Gravity: l’avis de l’astronaute Jean-François Clervoy

Mercredi 23 octobre, c’est le jour de la sortie du film tant attendu, Gravity d'Alfonso Cuarón. Grâce à la Cité de l’espace, j’ai eu la chance d’assister à une avant-première qui s’est déroulée à l’UGC Toulouse en compagnie de Jean-François Clervoy. Ce spationaute de l’Agence spatiale européenne a effectué 3 missions dans l'espace à bord de navettes spatiales américaines. Et il a répondu à nos questions SANS SPOILER le film !

Si vous avez déjà vu la bande-annonce de Gravity, vous pouvez regarder la vidéo, elle ne contient aucun spoiler. A un moment, quand je lui demande s’il y a une incohérence assez marquante dans le film, il parvient à donner son explication sans rien révéler de l’intrigue. C’est à ce genre de détail qu’on reconnaît un homme de talent.

Pour ceux qui ne connaissent pas bien Jean-François Clervoy, il faut savoir qu’au cours d’une de ses missions, il était chargé de réparer le télescope spatial Hubble. Il était plus particulièrement chargé de manipuler le bras robotique de la navette. Jean-François est donc  bien placé pour parler de la première scène du film où George Clooney et Sandra Bullock réparent le télescope Hubble.

Jean-François Clervoy a aussi été à bord de la Station spatiale MIR et il a été le premier astronaute à lancer un boomerang dans l’espace pour voir comment il se comportait. Aujourd’hui, il est directeur de Novespace, une filiale du CNES qui commercialise les vols paraboliques à bord d’un avion ZéroG auprès de l’ESA. Il faut aussi se souvenir que Jean-François Clervoy est un grand fan de Star Trek. C’est la quatrième fois que Jean-François Clervoy accepte de répondre à nos questions avec le sourire. Merci !

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Non, non. Franchement, pour avoir vu le film, il n’y a rien qui puisse gâcher le film ou révéler une partie de l’intrigue. Si vous avez vu la bande-annonce, ou si vous avez lu le début du film, vous savez déjà tout ce qu’il raconte.

  1. Je confirme, j’ai pas vu le film en avant 1ère, et la vidéo ne dévoile rien de plus que la bande annonce ou les extraits vu à la TV !
    Faut arrêter de dire n’importe quoi pour faire son intéressant en prétendant qu’il y a du spoil !

  2. Le message de grandfroid était masqué en raison d’avis négatifs.

    Certes, un simple clic permet de lire le message qui a 3 réponses, mais je me suis senti quand même légèrement censuré: je n’aime pas qu’on m’empêche de regarder.

    Ça rime à rien de masquer un message en raison d’avis négatifs: tout le monde cliquera par la curiosité que cela suscite. Finalement, vous garantissez ainsi que le message sera lu par tout le monde. Qelle ironie….

    1. Bon, j’ai monté le compteur du message précédent à 10 avis positifs.
      Cela veut dire que les avis négatifs peuvent être l »oeuvre d »un seul individu qui ne supporte pas la critique.
      Ainsi cet individu peut masquer les avis qui ne lui plaisent pas.
      cette fonctionnalité est codée avec les pieds et devrait être désactivée ou améliorée.
      Si l’administrateur ne fait rien, c’est qu’il est occupé à faire baisser mon compteur pipé.

    1. Mais c’est clair ! … enfin à mon avis il a jamais dû revenir vu que c’est l’appui sur l’air qui donne sa trajectoire au boomerang, air qui, dans l’espace, n’est pas vraiment présent.

  3. GRAVITY, quel bon film et spectacle en 3D, je l’ai vu justement samedi en IMAX 3D.
    Une 3D à la hauteur, à voir en 3D, ce n’est pas de la 3D mal faite sans aucune profondeur comme en voit trop souvent dans les conversions pourries 2D.

    1. Je n’ai jamais affirmé que Jean-François Clervoy avait effectué une sortie en scaphandre. Vous interprétez.
      (Si l’idée était de trouver quelque chose à dire pour laisser un lien vers votre forum, je suis certain que vous auriez pu trouver autre chose, comme apporter des informations supplémentaires par exemple).

  4. Bonjour,
    Je suis étudiante en journalisme à Lyon et réalise une chronique cinéma en radio sur GRAVITY.
    Je l’ai vu en avant-première ce soir, et cherche désespérément un expert à interviewer sur le film, demain matin.
    Entre confrères, pouvez-vous m’aider à joindre Jean-François Clervoy? ou un homologue.
    Merci infiniment, tenez-moi au courant via mail ou appelez-moi au 0619081703.
    Marianne S.

  5. Ce film est un nanard et je pèse mes mots. A part quelques belles images et des effets de caméras c’est le néan !! Ok c’est jolie et c’est techniquement bien fait sur les plans extérieurs mais c’est pas crédible pour un sou. Une astonaute qui a travaillée dans la santé 18 heures par jours et qui sait à peine comment fonctionne les vaisseaux, des manuels de bord avec des schémas de CP, des situations où même le premier venu trouverait mieux à faire… j’arrêtes là…
    Sandra Bullock est toujours aussi inexpressive et Clooney fait du Clooney (What’else !). A fuir, allez au Futuroscope au moins vous passerez pas 1h30 à regarder l’heure et surtout vous en aurez pour votre argent.

  6. Un film à ne pas regarder sur petit écran, si on veut garder la sensation d’apesanteur ! Rien que pour ça, le film vaut le détour. La technique est époustouflante et la 3D trouve ici réellement son utilité, car elle est bien utilisée. Un exemple : la larme de Sandra Bullock, dont le spectateur pense qu’elle va lui tomber dessus. Par contre, le scénario est un peu plus banal et tend à s’essoufler vers la fin, pour ressembler au premier « survival » venu.
    Mais bon, un voyage dans l’espace, pour le prix d’une place de ciné, ça ne se refuse pas !

    Sur un thème proche, j’ai écrit une courte nouvelle : Radioactivité sans gravité. 2027. Une guerre nucléaire se prépare sur Terre. Dans la Station Spatiale Internationale, les six scientifiques ne sont pas pris pour cible, mais ils font leur possible pour sauver leur planète, menacée par l’indicible…
    Infos, trailer et téléchargement gratuit sur http://www.rebelle-lion.fr/radioactivite-sans-gravite-nouvelle-ebook/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité