Facebook a levé son interdiction sur la décapitation

Ne pensez même pas à poster des photos de poitrines sur Facebook. La décapitation cependant... Six mois après l'établissement d'une interdiction sur les vidéos de décapitations macabres, Facebook a décidé de ré autoriser ces images...

Facebook a été contraint d’examiner sa politique sur la décapitation en mai dernier, lorsque le Family Online Safety Institute s’est légitimement plainte de ces vidéos horribles, trop facilement accessibles aux membres (souvent exceptionnellement jeunes) de la communauté Facebook.

Le réseau a bien évidemment tenté de se dédouaner, arguant que cette « approche visait à préserver le droit des gens à comprendre, décrire et commenter le monde dans lequel nous vivons« , il a rapidement cédé à la pression et institué l’interdiction.

Maintenant, cependant, la BBC rapporte qu’une vidéo publiée la semaine dernière sous le titre « Défi : N’importe qui peut regarder cette vidéo » a été jugé appropriée par Facebook. Après s’être renseigné sur ladite vidéo sordide, soupçonnée d’avoir été filmée au Mexique, la BBC a reçu la confirmation.

« Facebook a longtemps été un endroit où les gens se partagent leurs expériences, en particulier quand ils sont confrontés à des événements controversés, tels que les violations des droits de l’homme, les actes de terrorisme et d’autres événements violents. Les gens qui partagent cette vidéo sur Facebook sont là pour la condamner. Si la vidéo avait été célébrée, ou qu’elle avait encouragé de telles actions, notre approche aurait été différente. »

Vive la Zuckocracy. Aux vues des réactions plus que mitigées face à cette déclaration, Facebook a tenu à préciser quelques menus détails.

« Un exemple qui a vraiment été porteur plus tôt dans l’année, c’était le bombardement du marathon de Boston, et il y avait un homme dont les jambes avaient été arrachées. Si nous avions eu une attitude plus conservatrice, cette image n’aurait pas été admise sur le site.

Ce que nous voulons faire, c’est donner aux gens le bon équilibre et le pouvoir de contrôler ce qu’ils vont voir. Nous sommes certainement conscients que ce n’est pas la politique parfaite. Nous essayons toujours de nous améliorer. »

Le fait que ces deux cas (une photo de victimes blessées dans l’attentat du marathon de Boston et une vidéo d’une femme décapitée) relèvent de la même politique met en lumière un problème majeur avec les règles de Facebook. Ses lignes directrices sont loin d’être aussi nuancées car ils ont besoin de gérer de manière appropriée l’ampleur et la diversité du contenu posté par ses utilisateurs.

Le porte-parole de Facebook a assuré que « pour appliquer cette politique, nous devons regarder au-delà de la vidéo ou l’image elle-même ». Mais à en juger par les quelques 18 000 partages, c’est une tâche presque impossible.

Tags :Sources :BBC
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouais mais la victime n »exhibe pas sa généreuse poitrine, fut-il pour allaiter. Donc, ça va, la vidéo répond à la politique de pudibonderie de Facebook.

    1. Il faut argumenter si on veut insulter ou envoyer chier les gens tête de gland.Tu vois, là je t’insulte sous prétexte que tu n’argumente pas et que c’est débile.

      Pour ce qui est de l’article ça craint, tout simplement,.La censure est un concept vague et jamais utilisée à bon escient.Franchement ça me fait peur pour l’avenir.

  2. Ok, donc :
    – Seins : choquent les gens
    – Décapitation : pas de problème, c’est de l’information !
    – Page appelant à la haine : probablement de l’information…?
    – Page avec des photos de femmes à poil, mises en ligne par des gens qui postent parfois leurs informations personnelles : pas de problème non plus, c’est « informatif »…
    Merci Facebook.

  3. Personnellement je trouve ça grave qu’on puisse vouloir regarder une vidéo comme ça…

    Je ne suis pas contre l’information, mais si on dit qu’une femme s’est faite décapitée, on sait que c’est horrible, quel est le besoin d’aller regarder ça en vidéo ? Pour moi c’est de la perversité morbide et rien d’autre…

    Ca me rappelle un sketch de Dieudo ou il fait un présentateur télé qui demande des détails à une victime, et celle ci répond « il y avait moins de perversité dans le regard de mon père violant sa fille, que dans le tien aujourd’hui. »

    Ca résume bien je trouve :/

  4. Autant la mise a jour de facebook me semble débile… autant le fait que vous mettiez une video de décapitation sur votre page ( sans message d’information pour les plus sensibles ou plus jeune ) me semble encore plus stupide… je pense que les gens sont suffisamment intelligent pour comprendre le message .

    ps : bien évidemment la politique du clic est plus utile pour vous…

    1. C’est surtout la politique de Florence. Elle placarde sur sa devanture ce qui attirerait le plus de clic comme tu dis.

      Vous trouverez tout seul le nom qu’on donne à un pareil rabaissement.

  5. Facebook use de son pouvoir, de toute évidence ces tergiversions autour du concept de la liberté d’expression doivent bien les faire rire du haut de leur tour d’ivoire.

    J’aimerai bien voir la politique de Youtube, ou de Dailymotion, concernant les images « choquantes ».
    Car certes des images montrant les rebelles Syriens tuer des civiles à bout portant sous formes d’exécutions punitives ou d’humiliation de cadavres et d’arrachage d’organe, peut permettre de modérer les avis quant à leurs soutient du gouvernement Français et d’autres.
    Mais de l’autre coté, ces images sont réservées à des experts, et autres journalistes, politiques ou d’investigations.

    Alors je sens venir ceux qui vont dire que des enfants de Syrie ou d’Iran, Irak ont pu voir pire, mais bordel, est-ce normal ?

  6. La verité, c’est qu’il n’y a personne qui modère vraiment le contenu sur facebook quand celui-ci est signalé, c’est un bon gros bot.
    Il m’es arrivé 2 fois de signaler du contenu sur facebook :
    1ère fois : Un statut très raciste, quasi mot pour mot  » vivement la 3ème guerre mondiale qu’on puisse enfin brûler ces fils de p***** de juifs et massacrer leurs familles « . Réponse de Facebook : Désolé, ce contenu n’enfreint pas la charte blablabla en tant que  » propos incitant à la haine « .
    2ème fois : Vidéo d’un combat de chien, à mort. Signalé pour violence. Réponse : Désolé, après avoir examiné le contenu signalé, nous en jugeons que ce contenu n’enfreint pas la charte blablabla…

    2 semaines plus tard, je reçoit un second mail disant  » Après ré-examiné le contenu, nous l’avons supprimé. Si je devais deviner, je dirais qu’ils supprime automatiquement quand un certain nombre de personne signale, mais une seule = réponse négative automatique.

  7. Donc d’un coté, ils améliorent récemment leur système de sécurité préventif pour les 13-17 ans et de l’autre coté tu as ça ben bravo

  8. Bombardement du marathon de Boston? Sérieusement!?
    Faut arrêter Google traduction.. Aucun avion n’a bombardé Boston c’était une bombe stupid bitch.

  9. Je viens de voir la vidéo, c’est plus qu’atroce. La femme est bien vivante au moment où il lui tranche la gorge avec son opinel, il prend son temps je ne sais pas jusque quand elle est vivante, c’est horrible. Difficile de ne pas prendre une opinion extrème quand on voit ça ….. pour ne plus jamais le revoir

    1. C’est quoi le rapport ? On parle de facebook qui autorise la décapitation et toi tu viens faire le fier et nous dire  » moi j’ai vu la video c’est vraiment horrible, désormais je suis raciste. « 

  10. Moi je suis sur que facebook cherche a mettre des images subliminales dans l’esprit des gens pour établir un nouvel ordre moral, si vous regardez bien le video au ralenti il y a pleins de petites ecritures partout. Aprés ils veulent pas changer la charte par rapport au video pour ne pas enfreindre le systéme judicaire nord américain qui interdit l’utilisation des armes blanches ou à feu dans des clips à caractéres violent voir traumatisant dans une sorte de desespoir morbide pour l’americain de la classe moyenne qui ne pense qu’a boire de la bierre et à regarder les simpsons a longueur de journée alors que le downjones est au plus bas… vive facebook alors je dis, a bon entendeur… salut.

  11. Cher(s) Administrateur(s) de Gizmodo, la liberté de la presse, la liberté d’expression est un droit nous sommes d’accord et je n’aimerai pas ne plus être informé de ce qu’il se passe dans le monde mais il y a une manière de le faire…

    Mettre une telle image avec en plus le nom de la vidéo ( pour faciliter les recherches c’est plus simple hein… ) et tout simplement scandaleux ! Au moins sur la page facebook du JDG ils ont pris la peine de ne mettre que l’image sans le nom ( même si c’es tout aussi con.. )

    Vous savez on dit qu’il faut avoir connu pour comprendre.
    Perso avant que mon père, paix à son âme, ne devienne handicapé je ne me souciais pas plus que ca de ses personnes mais depuis ma vision à changée.

    Qui sait, peut être faudrait il que ce soit la soeur, la mère, la fille de l’un des responsables de Gizmodo qui soit dans cette situation pour que ce genre d’article de propagande cesse ou du moins soit traité avec sérieux ? Prenez grand soins des vôtre et essayez de voir plus loin que le bout de votre souris…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité