Vers un Steam du jeu made in France ?

La situation du jeu vidéo est aujourd'hui dans une situation relativement critique. Noyés sous les grosses licences, AAA comme on les appelle, des plus gros éditeurs, les indépendants peinent à exister. Le Sénat propose une solution, créer une plateforme dédiée au jeu vidéo made in France.

Mis au point par les sénateurs André Gattolin (EELV), au nom de la commission de la Culture, et Bruno Retailleau (UMP), au nom de la commission des affaires économiques, ce rapport s’intéresse à la place de l’industrie du jeu vidéo en France. Il y a quelques temps avait surgi l’idée d’une taxe sur les boîtes de jeux. Ici, il est davantage question d’offrir aux éditeurs et concepteurs français une plateforme dédiée, gérée par l’Etat, véritable vitrine de leurs créations, garante d’un certain niveau de qualité.

Et pour attirer les créateurs, le rapport prévoit une commission de seulement 5 à 10% – là où la moyenne des Steam, Origine et consort serait de 30% -, variable selon certains objectifs à fixer, et la mise en place d’un prix de vente minimum de 1 euro.

Si l’idée paraît séduisante, elle risque malheureusement fort de ne pas voir le jour. Difficile d’imaginer une plateforme gouvernementale, pour les seuls jeux français, rivaliser avec les mastodontes déjà en place. Une proposition similaire concernant une « plate-forme publique de téléchargement permettant à tout créateur vivant, qui se trouve absent de l’offre commerciale en ligne, de mettre ses œuvres ou ses interprétations à la disposition du public et d’en obtenir une juste rémunération » avait elle aussi était tuée dans l’œuf.

elvistudio / Shutterstock.com

Tags :Sources :Numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. J’ai voulu le faire fut un temps, et au vue du peu d’ouverture de nos amis editeurs j’ai laché l’affaire, je voulais faire ça propre avec API etc, mais vue qu’il y’en a pas ça regle le problème.
      Et faire des CURL a tout vas, c’est carrément dégueulasse 😀

  1. Un idée intéressante mais il faut voir dans quel état est l’industrie du jeu vidéo en France … entre Ubisoft exilé chez les caribous Infogrammes a pu, et Kalisto mort et enterré … quels sont les survivants ?

    Il aurait été bon de créer ça il y a 20 ans … et puis éviter aussi de laisser la presse s’acharner sur ce média en lui prêtant tous les maux de la Terre.

    1. l’idée c’est justement de toucher les indépendants qui arrivent pas a se lancer, pas les grosses boites qui n’ont déjà pas absolument besoin d’une plateforme comme steam pour avoir une promotion. J’aime le concept. Le seul réel problème est de trouver un certains nombre de jeux à mettre en place avant que le projet tombe à l’eau.

      1. Bah Kalisto était pas si gros … :/ pis Infogrammes … je sais pas mais je ne pense pas qu’il s’agissait d’un gros morceau non plus. Et Eidos à l’époque du premier Lara Croft c’était pas français ?

  2. Intéressant. Mais il y a pas mal de chances que ça bide malgré tout.

    Pourquoi ne seraient-ils pas un poil plus ambitieux et ne lanceraient pas une véritable plateforme regroupant toutes les industries culturelles? Cinéma, Musique, Littérature, JV etc…
    Là ça deviendrait réellement intéressant!

  3. Si les jeux seront des exclus de la plateforme, ça va juste les noyer encore plus et les empêcher de s’exporter… Déjà que j’évite les jeux exclus origins et uplay parce que ce sont deux plates formes que je ne supportes pas…

  4. La France digne héritière de l’URSS, ou même pour le jeu en ligne on va créer une structure officielle et politique et pourquoi pas une loi et une taxe.
    Incroyable. Et tout cela sans doute pour faire plaisir aux « amis ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité