Ce cadavre synthétique fera la joie des étudiants en médecine

Qui veut apprendre la médecine doit passer par une étude approfondie du corps. Qu'il soit animal ou humain, l'apprentissage est long et fastidieux. Avec le manque de corps humains donnés à la science, ce cadavre synthétique pourrait bientôt faire la joie des futurs médecins du monde entier.

De nombreuses universités utilisent déjà ce genre de « maquettes » pour enseigner leur art. Cela dit, la nouvelle génération de corps synthétiques de SynDaver Labs offre un réalisme accru. L’Ecole de Médecine de l’Université d’Arizona, à Phoenix, vient d’ailleurs tout juste d’en commander plusieurs exemplaires. Le Docteur Stuart Flynn, doyen de l’Université, déclare d’ailleurs à leur sujet:

Il a un cœur qui bat et du sang qui circule. Il a même un foie qui produit de la bile, alors vous ne pouvez qu’imaginer à quel point c’est réaliste.

Les étudiants de cette école pourront donc apprendre leur métier sur ces prototypes ultra-réalistes, prototypes qui devraient très rapidement se retrouver dans les écoles du monde entier.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. déjà difficile d’avoir des mannequins pour faire du simple massage cardiaque ou du bouche à bouche, je ne parle même pas des mannequins pour s’entrainer à la vraie réa, alors le temps qu’on voie arriver celui là en France, on sera déjà aux hologrammes ….

    1. « déjà difficile d’avoir des mannequins pour faire du simple massage cardiaque ou du bouche à bouche »

      ????

      pourtant c’est en vente libre hein. Si la personne qui te fait payer ses cours préfère garder le pognon que de s’équiper….

  2. Je suis étudiant en médecine et croyez moi, il n’y a rien de mieux qu’un vrai cadavre à disséquer ! Aller rincer le cœur (qui contient encore quelque caillots de sang) au robinet … Ça n’a pas de prix

    1. je sais pas dans quelle fac tu es allé mais moi j’ai plus le souvenir d’avoir été à 15 autour du même cadavre et à ne pas pouvoir voir grand chose…
      Sans parler des tes fameux caillots et du coeur à aller rincer, sachant que la cadavre a été vidé de son sang et rempli de formol afin de pouvoir le conserver sachant que peu de personnes donnent leur corps à la science
      enfin bon…

      1. « sachant que peu de personnes donnent leur corps à la science »

        lors de discussions (à mon grand regret) avec le personnel de l’institut médico-légal, de pompes funèbres, de crématorium et de funérarium.
        les sans-abris, les clandestins, les personnes âgés sans famille, sans identité ou impossible à identifier (après un violent accident), il y a en plein qui meurent chaque jours.

        et même avec une famille, si celle-ci n’a pas les moyens financiers pour organiser les obsèques, le corps fini par appartenir à l’État qui en fait ce qu’il veut jusqu’à sa mise en terre dans une fosse commune ou alors son incinération (de plus en plus pratiquer car le manque de place se fait sentir dans les cimetières communales et ça revient moins cher).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité