Comment jouer sur un Mac ? Voici quelques pistes !

Il est toujours relativement fréquent d'entendre qu'il n'est pas possible de jouer sur un Mac. Faux. Et d'ailleurs, on tient à vous le prouver !

Bien que le choix de jeux sous Mac ne soit aucunement comparable à celui accessible sur PC, il serait inexact de dire que les gamers sous OS X se font rares. Steam est présent sous OS X, les Humble Bundles également, et il ne faut pas non plus perdre de vue ces développeurs indépendants ayant compris qu’il était rentable pour eux de publier leurs titres sur l’OS d’Apple. Bref, voici quelques astuces qui vous expliquerons comment optimiser votre Mac pour le jeu !

Libérez de l’espace disque et nettoyez votre système

iBoostUp

Pour que votre Mac reste vivace, vous devez absolument vous débarrasser des fichiers inutiles l’encombrant, de même que vous devrez désinstaller les applications désuettes, et désactiver les applications lancées automatiquement au démarrage, et grignotant inutilement des ressources.

Pour ce faire, vous pouvez vous aider d’Onyx, l’un des utilitaires les plus efficaces. Dommage, la version compatible OS X Mavericks n’est pas encore disponible, mais ce n’est visiblement qu’une simple question de jours avant qu’elle ne soit distribuée. En marge d’Onyx, nous vous invitons à vous tourner vers iBoostUp, un utilitaire de « tweak » gratuit et très efficace, accompagné par le classique CCleaner, pour nettoyer les dernières poussières planquées sous le tapis !

Désactivez les fonctions d’OS X que vous n’utilisez jamais

OS X Mavericks

Vous pouvez désactiver les fonctions d’OS X que vous n’utilisez jamais, comme le Dashboard ou le centre de notifications. Ils ont pour habitude de tourner en fond, et d’utiliser des ressources que vous pourriez tout à fait libérer. C’est d’autant plus primordial que chaque ressource est bonne à prendre lorsque l’on désire jouer sur son ordinateur.

Voici comment désactiver le Dashboard :

  • Ouvrez le Terminal (faites une recherche Spotlight, le petit icône en forme de loupe niché en haut à droite de votre écran).
  • Entrez cette commande pour désactiver le Dashboard :

defaults write com.apple.dashboard mcx-disabled -boolean YES

  • Entrez ensuite cette commande pour relancer le Finder :

killall Dock

  • Le Finder va alors se relancer, sans le Dashboard.
  • Maintenant, pour désactiver complètement le centre de notifications, suivez ces quelques instructions :
  • Ouvrez le Terminal.
  • Entrez cette commande pour empêcher le centre de notifications de se relancer :

launchctl unload -w /System/Library/LaunchAgents/com.apple.notificationcenterui.plist

  • Entrez cette commande pour fermer le centre de notifications :

killall NotificationCenter

  • Le centre de notifications va alors se fermer. Il se peut que vous tombiez nez à nez avec une erreur du type « process not found ». Rien de grave.
  • Si vous avez besoin de réactiver le centre de notifications, entrez cette commande dans le Terminal :

launchctl load -w /System/Library/LaunchAgents/com.apple.notificationcenterui.plist

  • Ensuite, pressez Command+Shift+G dans le Finder, et tapez ce qui suit : /System/Library/CoreServices/. Trouvez « centre de notifications », et lancez-le.

Laissez Steam « finir son travail » avant de le lancer

Steam

Steam est un peu comme le Commissaire Bialès : il faut lui laisser le temps de faire son travail. Ainsi, ne lancez pas le jeu auquel vous voulez jouer avant qu’il n’ait fini d’être téléchargé, installé, patché. Vous verrez, ça fera une différence. Car très franchement, votre Mac et Steam ne sont pas des champions lorsqu’il s’agit de gérer les tâches en fond, pendant que vous jouez.

C’est paradoxal, car sous Windows, avec un PC bien bâti, ça ne pose aucun problème de lancer un jeu alors qu’il est en train d’être téléchargé…

Saisissez les limites de votre Mac

configuration

OS X arrive à gérer votre système graphique, vos drivers, et tous les paramètres rattachés. Oui, mais l’utilitaire gfxCardStatus pourrait vous aider à switcher sur le GPU que vous souhaitez, à condition que votre Mac soit équipé correctement bien sûr. Vous pouvez même, grâce à cet utilitaire, forcer votre Mac à utiliser une carte graphique plutôt qu’une autre au sein d’une application.

Après, d’une manière plus générale, vous devriez toucher aux réglages graphiques au sein de vos jeux « à la main », pousser les curseurs à droite, à gauche, jusqu’à ce que vous obteniez un résultat vous satisfaisant. Pas de miracle de ce côté, les joueurs PC ont à peu de choses près les mêmes contraintes sur ce sujet.

Testez les modes « Fenêtre » et plein écran, et voyez lequel fonctionne le mieux

plein écran

C’est tout bête, mais n’hésitez pas à passer du mode « Fenêtre » au mode plein écran, afin de comparer la fluidité obtenue. Il arrive parfois qu’un jeu injouable en plein écran devienne jouable en mode « Fenêtre », et inversement. C’est aléatoire, mais ça vous offre une porte de sortie, dans le pire des cas.

Fermez vos applications avant de jouer !

Flash

Vous pouvez disposer d’un Mac équipé en SSD et bourré de RAM jusqu’à la gueule. Dans les faits, si vous lancez vos jeux avec un Firefox ou un Google Chrome dans lequel vous avez ouvert 30 onglets, la fluidité de vos jeux risque d’en prendre un coup dans l’aile. De ce fait, pensez à fermer votre navigateur web AVANT de lancer vos jeux, ceux-ci consommant plus de ressources lorsqu’ils sont ouverts depuis longtemps. Au pire des cas, si vous jouez en mode « Fenêtre » et que vous désirez surfer sur le web pendant votre session, fermez votre navigateur avant de lancer un jeu, et ouvrez-le une fois le jeu démarré, au sein d’une session « propre », avec le minimum d’onglets ouverts.

A côté de ça, les Flash, Java et plugins web du même acabit sont réputés pour consommer beaucoup de ressources. Installer ClickToFlash sur Safari ou Flashblock sur Firefox ou Chrome peut d’ailleurs être une bonne idée pour libérer des ressources.

Gardez un oeil sur le moniteur d’activité

iStat

Le moniteur d’activité va vous donner une vision d’ensemble sur les processus et applications qui consomment le plus de mémoire, de CPU et de ressources disque sur votre Mac. A partir de là, il ne peut que devenir votre allié.

Néanmoins, ce moniteur n’est pas fait pour être consulté lorsque vous jouez en plein écran, alors pensez à l’alternative (payante mais très efficace) iStat, qui va s’intégrer dans votre barre de menu, et qui va en plus vous offrir des statistiques plus précises.

Sinon, vous pouvez toujours installer Windows

Parallels Desktop 9

Vous pouvez tout à fait installer une version de Windows sur votre Mac, en passant par l’utilitaire Boot Camp, afin de disposer d’un dual-boot OS X/Windows, ou par l’excellent Parallels Desktop 9, qui vous permet de lancer des applications Windows sous OS X, en parallèle, et sans besoin de rebooter.

Toutefois, cette seconde solution est vendue 79,99€. Mais testez là sur un MacBook Pro de dernière génération couplée à Steam sous Windows, et revenez nous voir !

Tags :Via :lifehacker
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Les pauvres ne peuvent pas bosser sur le pc de boulot, donc il faut leur apprendre à changer toute la config de ce pc pour pouvoir jouer. C’est une logique que je qualifierai de « particulière »

  1. « Dans les faits, si vous lancez vos jeux avec un firefox ou un Google Chrome dans lequel vous avez ouvert 30 onglets, la fluidité de vos jeux risque d’en prendre un coup dans l’aile. »

    Avec un vieux PC utilisant un Q9400, et 6Go de RAM, il m’a fallu lancer 1 fois World of Tank, Opera ouvert avec en tout 70 fenêtre, Mediamonkey, et 7 instances de EVE Online pour observer une chute des performances. Avec 6 fois EVE Online, ça passait nickel.
    Je ne vais pas jouer au troll et prétendre qu’OSX est à ce point mal optimisé et incapable de gérer sa RAM qu’il soit nécessaire de fermer son navigateur pour jouer. On est plus en 1999.

    Par contre, je me demande réellement quel est l’avantage de cet OS. Parce que si c’est la simplicité, et la convivialité de l’interface, quand je vois le nombre d’étape nécessaire décrites dans ce tuto, comprenant du shell, ben ça fait peur.

    1. Pour l’utiliser au boulot, je confirmes, os X c’est franchement nul pour du boulot. Pas de plein écran pour les applis, des plantages réguliers sous openoffice (avec retour en arrière dans le travail ou perdu si pas enregistré), et 4 clics pour faire des actions que tu fais en 1 clic sous windows ou ubuntu.

      Mais les informaticiens de mon tout petit hôpital de moins de 400 lits sont 5 ou 6 avec une « hotline » à gérer pour dépanner les utilisateurs ont décidé le chef d’établissement: des mac portables pour les médecins et les cadres, et des mac mini comme postes de travail: résultat de la merde, mais bon, les médecins et les cadres sont contents, ils ont une pomme.

      1. J’ai oublié de dire que le budget alloué aux soins est en diminution. Il faut faire des économies à la sécu mon bon monsieur.

        Et les informaticiens pendant ce temps là jouent au fps sur leurs macpro, donc bon, effectivement article super utile finalement, tu veut leur adresse pour tes conseils Ben?

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      2. Pas de plein écran, tu viens de prouver que soit tu mens, soit tu sais pas l’utiliser…..
        Allez, vas te re-coucher dans ton lit……d’hôpital
        Et par pitié, corriges tes fautes, suis pas trop à cheval, mais ça pique les yeux.

  2. « C’est paradoxal, car sous Windows, avec un PC bien bâti, ça ne pose aucun problème de lancer un jeu alors qu’il est en train d’être téléchargé… »

    #_# WAT?

    Seulement disponible avec le launcher Blizzard, si je ne m’abuse.

        1. Je ne faisais que répondre textuellement à MacTheZazou sur la possibilité de jouer à des titres pas encore entièrement téléchargé, sous Windows.

  3. Apple, on peut pas comprendre.
    Retina c’est trop beau.

    Malheureusement les possesseurs de Mac jouent sur… iPhone et iPad uniquement.
    OS X n’est pas compatible iOS…. :)

  4. Alors la je me permets de copier l’url de l’article et de l’envoyer à mes amis avec comme titre « Jouer sur un mac, c’est facile »
    Sans déconnez, on dirait un article hautement ironique pour se moquer des personnes qui voudraient jouer avec leur Mac…

    Ben, tu m’as vendu du rêve.

      1. ou Boot Camp aussi ça marche pas mal au moins Windows prend en charge la totalité des composants et je ne pense pas que les possesseurs de mac aient attendu ton « tuto » pour enfin jouer sur mac…

  5. D’habitude je prend la défense de Ben, mais là….. non
    Je joue sur mac depuis plus de 15ans….
    Steam tourne bien, une machine moyenne gamme suffit à faire tourner la plupart des jeux.
    Il n’y a pas de cleaning à faire comme développé dans ce tuto.
    Inutile de tout quitter avant de jouer.
    Bref un article sans intérêt, comme certains commentaires trollesques…..

    1. Ah? Pourtant des tests montrent clairement qu’un jeu sur mac os et le même sur mac os n’on pas la même qualité graphique.

      Et oui, c’est normal de défendre Ben contre les vilains trolls anti apple qui est si bien.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Même en lisant 3X ton post, je ne l’ai pas compris…..
        Sur iOS il y a une appli pour toi « le français pour les dummies »
        Ca doit aussi exister sur PC…..

        1. mac os et pc… et tiens on peut pas éditer.

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  6. Ouais, enfin preuve à l’appui, j’ai testé dans les 40 jeux différents sur un MacBook Air Haswell sans jamais faire quoi que se soit de précisé dans cet article, et ça tourne !

    Guild Wars 2, Starcraft 2, Battlefield 3, la beta de BF4, Diablo 3, COD, Tomb Raider, bref… Pas mal de gros titres et de « moins gros » titre sur Mac (et certains sous Seven via bootcamp)

    http://www.evan-forget.fr/bref

    Faut arrêter de critiquer mac quand on en a jamais eu un seul de sa vie.

    1. En même temps, la plupart de ces titres tournent sur un PC vieux de 7/8 ans.
      Il y a tourner et tourner. On peut faire tourner Bioschock Infinite sur une HD4870, mais sur une R9 290X ou une 780, ça sera plus joli et plus fluide…

  7. Le titre aurait du être « comment optimiser son mac pour jouer » car en aucun cas toutes ces manips sont indispensables pour jouer, pour preuve j’en ai jamais eu besoin pour jouer avec mon mac; ma procédure: double clic sur le jeux. M’enfin ca fera plaisir aux haters…

  8. Je suis photographe et je donne mon avis:
    Mac et OSX bon pour :
    finition du produit
    retouche photo (écran et fidélité des couleurs)
    montage vidéo (optimisé pour les aperçu des rushs instantané)
    montage audio
    Mauvais:
    Pour tout le reste surtout surtout le fait de devoir passer par Itune pour mettre de la musique sur les autres produits Apple… C’est l’arnaque et surtout pas pratique du-tout! et en terme de praticité le mode plein écran pour une fenêtre n’est apparut que depuis 2 ans. Et surtout toute les combinaisons clavier avec pomme qu’il faut apprendre pour faire des choses simples… J’ai imac pour le boulot (2 logiciels Final cut pro x et photoshop cs6) et Pc pour tout le reste et surtout pour jouer.

    PC et Windows 7:
    Bon pour:
    Jeux
    Compatibilités et changement des performances ( accès facile aux composants)
    bureautique
    nombre de logiciels compatible sur le net

    mauvais:
    Virus très nombreux

  9. Oui oui, on va jouer sous Parallels Desktop à Skyrim ! -_- » C’est quoi ça ? Et BootCamp, vous l’oubliez ?
    Et puis, moi qui joue des fois à TF2 sur mon iMac, je veux bien fermer toutes les applis, mais aller kill le notification center et Dashboard c’est un peu con. Surtout que on va pas se mettre à jouer à un jeu avec un MacBook Air et une carte vidéo Intel.
    Parole de vétéran du Mac (depuis 1994).

    1. Sachant que la seule et unique différence entre un Pc sous Windows et un Mac, c’est l’OS, comparer un PC sous windows et un Mzc sous Windows, c’est juste très con, comme de comparer les perfs d’une 207 bleue et d’une 207 rouge…

      Accessoirement, les all in one, dont les imac font partit, sont pas du tout fait pour jouer (ou faire quoi que ce soit qui utilise le GPU, en fait), la faute à un GPU castré pour chauffer moins, afin de préserver la dalle LCd installé juste devant.

  10. As usual Ben tes articles sont de plus en plus ridicule.

    « Bien que le choix de Jeux sous Mac ne soit aucunement comparable à celui accessible sur PC »
    Un petit « mais cela tente à être de moins en moins vrai » n’aurait pas été de trop.
    Et puis bon la liste est honorable quand même :
    => http://www.jeuxvideo.com/listejeux/jeux_A_mc.htm

    Disposant d’un Mpro 13″ pouce 2,4 core2duo 320mGT 256mo dédié je peux affirmer que ASC, GW2, StarCraft, tout ce qui utilise le M.Source et bien d’autre tournent sous osX sans soucis, Certes pas au max pour ma config mais loin d’être au minimum et quand je vois les nouvelles cela doit être une tout autre chose.

    Et pas besoin de faire toute ces manips. Fermez juste vos grosses appli comme il est de coutume sous W et tout ira bien. Vous pourrez dire à votre tour « venez ! allez ! regardez tout ce qu’on peut faire !  »

    Par contre je suis d’accord avec la solution Boot camp qui fonctionne très bien chez moi pour les BF, Skyrim et autres jeux non portés sous pomme.

    Petite aparté sur ce même débat concernant les soft en tout genre. De plus en plus de soft tournent sous osX et si certains softs ne sont pas portés,99.9% du temps des équivalents tout aussi bon.

  11. La differance entre pc et mac:
    Pc tous neuf, tu allumes, tu vires les merde preInstallés( tu redémarres), tu telecharges un antivirus,puis un antispyware tu installes tu redémarres , tu installes ccleaner pour viré la merde quil y a deja puis tu installes ton jeux, a zute ca marche faut le nouveau pilote, –>internet, chercher le pilote, telecharger le pilote tu installes le pilote ( tu redemarres) tu lance le jeux, tu bidouille pour que ca rame pas et que ca soit pas trop moche apres avoir redémarré le jeux 2 ou 3 fois pour appliquer les changements…. Tu joues
    Mac tu allumes, tu rentres ton mot de passe et code itune, tu telecharges,tu joues/bosses
    Resultat sur mac tu joues/bosses, sur pc tu bidoulle ( parfois longtemps)pour arriver a jouer/bosser.

    1. Windows 98 c’est fini depuis longtemps, faudrait se mettre à la page. Au contraire Windows est bien plus en avance sur la gestion des périphériques que Mac. Quand tu plugs une tablette graphique, une souris de gamer ou d’autre périphérique encore plus exotique sur Mac et que tu passes une journée pour essayer de le faire fonctionner sans succès. Que t’as écumé tout Macbidouille pour trouver la « bidouille » pour faire fonctionner le 4eme clic de ta souris Logitech. Après on dit qu’on bidouille pas sur MAC . Le site parle de lui même … Et celui qui possède un Mac et qui n’as jamais été sur Macbidouille utilise sont mac pour écouter de la musique et faire des diaporamas…
      A coté t’as ton pote qui branche la souris sur un Windows 7 ou 8 et que ça lui reconnait son périphérique en 30s… Faut un peu sortir de vos grottes. J’ai acheter un Mac pour le design et la « simplicité » et bien au final je suis bien plus souvent sur Window que sur Mac osX et jouer sur Windows est définitivement plus simple ne serait ce que par le choix proposé et la comptabilité des périphériques. Donc oui c’est beau, c’est stable mais c’est pas polyvalent…

    2. Juste une petite précision au vue de ce que j’vois : Y’en a qui certes n’ont jamais touché à un mac, mais d’autres n’ont pas touché à un Windows depuis un moment !

      Windows est quand même de plus en plus autonome sur la sécurité, bien qu’il ne soit pas parfait.
      En ce qui concerne OS X, c’est tout simplement parce que personne ne prend la peine de faire des virus pour une minorité. Faut être logique, si tu veux faire chier du monde, tu vas t’attaquer à l’OS le plus répandu, pas le truc que seuls quelques personnes veulent/peuvent acheter. Un mac n’est absolument pas infaillible. C’est du linux like, mais du linux/BSD et compagnie, c’est pas non plus infaillible.

      Sinon le Parallèles Desktop, c’est de la virtualisation il me semble, donc si vous arrivez à avoir la même qualité de jeu avec ce truc, par rapport à du natif, et que votre machine ne s’envole pas, tant mieux, mais j’ai beaucoup de mal à y croire…

      J’suis sur une debian, donc on m’accusera pas d’aimer l’un ou de pourrir l’autre. Quand j’veux jouer, j’achète une console, je joue à quelques mètres de la télé pour pas râler de la qualité, et j’me pose pasde questions…
      (ah oui, PC => Personnal Computer, et pour moi, un mac, ça reste un ordinateur personnel quand même… une différence que tout le monde fait sans raison au final)

  12. salut à tous il m’est impossible de revenir en arrière en effet je pensais pouvoir virer le lauchpad et autre inutilité mais je veux garder les coins actifs

    une solution pour qui suit en galere ?

  13. Hey JacqueI too have been examining different changes with Workboxes but they have determined together with my very own aged children that they can have a tendency need the actual physical tip, that they can work nicely originating from a list (at a number of step children ought to move to your to-do list). I have one main issue even though i don’t have received close to for you to asking any person consequently Factors . consult anyone. When you fully grasp this technique to work I may have an interest to learn how much time you will need for you to add typically the packing containers every night? Wish to listen to rear of your teeth thoughts is broken way up and taking place.

Répondre à fouch Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité