Pourquoi les écrans incurvés ne sont pas un simple battage médiatique ?

Une nouvelle génération d'écrans incurvés pour smartphones et téléviseurs vient d'être lancée. Et il n'est pas seulement question d'un écran avec du verre incurvé par-dessus, mais bel et bien de tous les composants de l’écran étant courbés, ce qui fait une différence colossale.

Le Dr. Raymond Soneira de DisplayMate Technologies en a fait son fer de lance et vous explique son point de vue qui va à contrecourant. En effet, pour cet expert, les écrans incurvés ne sont pas un simple battage médiatique. Voici son avis.

Il y a malentendu généralisé concernant les écrans incurvés. Ce n’est pas seulement une technique marketing comme cela a été largement colporté. En effet, ils améliorent sensiblement les performances d’affichage. Ces écrans incurvés apportent une très importante innovation pour la technologie d’affichage, et notamment pour les smartphones.

Ce type de technologie est aujourd’hui possible en raison du développement de verre très fin, à la fois pour les technos OLED et LCD. En revanche, les écrans OLED possèdent une caractéristique très intéressante puisqu’ils peuvent être assouplis et pas seulement courbés de façon ferme et définitive.

Prenons comme exemple le dernier Samsung Galaxy Round justement fabriqué à partir d’un OLED flexible, soudé à une dalle de verre incurvée. Sachez que la définition est la même que celle offerte par le Galaxy Note 3. Ainsi, les écrans plats et courbes identiques de ces deux smartphones peuvent être directement comparés et testés côte à côte en laboratoire.

Soneira a donc pu comparer 3 écrans de 5,7″ 1080p OLED et ses conclusions sont les suivantes.

Écran concave

Tout d’abord, la courbure sur le Galaxy Round est assez faible. Les bords gauche et droit de l’écran ne sont que 2,66 mm plus élevé que le centre, le point le plus bas. L’effet reste subtil, mais suffisamment présent pour être capital. Notons également que l’écran est courbé dans une seule dimension, le long de l’horizontale lorsque vous tenez le smartphone en mode portrait. En somme, il est concave et non convexe, à l’image d’un miroir grossissant qui est en revanche courbé sur la verticale également. Gardez cette analogie en mémoire.

Design et vie privée

Le Round et le Note 3 ont des dimensions similaires, car finalement, l’effet de courbure est suffisamment subtil pour ne pas influer sur la taille globale de l’objet. Le Round reste néanmoins plus mince et plus confortable à tenir car ses courbes s’adaptent parfaitement à la main. Il améliore la vie privée dans le sens où il est plus difficile pour d’autres de lire ce qu’il y a à l’écran, grâce à cette incurvation. A moins de volontairement leur montrer quelque chose.

Lisibilité à la lumière ambiante

Le fait que les smartphones soient presque toujours utilisés sous une lumière ambiante est important, car elle dénature la lisibilité. Tous les écrans reflètent cette lumière qui délave les couleurs et modifie le contraste de l’image, rendant la lecture plus difficile, moins précise et surtout faussée.

Pour constater ce point par vous-même, éteignez l’écran et regardez votre smartphone à l’intérieur et à l’extérieur. Tous les reflets des lampes, plafonniers, fenêtres, lumière du soleil directe et indirecte, et même le reflet de votre visage seront toujours là lorsque vous le rallumerez.

Pour pallier ce problème, les constructeurs augmentent la luminosité des écrans pour qu’elle interfère avec la lumière ambiante. C’est pour cela que ladite luminosité est considérée comme l’un des paramètres d’affichage les plus importants pour  la plupart des consommateurs. Le hic, c’est qu’elle consomme toute l’autonomie de votre smartphone en vidant la batterie.

Donc, s’il y a un moyen de réduire les reflets sur l’écran, cela ne va pas seulement améliorer la lisibilité de l’écran, le contraste de l’image, la précision des couleurs et la qualité globale, mais aussi augmenter la durée de fonctionnement du joujou. Une façon est de réduire la réflexion de l’écran ? C’est en introduisant une légère courbure.

Réflexions sur écran incurvé

La forme de l’écran concave sur le Galaxy Round permet de réduire les reflets de la lumière ambiante de deux façons. Premièrement, en réduisant l’angle d’ouverture de 180 degrés, ce qui élimine les reflets de la lumière ambiante provenant des côtés.

Deuxièmement, grâce à un effet miroir de l’écran concave, la courbure dirige et reflète la lumière ambiante provenant de l’arrière hors de la de vue de l’utilisateur. Ceci est très important car vous voulez réduire la quantité de lumière ambiante que l’on voit reflétée sur l’écran.

Effet d’amplification de l’écran incurvé

Le résultat le plus intéressant et important dans le cas de l’écran du Galaxy Round, c’est qu’il amplifie la taille de tous les objets qu’il reflète, comme le ferait un miroir grossissant. En l’occurrence, cet effet supprime les interférences de réflexions de lumières de trois façons.

Lorsque vous tenez un écran plat à une distance normale, il ne reflète pas seulement votre visage qui est généralement dans l’ombre, mais toute la lumière venant directement de derrière et d’autour votre tête, ce qui est (presque) toujours plus lumineux que votre tête. La courbe de l’écran du Round grossi votre visage afin qu’il remplisse la totalité de l’écran. De ce fait, vous ne voyez pas la lumière plus lumineuse venant de derrière. En conséquence, il y a généralement une forte réduction de la lumière ambiante réfléchie, à l’intérieur et surtout à l’extérieur. Ce qui n’est pas un avantage marketing, vous en conviendrez.

Deuxièmement : votre visage est deux fois plus agrandi horizontalement, voire plus en fonction de la distance d’observation. Ainsi, la luminosité de l’image réfléchie est également réduite, car il est étalé par le grossissement. Ceci est l’équivalent de la réduction de la réflexion de l’écran.

Dernièrement, l’écran incurvé du Round dispose d’une distance focale d’environ 40,64 centimètres, ce qui est également comparable à la distance d’observation typique.

« La distance focale d’un système optique est la mesure de sa puissance de convergence (focus) ou divergence (diffusion) de la lumière. Un système avec une longueur de focale plus courte a plus de puissance optique qu’un autre avec une focale plus longue. »

Lorsque vous augmentez cette distance de 20 centimètre, l’agrandissement horizontal augmente rapidement, du double à l’infini, soit pour une distance de 40 centimètres. Parce que le reflet de votre visage est amplifié de façon importante, vos traits deviennent flous et au final, invisibles. Cela réduit considérablement les interférences visuelles des reflets

Tous ces effets étaient clairement visibles en comparant le Round et le Galaxy Note 3. Le résultat est une amélioration très importante de l’écran à la lumière ambiante. Cela améliore considérablement la lisibilité de l’écran, mais aussi le contraste de l’image, la précision des couleurs et la qualité globale de l’image. Sans parler d’augmenter le temps de fonctionnement de la batterie, car la luminosité de l’écran et la puissance d’affichage peuvent être abaissées en raison de la diminution des interférences.

Écrans souples

Enfin, cerise sur le gâteau, cet  écran OLED est flexible ce qui signifie qu’il est possible de le plier et d’ajuster l’affichage dans n’importe quelle direction ou degré. La plupart du temps les gens veulent juste de plier l’écran comme un contorsionniste, notre expert a exploré les effets des changements subtils sur la réflexion de la lumière.

Comme nous l’avons vu, le Round fait cela excellemment bien et l’idée était de comparer les écrans couchés sur une table. Le Round s’en sort naturellement mieux que le Note, toutefois avec une inclinaison plus poussée, il a été possible de réduire davantage la lumière ambiante. Donc dans l’ordre, un écran plat engendre de nombreux reflets, un écran courbé par une dalle de verre, légèrement moins et le vainqueur et sans conteste cet OLED flexible.

Il y a mieux : les écrans OLED flexibles sont fabriqués en utilisant un substrat de plastique, de sorte qu’ils n’ont pas de protection en verre comme on le voit sur les téléphones actuels. . Cela donne encore trois avantages : d’abord, la réflexion de l’écran est plus faible parce qu’on n’a pas la couche supplémentaire. Deuxièmement, l’écran flexible en plastique n’est pas aussi brillant que le verre, ce qui lui confère une très légère finition matte, ce qui réduit les reflets de miroir. Enfin, sans la finition en verre, l’OLED Flexible semble droit, ce qui est assez impressionnant visuellement.

Le tout reste cependant subtil, les performances du Note 3 et du Round sont globalement au même niveau, avec des performances identiques, même avec la précision des résultats de labo.

En conclusion

L’introduction d’un écran concave légèrement incurvé est une innovation très importante et majeure dans la technologie d’affichage pour smartphone, loin d’être un gadget marketing comme cela a été largement rapporté. La courbure du Round est très subtile, similaire celle d’un miroir de poche grossissant. Mais cette petite courbure est la clé d’une série d’effets optiques qui conduisent à réduire de manière significative les interférences de la lumière ambiante. La qualité globale est amélioré et l’autonomie de la batterie augmentée.

Toutes les améliorations de performances étaient clairement visibles. Le Round est uniquement disponible en Corée en raison de la capacité de production limitée des écrans OLED flexibles. Samsung a cependant augmenté le volume de production, il sera donc introduit dans d’autres pays.

Les écrans courbés sont un bon début, toutefois les écrans flexibles les surclassent. Seulement, il faudra plusieurs années avant que les écrans flexibles ne soient incorporés dans les smartphones, et pour une production de masse.

Il est clair que les écrans flexibles auront un effet profond dans un très proche avenir. Le monde de l’affichage n’est plus plat, et dans quelques années, il ne sera même pas plus rond, mais flexible.

Cet article a été publié avec la permission de DisplayMate.com , où il peut être lu dans son intégralité.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Oui, complètement.
        Surtout ce passage :

        Je les ai tous écrasés comme des merdes aujourd’hui. Bande de connards.

        Je ne fais que citer, évidemment.

  1. C’est quand même triste de voir à quel point ce « spécialiste » (payé par qui?) vous explique que le coup d’épée dans l’eau marketing n’en est pas un. Ce gars là vendrait certainement des crèmes glacées à des eskimos, mais pas à tous, car tous ne sont pas idiots quand même.
    Bon, tenez votre smartphone dans votre main à distance raisonnable, disons entre 20 et 30cm, que voyez vous? Non vous ne verrez pas le paysage autour de vous, encore moins ce qui se passe derrière votre tête! Vous ne verrez que votre visage et peut-être la base de votre cou, rien d’autre. Oui, c’est dur à avaler, mais votre visage masque bien totalement les reflets (qui ne traversent pas votre tête!). Aucune raison d’incurver votre écran, à part si vous voulez griller LG et que vous vous appelez Samsung.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Moi avec mon Galaxy Note 2 je vois autour de ma tête alors deux probabilité, soit t’as un iBouse rikiki, soit t’as une grosse tête, dans tous les cas tu dis de la merde 😉

  2. Intéressant effectivement. Mais ce type d’écran et d’appareil ne me semble pas encore à la hauteur, ce n’est pas assez disruptif. Le jour où nous aurons de vrais écrans souples et pliables (des prototypes existent déjà, ce n’est donc qu’une question de temps), nous serons face à une vraie (r)évolution : des smartphones, tablettes voire portables sans bords, avec un écran pouvant se déplier, donc une miniaturisation des éléments de base au profit des écrans.

    The fioutchioure quoi !

  3. « Une nouvelle génération d’écrans incurvés pour smartphones et téléviseurs vient d’être lancée. Et il n’est pas seulement question d’un écran avec du verre incurvé par-dessus, mais bel et bien de tous les composants de l’écran étant courbés, ce qui fait une différence colossale. »

    Quand ils en feront des écrans incurver de la taille du cinéma on en reparlera, ou du moins, la longueur de mon mur du salon, pour m’assurer que mon champ de vision est en plein milieu comme au cinéma !
    Ce n’est pas avec un écran de 5 po ou même 46 po que les écrans incurvent sont exploitable dès qu’on est à plusieurs à regarder l’écran, comme une famille par exemple, qui regarde la TV dans toutes les positions inimaginables !

  4. On oublie un truc tout con dans cet article : les telephones sont avant tout portables et on le met souvent dans une poche de jean, donc contre la cuisse ça peu etre plus confort ^^

  5. Purée … il aura fallu qu’un spécialiste fasse une étude et tout pour tenter de nous convaincre ?
    On dirait Najat Belkacem qui vient faire son discours pour nous vanter les mérites de la politique socialiste … mwahaha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité