Et si la carrosserie de nos voitures servait de batterie ?

L'un des principaux problèmes des voitures électriques reste encore et toujours la batterie. Outre l'autonomie qu'elle confère au véhicule, elle occupe en général énormément de place. Et si la carrosserie servait elle-même de batterie ? C'est en tout cas ce sur quoi travaille une équipe de chercheurs.

Des scientifiques de l’Imperial College of London, en partenariat avec la marque Volvo, ont conçu des panneaux en fibre de carbone, plus légère que l’acier, capables de stocker l’énergie électrique. Gain de poids pour une résistance équivalente.

Volvo teste actuellement un prototype dont la malle arrière et un élément du capot ont été ainsi conçus. Selon les simulations, avec portes, capot, malle arrière et pavillon en fibre de carbone, le gain d’autonomie pourrait atteindre les 130km (aujourd’hui faisable avec une batterie de 200kg).

Pour information, la BMW i3 100% électrique utilise une technologie de ce genre pour atteindre les 200km avec sa batterie d’environ 200kg. Avec de la fibre de carbone dans sa carrosserie, elle pourrait parcourir 330km. Patience, patience !

Tags :Sources :Tom's Guide
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il y a quelques jours j’ai posté un commentaire sur un article sur les bornes de rechargement sans fil de chez volvo. J’ai mis un lien sur un article à propos cette technologie de batteries dans la carrosserie et j’ai ajouté des anecdotes sur les bagnoles suédoises. Mon com n’a pas été validé (Grmblblbl) car trop long je pense et il devait être modéré. Mais ce n’a pas été le cas.

    Au moins, si vous l’avez lu, l’équipe rédactionnelle de Giz, il vous aura permis de faire un article qui fera des clics…

    Je suis très déçu…

  2. ça fait longtemps que les carrosseries de voiture servent de batteries.
    .
    tout petit déjà je jouais de la batterie sur le capot de la voiture familiale au désespoir de mon papa qui essayait de me cacher mes baguettes.

  3. C’est un faux problème dont la proposition de solution risque d’en engendrer plein d’autres bien réels.

    La batterie est un élément centrale de la voiture électrique mieux elle est placée et protégée plus c’est sure et plus c’est fiable.

    Tesla a mieux géré la question en plaçant la batterie dans le chassis de la voiture de manière plate et équilibrée. Ceci confère à la voiture plusieurs avantages:

    1- Une meilleure stabilité vu que le centre de gravité est situé le plus bas possible. Le Model S est un vrai cart dans les virages.
    2- Un gain d’espace considérable et résultat, double coffres + Espace intérieur optimisé…
    3- Sécurité en cas de collisions puisque le compartiment batterie n’est pas franchement accessible en cas de collision. En plus, l’architecture de la batterie avec des coupes feu qui empêchent le feu de se répandre en à toute les cellules de la batterie.

    Le modèle illustré dans cet article souffre par contre de plusieurs défauts:
    1- L’épaisseur des panneaux: quelques soit la natures de ces batteries les panneaux seront plus éppais que les panneaux normaux avec un poids plus important.
    2- Exposition au chocs donc un risque plus élevé d’incendie dans des zones trop proches des passagers
    3- Centre de gravité non seulement déplacé mais en plus dépendant de plusieurs éléments ce qui risque de rendre le véhicule moins stable.
    4- je vois mal ces batteries équipés d’un système coupe feu vue l’épaisseur ce qui supprime un élément de sécurité important.

    Certes Tesla souffre d’un poids assez conséquent vu que la batterie est confinée dans une structure métallique ultra rigide pour la protéger mais je crois avec l’évolution des batteries fera en sorte que le poids sera revu à la baisse de manière considérable.

    1. Merci pour votre commentaire.
      Est-ce que vous reprendiez ma Polo, et à quel tarif ? Vous me feriez une réduction de combien pour un modèle S ? Vous proposez des options de LOA ?

      PS: Est-ce que vous avez lu l’article au moins ? (« fibre de carbone, plus légère que l’acier, […] Gain de poids pour une résistance équivalente. ») – De plus c’est une nouvelle techno donc vous en savez quoi des propriétés en cas d’incendie ? Vous avez déjà vu de la fibre de carbone « brûler », vous ?

  4. C’est plutôt des bonnes nouvelles ça !
    Ils travaillent sur le poids, l’emplacement et l’efficacité des batterie. Sur l’énergie générée par le freinage, sur une « peinture » qui pourrai faire office de panneaux solaire universel, sur la génération d’énergie engendrée par la chaleur « récupérée ».
    Manquera plus qu’ à leur mettre des éoliennes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité