Un cadre de Qualcomm réaffecté après avoir critiqué le processeur A7 d’Apple

Il ne fait pas bon critiquer publiquement un client et/ou un produit, surtout lorsque l'on est cadre supérieur et que ledit client s'appelle Apple. Anand Chandrasekher l'aura appris à ses dépends après avoir déclaré que le processeur A7 64 bits de la firme de Cupertino n'était qu'un "stratagème".

« Je sais que l’on parle énormément d’Apple parce qu’ils ont mis du 64bits dans leur puce A7. Je suis persuadé que c’est un stratagème commercial. Le client final n’en retirera aucun bénéfice. » avait-il déclaré à IDG News Service. Un commentaire qui, l’on peut facilement s’en douter, ne pouvait pas plaire à son employeur.

La réaction de Qualcomm ne s’est pas faite attendre: « Anand Chandrasekher aura désormais un nouveau rôle en s’occupant des initiatives auprès de certaines entreprises. Anand rendra compte toujours compte à Steve Mollenkopf, COO et Président de Qualcomm. Ceci est effectif immédiatement. » Et Anand Chandrasekher n’apparaît désormais plus sur la page des dirigeants.

Tags :Sources :News Cnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je dirais qu’il n’a pas tort. Je précise que je suis fan des produits Apple mais le 64 bits à été pour ce coup uniquement un argument marketing. On sait tous qu’il faudra au moins 1 an avant d’en tirer profit sur nos smartphones. Apple a implanté cette technologie dans les nouveaux iPhones et iPads uniquement pour « gonfler » la liste des nouveautés car l’exploitation de ces nouveaux processeurs ne se fera qu’à partir de l’iPhone 6.

    Mais je comprends également la décision de son patron car l’un de ses cadres critique indirectement le cœur de métier de sa propre entreprise et de ce fait la décrédibilise.
    Malheureusement pour lui, il apprendra désormais à tourner sa langue dans sa bouche avant de dire des choses qui lui retomberont dessus.

    1. marketing ou pas c’est une avancer technologique et c’est normal pour le moment que ça n’est pas ultra utile comme toute les choses sur le marcher. comme les tv 4k qui ne sert a rien mais faut vendre pour que le contenu arrive plus vite.
      c’est pas le contenu qui dois venir avant la machine mais la machine en premier.

      1. @Kev
        On est bien sur un effet d’annonce, car:
        – Les application sont au mieux corrigé pour fonctionner sans bug avec le proc 64bits et NON optimisé pour fonctionner en 64 bits
        – La grande majorité des application sur smartphone n’ont pas besoin d’un fonctionnement en 64 bits. (Comme c’est le cas sur OSX, Windows, Linux..)
        – On n’exploite pas du 64 bits avec 1 Giga de RAM.
        La comparaison avec une TV 4K n’est pas judicieux, car s’il est vrai que les sources 4K sont peux nombreuses, les TV permettent un upscaline des sources SD et HD qui permet partiellement d’en profiter jusqu’à l’arrivé en masse des sources 4K.
        Ce qui ne sera pas forcement le cas sur l’iphone 5S, limité ne serai ce par son manque de RAM…

    2. D’un coté s’il faut un an entre le moment où la puce est lancé et le moment où elle commence à être exploité, si tu ne l’intègre jamais elle ne sera jamais exploité.
      Là le mec s’est juste fait éjecté car il à troller le 64bits alors que les prochaines générations de puce qualcomm seront également 64bits, du coup il dit juste à leurs clients que la prochaine génération de sa boite ne servira à rien.

      1. Le problème ne vient pas du faite qu’Apple est mis trop trop ou non une puce 64bits sur ses Iphones. Mais plutôt que hormis l’A7, le reste de l’hardware ne permettra pas un fonctionnement correct en 64bits. Et que au moment ou le parc d’application réellement 64bits arrivera, il n’y aura pas d’autre choix que de passer à l’iphone 6 pour une utilisation optimum.
        Cela était déjà le cas avec les premières cartes graphiques qui permettait de jouer en 720P puis en 1080P. Quand les moteurs de jeux ont commencer à exploiter ses résolutions, beaucoup de client furent déçu par l’expérience, car la mémoire limité de leur carte (512M, 1G) ne leur a pas permis une utilisation confortable.

        1. Tout comme ces téléphones qui intègre du NFC depuis des lustres alors que ça ne sert strictement à rien, juste à faire doublon avec le BT.
          Les techno évoluent, les app d’apple ont déjà été mises à jours pour le 64bits, et comme je l’ai dis avant, même si ça prend un peu de temps avant que ce soit vraiment exploité par tout le monde, faut bien qu’on intègre la techno à un moment si on veut qu’elle soit exploité un jour.

  2. Le foutage de gueule de samsung sur leur octa core qui en faite était un quad déguisé est bien plus grave mais bon il ne faut pas vexer les pro-s et leur dieu tout puissant chevalier blanc

  3. le premier processeur 64bits grand publique , était l’Itanium d’Intel sorti en 2001, 12 ans après , il y a toujours plus d’appli 32 bits que 64 bits , par ce que c’est compliqué pour les dev de maintenir deux versions , et que le gain est ridicule ( hors applis nécessitants plus de 3 gb de ram ), sans compter que toutes les librairies etc ne sont pas forcement en 64 bits.

    En quoi est ce que ce serait différent sur mobile ? sur Ios on compile avec Xcode qui permet de gerer les deux versions 32&64 sauf que l’appli prends 2 fois plus de place ,pour un gain quasi nul , sans compter que pour être honnête soit on optimise pour du 64 bits et le rends compatible 32 bits , soit on optimise pour du 32 et on rends le 64 compatible , soit on se tape deux fois le boulot avec deux versions différentes , inutile de dire que pour le moment c’est la 2ème solution qui prévaut.

  4. Il a raison : ça ne servira à rien, pas plus que les quad ou les octo… Je ne demande pas à mon Firefox OS qu’il fasse de la CAO : il y a bien un usage particulier pour les smartphones, et un autre pour les PC…

    Quand à avoir demain un PC en poche avec toutes ses données dessus, ça me paraît quand même assez dangereux comme stratégie, entre les portables perdus, les portables volés, et les portables détériorés – surtout chez apple ou les modèles sont connus pour leur obsolescence programmée…

  5. Le 64bits n’a pas lieu d’exister sur smartphone, déjà que sur Pc a par apporter plus de 4go de ram qui ne sont pas aussi utile qu’on pourrait nous le faire croire sauf vendre un peu plus de barrettes…
    C’est exactement pareil sur iOS Apple en profitera pour ajouter un peu de ram qui permettra de justifier un prix élevé, de plus comme sur Pc le passage en 64bits n’apportera jamais le double de ram puisque iOS en bouffera plus que sous 32bits, de la poudre aux yeux le 64bits quelque soit le fabricants

  6. « Je sais que l’on parle énormément d’Apple parce qu’ils ont mis du 64bits dans leur puce A7. Je suis persuadé que c’est un stratagème commercial. Le client final n’en retirera aucun bénéfice. »

    Et il a tout à faire raison ! depuis quand on punit le monde qui dit la vérité ? les 64 bits, ne servent à absolument rien actuellement et depuis au moins 2005 sur les PC ! car pour qu’on voit les chagements il faut commencer par une nouvelle programmation de logiciels, passant de 32 bits à 64 bits, depuis 2005 99% des logiciels sont toujours programmés en 32 bits ! partant sur ce constat, les 64 bits vous pouvez le metre où je pense car il n’y a aucune application/logicielle qui en profite car il doit être programmé aussi pour les 64 bits, s’il reste toujours programmer en 32 bits, le logiciel ne prendra aucun compte de votre processeur 64 bits il ne roulera en mode 32 bits !
    ,
    je vous rappelle que le PS3 était beaucoup plus puissante que la Xbox 360 (de l’ordre de 5 fois) donc en mesure d’exploiter des graphiques beaucoup plus pousser et réels, mais ce qui s’est passé c’est que les programmeurs de jeux vidéo on prit la Xbox 360 comme modèle de départ (moins puissante et donc plus facile à programmer car des graphiques moins pousser qu’auraient demandé les graphiques de le PS4, beaucoup plus puissante) et tout simplement il faisait un copier-coller de la Xbox 360 a la PS4, c’est pour cela que vous ne voyez aucune différence dans les graphiques sur les deux consoles ! quand on ne programme pas pour la meilleure (la PS3 dans son temps) on n’a pas le meilleur(graphiquement).

  7. Le truc qui m’impressionne, c’est la place prise par les logiciels aujourd’hui. J’ai l’impression que les compilateurs n’optimisent plus rien, que toutes les bibliothèques possibles sont systématiquement ajoutées à tous les softs. Que le moindre jeu de pendu se balade avec sa machine virtuelle complète pour être insensible à toute modification de l’OS.
    Sur PC, j’utilise un logiciel qui s’appelle Pop peeper pour checker mes mails … et bien croyez le ou non, mais cette bouze charge en mémoire toutes les pièces jointes et tous les mails que vous avez ouvert à chaque démarrage. T’es obligé de faire une RAZ de tes boites aux lettres de temps en temps (et de dire que tu veux pas télécharger les mails en entiers) si tu veux pas qu’il te bouffe toute ta mémoire. Ce genre de soft est légion. Les programmeurs sont presque tous nuls. Et ça dure … ça dure … (pop peeper existe depuis des années, mais le dev n’a jamais eu l’idée de foutre une putain de base de donnée derrière).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité