correctement comme les yeux humains, la Fusion 3d caméra, donc le contenu 3d dès 2015, va être à la hauteur d’Avatar 3D, puisque filmer avec la même technologie et par James Cameron !

    Les autres fabricants en 2010, ont bien foutu le bordel dans le monde de la 3d stéréoscopique car ils ne sont pas basé sur le modèle a suivre sur la caméra de James Cameron, mais tout ce qu’ils ont fait c’est seulement coller deux caméras ensemble, sans aucune innovation ! d’où le contenu 3d horrible qui fait mal aux yeux, car les deux lentilles ne convergent pas vers le même et unique point, comme le fait notre vision et la fusion 3d caméra. Voila, maintenant vous savez tout, pourquoi la 3D a plonger si bas actuellement, mais des 2015, les choses devront rentrer en ordre car faite par les Pro de la 3D, pas par des incomptents.

  7. Steve jobs croyait aux tablettes puisqu’avant même l’IPhone, Apple comptait sortir l’iPad mais en effet les technologies et le marché ne semblaient pas prêts !

  8. Pour info l’Ipad a été créé avant l’Iphone dans les labo d’apple et non l’inverse ! 😉
    « Sa négation des tablettes n’était-elle qu’une façade pendant que ses équipes de recherche travaillaient à agrandir un iphone pour le transformer en ce que nous connaissons aujourd’hui ? » ???

    C’est Steve Job qui a demandé de le miniaturiser pour en faire un téléphone.

  9. Steve Jobs avait cette capacité magique d’essayer de te faire croire que ce qu’il avait en boutique était suffisant a ton bonheur . C’est a dire qu’il disait que ce qu’il ne vendait pas bah c’était de la merde etpiscétout !

    Il y a une tonnes d’exemples du même genre , bref pas de quoi en faire un fromage !

  10. Quand on connait un peu l’histoire d’Apple on sait qu’ils ont développer l’ipad avant l’iphone mais que question priorité c’était l’iphone, et ils ont eu le nez creux de le faire dans ce sens la. Après vu ce que technologiquement il était possible de faire comme tablette tu m’étonnes que SJ n’en voulais pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité