La NSA a espionné la chancelière allemande avant même qu’elle ait pris ses fonctions

Le PRISM n'en finit pas, hélas, de ne plus nous surprendre. Toutes les révélations sonnent comme un pavé dans la marre tant tout le monde s'en doutait. En revanche, l'espionnage passe mal parmi les divers gouvernements mondiaux. Notamment, en Allemagne où Angela Merkel réclame des comptes. Il faut dire que la NSA a espionné la chancelière avant même qu'elle ait pris ses fonctions...

Selon le Guardian, des sources affirment que Merkel, la chef du gouvernement allemand, était «livide» à la lecture des rapports. Qui plus est, s’appuyant sur ses équipes d’investigations nationales et des enquêtes menées par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, elle a pu découvrir que la NSA a espionné son téléphone portable depuis 2002, avant même donc, qu’elle ne prenne cette fonction.

Si le gouvernement Obama continu de nier en bloc ces allégations, des documents secrets montrent le numéro de téléphone de la chancelière Merkel sur une liste datant de 2002. Son numéro y figurait encore au moment où elle a rencontré le président Obama en Allemagne plus tôt cette année.

Comble de l’ironie, ces nouvelles parviennent le jour même où des agents de sécurité allemands arrivent au Capitol Hill pour discuter des implications de cet espionnage tant massif qu’intrusif. Autant dire que les relations entre les deux pays ne vont pas franchement se détendre…

Pour l’heure, nul n’en sait beaucoup plus, à savoir si les conversations ont été enregistrées, ou si les données espionnées impliquent « simplement  » des listes de contacts. D’ailleurs, ni combien d’autres dirigeants du monde entier sont sur ​​le radar de la NSA…

Heureusement, le président a assuré à la chancelière que les Etats-Unis ne surveillent pas et ne ne surveilleront jamais ses communications », a expliqué un porte-parole américain. C’était donc ça…

 

Tags :Sources :Der SpiegelVia :BBC
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On est sur le figaro ou le monde? Osef de la nsa et de merkel

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Rectification : TU t’en fous. De plus, même si ça a un côté politique, ça concerne les nouvelles téchnologies, ça a donc parfaitement sa place ici.

      1. Je suis entièrement d’accord avec toi Renkkin, en revanche, je ne suis pas certain que l’espionnage et la NSA aient un réel rapport avec les nouvelles technologies :) enfin, je sais que l’on parle de téléphone mais bon…, a moins que notre rédacteur chéri ai des petites infos sur comment ils ont fait (humour), ça m’intéresse moi !!! :)

  2. Non mais c’est pour quand le boycotte totale des états unies ?!? déja que les pays comme la chine commencent a comprendre et la syrie qui a écarté le dollar US de leur commerce. c’est Pas pour rien que les américain veulent leur donner la patté pour leur faire comprendre et organise des attaques chimique de civil par la CIA. en même temps les juif sont bien content eux qui veulent et ne se cache pas pour prendre le controle de moyen orient au grand complet et fait le sale boulot pour les putes de soldat américain. OUFF je joue vraiment avec ma vie en ce moment. si vous ne voyez plus de  »kev » en commentaire ces prochains jours c’est qu’ils m’ont vraiment éliminer de la surface de la planete.

    peu-être que si la planete met enfin ses culotte ils vont changer leurs facon de faire

  3. Les états ne sont plus que des pantins bouc émisaires, qu’ils soient espionés par des organismes sous couvert d’autorité globale plus ou moins licite on n’y peut rien, et c’est pas vraiment nouveau. Oh là là les méchants ils nous espionneeeuh.

    Et alors? Quelqu’un doit bien porter le blame autant que ce soit le nsa des état unis, car sinon ce serait des organismes non autorisé et là il faudrait y faire quelque chose et l’arrêter ce qui n’est évidement pas dans l’intérêt du pouvoir établit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité