Non, Apple ne souhaite pas l’obsolescence programmée de votre mobile

L'édition du dimanche du New York Times Magazine publie cette semaine un article pointant les méthodes d'Apple du doigt, laissant entendre que la firme californienne souhaite à tout prix la mort anticipée de votre téléphone. Pour que vous repassiez immédiatement à la caisse, cela va sans dire !

Nommé « Débusquons le piège d’Apple » dans la version papier du New York Times Magazine et « Pourquoi Apple souhaite ruiner votre mobile » dans la version web du média, l’article dont il est question prend des raccourcis qu’il est de bon ton d’analyser. En suivant le raisonnement de son auteur, Apple coordonnerait l’obsolescence programmée de ses produits, ce qui serait bien évidemment embêtant pour ses consommateurs, mais encore pire pour la société. Faux.

Apple pourrait coordonner l’obsolescence programmée de ses produits

Le titre est volontairement provocateur. Comme l’économiste Catherine Rampell, auteur de l’article « Cracking the Apple Trap » (Débusquons le piège d’Apple ») dont il est question ici, l’avance, son iPhone aurait commencé à montrer des signes de faiblesse une fois les nouveaux modèles lancés. Elle évoque un phénomène d’obsolescence programmée, réel selon elle, que vous pourrez d’ailleurs retrouver dans des industries aussi diverses que la mode ou que celles des agendas et des ampoules. Certaines théories de la conspiration sont bien représentées, comme vous pouvez le voir !

Voici ce que Rampell affirme :

« Au début, je pensais que ce n’était que mon imagination. Mais lorsque les iPhone 5C et 5S sont sortis, en septembre, j’ai remarqué que mon vieil iPhone 4 commençait à être plus lent. La batterie commençait également à moins tenir la charge. »

Alors, Rampell est-elle l’énième victime un complot savamment organisé ? Pas vraiment. En fait, en analysant un tant soit peu la situation, on se rend compte que l’iPhone 4 fut lancé à l’été 2010. Il dispose de 512 Mo de RAM, de 8 Go de mémoire interne, d’une batterie 1 420 mAh et fut équipé d’iOS 4.0 à sa sortie. 3 ans plus tard, c’est déjà remarquable que le smartphone fonctionne encore à peu près normalement.

En un peu plus de 3 ans, le mobile aura hérité d’un grand nombre de mises à jour firmware, aura pris un nombre conséquent de photos, aura été rechargé encore et encore, et aura même écopé de quelques chutes ou chocs. Ca semble évident. Et plus les composants vont être mis à l’épreuve, plus ils vont s’user. Logique implacable là encore.

Plus important encore : plus les applications évoluent, et plus elles vont tirer partie des nouvelles technologies offertes par les dernières générations d’iPhone. La limite des 512 Mo et 8 Go d’espace de stockage de l’iPhone 4 est évidemment mise à mal, de même que les nouvelles fonctions d’iOS vont ralentir le mobile. Mais si vous pensez que votre iPhone 4 est lent, essayez un peu un Samsung Galaxy S de première génération, 3 ans après sa sortie initiale !

Affirmer qu’Apple planifie l’obsolescence programmée de ses iPhone est un peu comme affirmer que Dole va programmer l’obsolescence de ses bananes.

C’est gênant pour les utilisateurs

Evidemment, il est gênant que votre iPhone voit son autonomie fondre avec le temps, puisque c’est là l’angle choisi par Rampell. Il est aussi ennuyeux que nos voitures n’arrivent pas à tenir 900 000 km. Comme il est regrettable que rien ne soit éternel dans ce monde. Voici quelques propos piochés dans l’article rédigé par Rampell sur ce propos :

« Lorsqu’Apple a commencé à proposer l’iPhone en 2007, son produit était si innovant qu’il aurait pu se dégrader délibérément sans aucun problème. Mais ces dernières années, Apple a dû se frotter à la concurrence, Samsung et HTC, par exemple, ce qui a pu le désinciter à planifier l’obsolescence programmée de ses produits. »

Cela implique que les smartphones de Samsung ou de HTC ont une longévité supérieure à celle de l’iPhone. Ce qui impliquerait aussi qu’un constructeur soit assez malin pour proposer un terminal qui serait capable de tenir presque éternellement. Surprise : ce n’est pas le cas.

Mais Rampell n’a pas forcément tout faux lorsqu’elle pointe du doigt le fait qu’elle peut remplacer sa batterie pour environ 80$, ou opter pour un remplacement de son iPhone par un 5C chez son opérateur, pour 100$. Pour aller plus loin, on complétera comme il suit : elle aurait même pu, en cherchant bien, mettre la main sur un iPhone 5C (vendu avec un abonnement et un engagement, évidemment) pour 45$, et même pour un iPhone 4 gratuitement. Sûr, c’est ennuyeux de devoir changer de mobile tous les 2 ou 3 ans. C’est ennuyeux, mais ce n’est certainement un piège placé volontairement par Apple.

Mais ce serait encore pire pour Apple

Rampell évoque dans son article 2 manière d’éviter l’obsolescence. De notre avis, aucune des façons décrite n’est pertinente. La première méthode reviendrait à préparer votre mobile pour le futur, de faire en sorte qu’il soit si bien équipé qu’il soit en mesure d’affronter l’avenir sans sourciller. Tiens, mais souvenez-vous de Motorola qui a voulu offrir une batterie de 3 300 mAh à son Droid MAXX. Ce Droid MAXX coûtait environ 50% de plus que l’iPhone avec un abonnement et un engagement chez un opérateur. Et c’est sans compter ses caractéristiques techniques globales, en déca de celles d’un iPhone.

Apple aurait tort de se lancer dans cette stratégie : cela l’obligerait à gonfler encore un peu plus le prix de ses iPhone, déjà très élevé, et ce sans offrir le moindre bénéfice sur le court terme à ses utilisateurs. Cette stratégie reviendrait à coller un moteur de fusée à une voiture incapable de dépasser les 120 km/h.

L’autre option avancée, tout aussi aberrante, reviendrait à ne plus innover du côté software. Carrément : Rampell propose de ne plus faire évoluer iOS, de geler l’évolution des millions d’applications disponibles dans l’App Store d’Apple. Pas de nouvelles fonctions qui viendraient tirer sur la RAM, pas de meilleur capteur photo non plus en mesure de prendre des photos en meilleures résolutions, pas de nouveaux niveaux pour vos jeux, qui viendraient cannibaliser de l’espace. Pour sûr : votre smartphone ne s’en porterait pas plus mal. Mais un an plus tard, plus personne ne viendrait l’acheter, parce que pendant ce temps, la concurrence aura innové…

Ah, et ça ne sauverait pas non plus votre batterie d’une mort certaine.

Sans doute Rampell fait part dans son papier d’une réelle frustration. Là où c’est gênant, c’est que le résultat est mal renseigné, et pire encore, trompeur. Les smartphones sont obsolètes. Les batteries ne tiennent pas indéfiniment. Ce pas un souci exclusif à Apple, et ce n’est pas non plus uniquement de la faute d’Apple. Et le seul facteur qui va vraiment « ruiner » votre mobile, c’est la marche du progrès.

no images were found

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Wouhou, un autre constructeur qu’Apple n’aurait pas eu le droit à un article aussi long et virulent. Si, Apple souhaite l’obsolescence programmée de ses appareils, comme tous les constructeurs de téléphonie, d’électroménager, etc … Un frigo acheté il y a 25 ans marche encore aujourd’hui, un acheté il y a 3 ou 4 ans montre des signes de faiblesses. pareil pour les télés, ou les téléphones. On est dans une société de consommation, donc il faut que les gens consomment, donc que les appareils ne durent pas trop longtemps.

    1. Lol c’est exactement ça l’obsolescence programmée. On fait tout pour proposer « mieux » et plus puissant, l’OS suit et les applications aussi, du coup tout les anciens devices sont mis à mal. L’utilisateur doit donc acheter un nouvel appareil pour profiter au mieux de ses applications, le gagnant c’est le constructeur et il en est bien conscient. C’est un fait.
      Apple est là pour se faire du fric, ils ont en rien à foutre de l’éthique ou des crédits accumulé de leurs utilisateurs. Ce qu’ils veulent c’est vous faire cracher pour vider leurs stocks, comme toutes les autres marques, sauf que eux ils ont déjà leurs addicts et ils ont profitent à mort.
      Donc Ben arrête de sucer la pomme, et avant de critiquer le Times (t’es qui pour faire ça lol, t’as vu la qualité de tes articles?) , va te renseigner en détail sur le sens des termes tels que « l’obsolescence programmée »

      1. HiD3f tu écris: « Apple est là pour se faire du fric » — et toi chez ton employeur tu y vas bénévolement ?
        Quant à l’ obsolescence programmée elle est surtout due à notre avidité de nouveauté technologique, innovation et rapidité avant même d’ avoir digérer celles a peine sortie. Car tout dépend de nous consommateurs, si on adhère pas à l’offre, l’offre s’estompe. (mon père utilise toujours l’iphone 2G depuis fin 2007, car il n’est pas adepte de trop de technologie seul le téléphone et quelques message l’intéresse, pas de mise à jour depuis et il fonctionne toujours très bien sauf la batterie qui commence a faiblir.)

      2. «  »arrête de sucer la pomme, et avant de critiquer le Times (t’es qui pour faire ça lol, t’as vu la qualité de tes articles?) » »

        +1

    2. L’obsolescence programmée, c’est le fait d’inciter l’acheteur d’un bien à le renouveler à un terme déterminé par le vendeur. Pour cela, il y a plusieurs façons de faire:

      1) soit par la détérioration programmée du matériel (ampoule, imprimante jet d’encre, etc.)
      2) soit par une innovation qui rend obsolète la précédente version (cas très présent dans le domaine de l’informatique). Il faut que le domaine progresse à un train soutenu pour que cela fonctionne.

      Bien que le cas #2 soit un peu plus élégant que le cas #1 (car cela ne retire rien au produit acheté, qui reste fiable et utilisable), cela est aussi de l’obsolescence programmée. Ce cas #2 est aussi difficile à mettre en place, car il faut un net progrès pour rendre l’ancien bien obsolète.

      Si l’on prend le cas d’Intel, cela fonctionnait à merveilles il y a quelques années. Le passage du 486 au Pentium rendait effectivement le 486 totalement obsolète. Ainsi de suite jusqu’au Pentium III ou IV environ. Puis est arrivé un plateau où l’augmentation des fréquences n’était plus possible. Certes, les CPU ont continué à progresser, mais plus au même rythme: et paf ! C’est tout un monde de producteur de PC qui souffre, car le matériel vendu il y a 3 ans n’est plus obsolète, et continue à être utilisé avec des OS modernes, et les dernières versions des applications.

      Le cas #1 est plus facile à mettre en place: il suffit de concevoir le produit pour qu’il arrête de fonctionner après un certain nombre d’utilisations (1000h d’autonomie pour une ampoule par exemple, un certain nombre de copies pour une imprimante avant que le tampon qui sert à nettoyer les têtes d’impression ne soit trop sale et non-remplaçable, etc.), ou par incompatibilité (un driver non présent pour une nouvelle version de l’OS par exemple).

      Apple joue sur les deux tableaux. Le cas #1 à cause principalement de la difficulté de réparer leur matériel, et à cause du fait que la batterie ne soit pas remplaçable. Ceci dit, les autres constructeurs de smartphone font de même, tant il est difficile de trouver une batterie pour un ancien modèle.
      Mais ils jouent beaucoup avec le cas #2, et il suffit de regarder leurs keynotes pour cela. Tout est fait pour inciter les déjà-clients à se tourner vers les nouveaux modèles: « regardez, le GPU est 4x plus rapide ! », « l’écran de celui-ci rend votre écran minable ! », « ce matériel n’a jamais été aussi beau ! ».

      Bref, ben oui Apple fait de l’obsolescence programmée. Samsung aussi, LG aussi, Microsoft aussi, etc., etc.

        1. dans le cas #2, oui. Dans le premier cas non, car alors c’est le matériel qu’ils ont acheté qui devient défectueux et qu’il faut remplacer. Il n’y a alors pas d’alternative: quand ton ampoule claque, comment fais-tu ? Quand ton imprimante affiche un témoin de panne, que fais-tu ? Quand ton scanner ne fonctionne plus avec ton nouvel OS, que fais-tu ? Ces exemples sont nombreux, et participent tous à cette fameuse obsolescence programmée.

          Il est pourtant techniquement possible de faire durer ces objets plus longtemps: dès les années 20, on savait faire des ampoules qui duraient plus de 2500h. Qu’est-il arrivé depuis ? Une régression. De même pour les frigos, les voitures, les machines à laver, etc. Vous pouvez toujours réparer et remettre à neuf une Ford T ou une Renault 4, pouvez-vous toujours le faire avec une Clio ? non. C’est voulu.

    3. Ben est un guignol de toute manière, en témoigne la phrase « Mais si vous pensez que votre iPhone 4 est lent, essayez un peu un Samsung Galaxy S de première génération, 3 ans après sa sortie initiale ! »

      Mon produit préféré est critiqué ? La meilleure défense, celle de mon père spirituel Jobs : l’attaque du concurrent. Le truc le plus minable du monde, comme si cela annulait le fait que ton iphone 4 est plus lent ! Quel con ce Ben tout de même…

      1. TheTruth tu dit: <> Alors dit moi comment comparer si tu ne peut pas le faire avec un autre appareil ? Avant de traiter les gens de con ……………….!

  2. Entièrement d’accord avec cette analyse. S’il est bien un domaine où l’obsolescence programmée est inutile c’est bien l’informatique sous toutes ses formes (toutes marques confondues). On ferait mieux de dénoncer cette pratique dans des domaines où l’évolution est moins rapide, comme l’électroménager! J’ai chez moi un frigo des années 50 qui fonctionne encore! Quel fabriquant oserait prétendre à une telle longévité aujourd’hui?

  3. Ah? Un galaxy S d’il y a 3 ans est plus lent? Et bien non, il a la vitesse qu’il avait à sa sortie et on peu changer sois même la batterie.

    Le téléchargement forcé d’ios « nouvelle version » n’est pas forcément un cadeau fait à l’utilisateur.

    1. Béh non, Apple ne te force pas à télécharger le tout dernier iOS … j’ai tourné 6 mois avec iOS 5 avant de me décider de passer au 6 sur un 3GS, simplement parce que je me méfiais des évolutions de Plan et d’autres trucs. Je préfère laisser les autres essuyer les plâtres et faire les mises à jour un peu plus tard.

      1. Apple ne te force pas à télécharger le tout dernier OS ? iOS7 est téléchargé discrètement mais demande l’autorisation de s’installer, c’est un fait qui balaye totalement ton commentaire…

    2. Il n’est pas plus lent, il a été abandonné par le constructeur il y a bien bien longtemps et n’est plus compatible avec un gros paquets d’apps, au contraire de l’iPhone 4. Sans compter que son plastique se détériore bien plus vite que le verre, j’en ai encore vu un l’autre jour dans un sale état.

      PS: je précise, mon téléphone est sous Android, hein dés fois que.

    1. oui mais t’es jamais allé sur internet avec, de toute façon il y a pas d’apps pour ça, tu t’en sers pour téléphoner à ta grand-mère une fois par semaine…

  4. Moi qui râle d’habitude …
    Article d’une qualité remarquable.
    Bravo pour la pertinence de cette réflexion et de cette contre expertise.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  5. L’obsolescence programmée est un concept inventé par Apple et initié par Steve Jobs lui-même.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Nunu, tu fais ta nunuche. On a l’épiderme sensible petit applefanboy à la con.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Donc pour toi, l’obsolescence programmée n’a commencée qu’en 2007 ? Donc je suppose que tout ce que tu as acheté avant 2007 fonctionne encore très bien et que tu l’as gardé ! A commencé par ton ordinateur !

  6. Moi j’ai un iPhone 4 et jamais je ne le changerais pour un iPhone de dernière génération… Ou une autre marque… Et si j’ai un souci je le répare moi même… Manque juste la 4g mais c’est un détail…

  7. « Un phénomène d’obsolescence programmée … que vous pourrez retrouver dans la mode les agendas et les ampoules. »
    L’obscolescence programmée des agenda AHAHAHAHA ! C’est sur qu’un agenda de 5 kilos qui durerait sur 10 ans ce serait tellement mieux.

  8. Euh le simple fait de pas pouvoir changer une pièce d’usure comme la batterie est de l’obsolescence programmée…

    C’est payé combien par Apple un article comme ça ?

    1. +1

      J’ai souvenir d’un reportage qui démontrait clairement qu’apple avait changé les vis de son appareil pour empêcher les bricoleurs de changer eux-mêmes la batterie. Donc non : il n’y a pas que 2 vis à enlever : il faut le tournevis « spécial apple » – et je ne serais pas surpris qu’il y ait encore un tournevis par modèle – ils en sont tout à fait capable les connaissant !

      Heureusement je suis chez Geeksphone en Firefox OS, et là, l’accès à la batterie est libre – et sans outil svp ! Merci encore à Mozilla de m’avoir évité la prison des fous !

    2. les mecs qui parlent sans cesse d’obsolescence programmée et qui font la pub de Microsoft et Sansung, c’est comme un banquier qui citerait Marx quoi…

  9. Retrouvez Ben à l’apple store d’Opéra durant sa séance de dédicace sur son ouvrage « Steve, ta vision, ma vie ».

    Non il n’est pas normal qu’un smartphone soit hyper lent 3 ans après sa sortie. C’est bel et bien une volonté d’apple de ne pas optimiser iOs pour que les plus anciens terminaux puissent fonctionner de manière nominale.

    Je possesseur d’un iPhone Ben, mais pour autant je n’irai pas défendre la politique d’Apple sous tous ses aspects comme vous avez tendance à le faire à la rédaction. Quittes à être aussi peu objectifs, ouvrez un blog en parallèle de giz …

  10. Mon iPhone de première génération fonctionne encore est n’est pas plus lent qu’en 2007, jusqu’à maintenant des application n’était pas compatible mais maintenant L’AppStore permet de télécharger une version compatible si elle existe.
    J’ai acheter une smartPhone pauvre en fonctionnalité, et il est devenu plus riche (via l’AppStore notamment. Et il fonctionne encore et tiens la charge une journée après 6 ans, donc bon !
    Après mes Nokia et Sony Ericson de 2001 par exemple fonctionne eu aussi plutôt bien (juste changer la batterie pour 10€ sur eBay).

  11. « l’économiste Catherine Rampell »

    elle l’a eu dans une pochette surprise son diplôme d’économiste ?

    analyse pitoyable plus guidée par son affect que sa raison, le tout publié par le NY times …

    médiocrité et indigence intellectuelle élevées en vertus, ne vous étonnez pas si le monde s’écroule, l’élite n’en a plus que le nom.

    1. Ca m etonnerait que ben l’ai cite correctement..
      Franchement, ces articles et ces commentaires m ont bien fait rire! Nous voilà de nouveaux dans le monde manicheens des pro-apple, des pro-samsung et des pro-bidule! Non mais tout de même! Voilà l’essence de cette article: Apple ne pratique pas l’obsolescence programmee, et puis de toute facon, les autres marques aussi la pratique!
      Grosse contradiction mon petit ben, faudrait savoir si l’obsolescence existe ou non!
      Voilà maintenant mon ptit avis: TOUT (j’exagere a peine) les produits (sauf les agendas 😉 ) sont VOLONTAIREMENT programme pour s’abimer plus vite! Eh bah oui les entreprise gagne plus d’argent, et les consommateurs sont super content d’avoir un nouveaux ptit gadget (j’hesite entre citer le waterproof ou le lecteur d’empreinte :/)!
      On vie pas dans une super société ou tout le monde est heureux?

  12. On peu changer la baterie sur un 4 /4s juste un tournevis a 1€ a acheter ses pas très compliqué est moi j’ai un premier iPad qui marche toujour très bien même mieux que une galaxi tab 1 qu’un amis a moi possède est j’ai un MacBook de 2007 qui marche mieux que un asus de 2011 donc pour les anti-Apple qui aime croire que Samsung /htc sont des sauveur du téléphone est qui ne crée pas de l’obsolescence programmée que vouler vous quand on est bête on reste bête

    1.  » juste un tournevis a 1€ a acheter »

      Mais oui c tout à fait normal : faisons un tournevis sur mesure pour chaque appareil – et des accessoires en plastique à 30 euros pièce !

      Non franchement les gars – vous êtes vraiment grave parfois…

  13. J ai un iPhone 3GS mon premier iPhone et mon dernier.
    Au bout de 3 ans il rame il plante. 2 minutes pour l allumer mdr!
    Pas d iOS 7 dispo ni prévu donc avec le temps plus d appli non plus.
    Bref je vais le garde comme télécommande.
    Donc si mort programmée par Apple.
    Idem pour les accessoires ils changent juste ce qu il faut a chaque fois pour qu il n y ait pas de compatibilité.
    Bref j ai testé Apple j ai vu. C est bon pour ceux qui veulent payer plus cher pour moins bien.

  14. Mon iphone 4 acheté la première semaine de sa sortie est comme au premier jour, je touche du bois.

    Par contre mon nokia lumia 925 était obsolète quelques heure après le déballage, autonomie merdique, finition merdique, et j’en passe. Sans parler de l’os qui est merdique à mon goût. Et puis c’est génial de vanter un windows phone à autrui quand l’écran est vert lorsqu’on regarde de côté.

    Heuresement que j’avais gardé mon iphone 4, on verra le 6…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  15. C’est sur que l’utilisateur, qui découvre un iOS 7 installé sur son « vieux » iBidule, risque d’avoir de drôles de surprises à l’utilisation, surtout si il essaie un 5s avec processeur 64bits.
    Les services de marketing sont assez subtil pour que l’obsolescence programmée se présente sous plusieurs formes, et pas seulement qu’un arrêt de fonctionnement pur et simple.

  16. J’ai acheté le premier iPhone en 2007, aujourd’hui mes parents l’utilisent toujours.
    Pas de problème.
    Autre chose, Apple vient d’autoriser les développeurs à proposer les anciennes versions de leurs apps sur l’App Store afin qu’elles restent compatibles avec les téléphones plus anciens.
    Je pense donc qu’Apple faut tout pour qu’il n’y ai pas d’obsolescence programmée

  17. Comment « on » accuserait Apple ? mais ce n’est pas possible ! une compagnie aux mœurs si honnêtes ! D’ailleurs « ils » n’oseraient pas ! Ce doit être une « regrettable erreur » ! il faut publier un démenti ….

  18. Un peu de mémoire ne fait pas de mal les gens. En 2005 Apple a été prit avec le pantalon sur les chevilles en matière d’obsolescence programmée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e#Batterie_de_l.27iPod

    On peut donc établir sans raconter de conneries que le principe ne les effraie pas. On peut aussi imaginer qu’apès avoir vu le couperet leur passer assez près de la tête, ils aient décidé d’alléger la mise en oeuvre du principe.

    Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’Apple le fait que les autres constructeurs s’abstiennent, donc la comparaison de modèle à modèle me semble être un assez mauvais argument. Un ami a prolongé la vie de son samsung en passant à cyanogen mod (le téléphone était bien plus réactif qu’avec l’OS officiel, même aux premières heures).

    L’usure, c’est très relatif. Le matériel s’use en fonction de la façon dont il a été conçu. Mes grands-parents ont quotidiennement passé leur soupe avec le même appareil électrique pendant 40 ans (acheté dans les années 50), un bus roule 1 million de kilomètres avant de partir à la casse (avec un changement de moteur quand même). On sait parfaitement construire solide et durable et calculer l’usure des pièces.

    Il est toutefois difficile d’évaluer objectivement ce qui est de l’ordre de l’obsolescence programmée ou pas dès lors que les systèmes sont complexes et qu’on ne sait pas comment ils fonctionnent. Les constructeurs peuvent raconter ce qu’ils veulent.

    Ceci dit quand je vois un iphone dont le bouton tombe en rade au bout de 18 mois, dont les mises à jours des applications après la sortie d’un nouveau modèle provoquent des incompatibilités ou que les applis mises à jour tournent moins vite, qu’à la sortie de l’ipad, les applis existent en double exemplaire avec une version hd ou un truc comme ça et qu’il faut les acheter en double si on veut les avoir sur les deux équipements ou alors changer de téléphone, ça me laisse assez peu de doutes.

  19. Il me semble que sur les iPhone, au bout de 500 rechargements, une petite puce à l’intérieur de l’appareil « dit à la batterie » qu’elle doit être moins performante donc se décharger plus vite.

  20. Eh beh en tout cas y a un an de cela mon iphone est tombé en panne juste après les un an de garantie ,je suis allé voir apple pour voir si je pouvais le réparer : « on ne pourrais pas vous le réparer pour moins de 150€ , il serai mieux d échanger celui ci contre un iphone 4 tout neuf pour 149€ » offre alléchante j ai accepté et payé par carte il y avais une garantie 3/4 mois dessus ..grosse erreur le 5 eme mois il s éteins dans mes mains et ne se rallume plus …j’ai tout de suite compris ma faute et les intentions de apple , pour moi cet article n est que du bourrage de crâne ayant pour objectif de justifier les actions pas terrible d Apple vis a vis de ses consommateurs .

  21. Je n’avais aucune opinion en la matière au départ (je m’en tapais assez même, il faut bien l’avouer). Jusqu’au jour maudit où on m’a offert un Ipod nano pour mon anniversaire : bel appareil, tout mimi à regarder, etc., etc. Au bout d’un an et 2 semaines, le bouton « arrêt » s’enfonce et ne se relève jamais plus. C’était un cadeau, je me suis senti assez mal d’avoir cassé un si cher appareil (un bras ce truc !) par manque de soin très certainement. J’en ai donc racheté un autre pour ne peiner personne. Un an et 1 semaine plus tard (je viens de vérifier les dates) le bouton « arrêt » s’enfonce et ne se relève jamais plus. Le mal est connu, rien n’est fait par Apple : je pense qu’on peut appeler ça de l’obsolescence programmée effectivement. Comme je ne suis d’aucune chapelle, je vais acheter un lecteur MP3 d’une autre marque, tout aussi programmé pour mourir une semaine après la fin de la garantie, MAIS moins cher (pas difficile) : ça me fera moins mal au fondement.

  22. Bon les gars soyez un petit peu honnête, l’élite financière mondiale a besoin pour se maintenir en place de continuer ce système de croissance perpétuelle et ce faisant de détruire les ressources naturelles de notre planète. Pour rester compétitif, les entreprises ont besoin d’avoir une longueur d’avance technologiquement parlant sur leurs rivaux, et considérant le besoin de maintenir les coûts de production au plus bas, il est évident que le produit qui nous est vendu est inférieur à ce qu’il pourrait être. Ça s’appelle l’obsolescence intrinsèque. Apple n’a pas pour but de créer un produit idéal qui n’a pas besoin d’être changé, Apple a besoin de vendre pour faire de l’argent parce que c’est une entreprise commerciale et c’est son but ultime. pour avoir un outil idéal que l’on ait pas besoin de changer, il faudrait que ce soit la motivation de l’entreprise et non le profit. Ce n’est donc pas un problème de stratégie d’entreprise, c’est un problème systématique .c’est le système qui est à remettre en cause et non pas un simple symptôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité