La Tesla Model S va intégrer des produits Google

Cela se fera probablement d'ici la fin de l'année 2014 : le Model S de Tesla intégrera un navigateur Google Chrome, ainsi que de multiples applications disponibles via le tableau de bord. C'est en tout cas ce qu'a annoncé son PDG, le magnat de la Silicon Valley Elon Musk, lors d'une conférence tenue depuis Munich.

Néanmoins, il y a encore des améliorations à apporter sur le système de géolocalisation du véhicule, mais aussi sur le navigateur Google Chrome, d’après le conférencier. Mais malgré cela, la voiture devrait être fin prête d’ici la fin de l’année prochaine.

Musk affirme que la compagnie envisage également d’ajouter un émulateur Android à son véhicule « de sorte que vous puissiez littéralement lancer une application Android sur une fenêtre de la voiture. » Faire de la voiture un support de réalité augmentée, en somme.

Alors on ne sait pas si cela se fera vraiment avant la fin 2014, mais cette conférence d’Elon Musk confirme bien l’intention des constructeurs de bourrer leurs véhicules de technologies plus forcément en rapport avec leur fonction première : se déplacer. Et sinon, à quand la voiture Transformer ?

Tags :Via :thenextweb
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La voiture électrique est une aberration, il faudra des centaines de centrales (bombes) nucléaires (à retardement) pour les alimenter.

  2. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    1. Mais GROS quoi en fait?

      Le copié collé c’est une bonne affaire pour les bas de plafond.

      les phrases qui commencent par , il faut savoir, ou sachez le. sont tellement péremptoire qu’elles font rire.

      D’abord, mon GROS, comment pense tu qu’on produit de l’essence raffinée? Parce que, tu te doute bien qu’on ne pompe pas le 95 sans plomb directement du désert d’Arabie, il faut un processus de raffinement qui demande un énergie extérieur…si si mon GROS lapin renseigne toi.

      Ensuite, je ne sais pas toi, mon GROS poussin, mais moi, je vais chercher l’essence au plus prêt de mon domicile, ce qui implique que l’essence a été transporté jusque là, je ne vais pas non plus au bord de puits de pétrole au Texas pour faire le plein de ma bagnole…C’est pas malin de ma part, mais qu’est ce que tu veux ma GROSse poule, on a ses habitudes.

      La construction de Batterie ne pourra pas faire plus de mal à la planète que de continuer à fracturer, et j’emploi ce terme à dessein, le sol pour continuer à engraisser les monopole bien en place, qui font tout pour ralentir voir stopper une alternative au moteur à combustion. D’autant que la fin de vie d’un moteur à explosion n’est pas un modelé de propreté.

      En clair…. cette expression implique aussi que l’auteur (qui n’est pas ma GROSse Tanche là, c’est du copier) pense que ses lecteurs sont des abrutis finis qui n’ont rien compris au paragraphe précédent et qu’il faut leur mâcher le boulot de compréhension….en clair donc, on se demande bien ce qui a pu nous pousser a passer du cheval au moteur à combustion, parce qu’en y pensant bien, le cheval c’était mieux au niveau de l’écologie, l’herbe verte et la planète tout ça.

      Quant aux centrales en fin de vie, je ne vois pas comment cela pourrais être un argument, l’infrastructure industrielle dévolu au carburant, n’est pas non plus tout jeune…suffit de voir Feyzin, et l’odeur qui y traîne pour s’en convaincre…on fera du neuf, et alors? La France a une certaine expérience dans la matière nucléaire non?

      A la lumière, Electrique, de tout ça, mon Gros bourrin, il m’apparaît de plus en plus évident que qu’a la suite de GROS on ne puisse atteler que con-sternant.

  3. Je suis de l’avis de GROS mais sans pour autant prendre ça défense..
    En France la voiture électrique n’a pas lieu de se développer pour deux choses, le réseau électrique d’aujourd’hui n’est pas capable de supporter autant de station de recharge sans devoir le modifier et ça à un coup assez élevé…
    Essai d’installer une borne en ville et on verra la paperasse à effectuer et dans un garage de co-propriété c’est pire…
    En clair proposer des solutions pour vendre une voiture électrique c’est bien mais ne pas permettre à celui qui l’achète de pouvoir l’utiliser c’est encore pire….

  4. La voiture électrique n’a rien d’une aberration. Simplement, la structure qui permettra de la faire fonctionner ne suis pas. Et les lenteurs politique et administrative non plus.
    C’est vrai qu’ils ont mangé la banane par l’autre bout, mais à terme, de toute façon, il faudra manger toute la banane, alors bon… au moins ça sera ça de fait.
    Et puis, quelle est l’alternative ? il faudrai flinguer tous les pétroliers d’abord ? Nous savons tous que les progrès ne se font jamais de manière linéaire mais plutôt dans un joyeux bordel, c’est la nature humaine.

    Faut pas oublier non plus que la voiture électrique existe depuis belle lurette (j’ai souvenir d’une R4 electrique…).
    Ou en tout cas le concept.
    Si elle n’a jamais eu sa chance, c’est parce que les lobby pétroliers sont puissant et qu’ils nous tiennent tous en laisse, surtout l’etat dont la TIPP est une manne qu’il ne lâchera pas facilement. C’est à cette triste vérité là qu’il faut mettre un terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité