Les créateurs de Google ne savent pas coder

En 2011 sortait un livre intitulé "J'ai de la chance : confessions de l'employé numéro 59". Son auteur, ancien employé de Google, partage sa vision du géant du web et certaines révélations croustillantes. Parmi celles-ci, le manque de connaissance des co-fondateurs de Google en codage.

L’information est retransmise par le journaliste Nicholas Carlson. Concrètement, il nous rappelle que Larry Page et Sergey Brin ne sont en effet pas connus pour leur qualité de codeurs au sein même de leur société, bien au contraire.

Craig Silverstein, premier employé du groupe embauché en 1998, aurait ainsi souligné à plusieurs reprises l’incompétence des co-fondateurs de Google :

« Je ne voit pas Larry et Sergei comme des codeurs. J’ai dû gérer avec leur code hérité de l’époque de Stanford et ai rencontré de nombreux problèmes. […] Ils étaient plus intéressés par des codes qui soient opérationnels que réellement maintenables. »

Ce seraient donc des développeurs beaucoup plus anonymes, Jeff Dean et Urs Hözle, qui auraient écrit les lignes de code qui ont participé à la réussite de Google. Tous les espoirs sont permis, on peut donc créer le premier site du monde sans savoir coder !

Tags :Via :businessinsider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comme la plupart des grands patrons :)

    Steve n’était pas designer, Bill ne devait pas avoir non plus de notion d’électronique…

    Les dévs sont le plus souvent de simples « homme de l’ombre » 😐

  2. « Larry Page a obtenu un Baccalauréat en sciences en ingénierie et en informatique, avec mention, à l’Université du Michigan. Il est également titulaire d’une maîtrise en informatique de l’Université Stanford dans la Silicon Valley en Californie et d’un MBA honoris causa de l’Instituto de Empresa à Madrid. »

    cf : http://fr.wikipedia.org/wiki/Larry_Page

    Pour une novice inculte consanguine qui s’y connait autant en buffer overflow que moi en vernis à ongle, ton « article »(je suis gentil de ne pas utilisé « merde ») me fait doucement rire.

    C’est bien beau de dire : « on peut donc créer le premier site du monde sans savoir coder », mais je pense que lorsque tu obtiens une maîtrise en informatique, je ne pense pas que tu puisses dire qu’ils ne savent pas coder.

    Bisous <3<3

    1. >Izo

      En Maitrise on ne te demande pas de coder parfaitement (LEAN, KISS, Unit tests etc etc ) ni comment tu en es arrivé à ce code (pourquoi tel ou tel langage, structure du projet, méthodologie de développement, tes métriques de productivité et de qualité ..), on te demande de faire des preuves de concepts, avec des analyses poussées de faisabilité, et de l’algorithmie avancée par exemple .. le code en tant qu tel n’est jamais révisé, et peut finir à la poubelle le jour même de l’exam final, du moment qu’il tourne et que ça peut te servir de démonstration le jour J, après le reste …

      1. Merci c’est très instructif, je ne le savais pas :). Ce qui m’indigne dans cette article c’est la dernière phrase : « on peut donc créer le premier site du monde sans savoir coder ». Si seulement Marie avait seulement une simple idée de ce qu’est le « code » et ce que code implique « définition des enjeux, ciblage, mise en prod, segmentation fault… :) », je ne pense pas un seul qu’elle daigne postée de pareils calomnies.

        Et avant d’arrivé à la maîtrise, il faut déjà passé une licence, qui elle est beaucoup plus pragmatique

    2. Mis à part le fait que le Baccalauréat est un diplôme purement français, qu’il ne s’obtient pas à l’Université et qu’il n’y a pas de spécialisation « informatique » dans ce type de diplôme, tes informations sont intéressantes.

      Je pense que tu confonds avec le Bachelor Degree … qui est un diplôme purement américain celui-là et qui correspond plutôt à une Licence.

  3. Ouais, j’ai déjà vu ça. Les développeurs ont leurs « tiques » de code, et quand un autre dev n’a pas les même délires d’autiste ou bien quand on veux médire sur quelqu’un dans une boite il suffit de dire que son code n’est pas propre.
    Comme personne n’y comprend rien ça marche…
    Ca fonctionne aussi avec les petits graphiste du bas de l’échelle, suffit de dire que les calques ne sont pas bien ordonnés ou un truc du genre. A un autre niveau on s’en fou vu que c’est la créativité qui prime.

    C’est comme si le maçon reprochait a l’architecte de mal poser les parpaings. C’est vrai, mais stupide…

  4. Mais qu’est-ce que savoir coder? Un code peut être maintenable mais peu performant, et inversement. Rarement l’équilibre entre les 2 est atteint. On fait un choix en fonction du contexte et des contraintes.

    Cela dit, c’est vrai que c’est dur de reprendre le code de quelqu’un d’autre. Ça entraîne beaucoup de frustration et donne envie de se lâcher… dans un livre par exemple :).

  5. J’ai mis un – à ceux qui avaient trop de + pour le plaisir, si vous avez de la chance votre commentaire ne disparaîtra pas, le mien non plus, sinon…bye bye.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  6. Je repasse par ici juste pour commenter ce torchon croisé dans mes flux.

    Chère Marie, je te déconseille des titres aussi trompeurs, tu n’arriveras qu’à t’attirer la foudre des lecteurs. Quoique venant de la rédac’ high-tech FR la plus ridicule qui soit, cela reste plutôt homogène dans l’ensemble.

    « Les créateurs de Google ne sont pas de bons développeurs » aurait été plus juste « […] de parfaits développeurs » encore plus.

    Au final, ils ont juste construit l’algorithme d’indexation le plus puissant et ingénieux qui soit pour l’époque, mais ça bien entendu, pas un mot dans ce résidu journalistique.

  7. Quel titre aguicheur. Les deux étaient en thèse en informatique à Standford quand ils ont commencé à développer Google. A deux ils ont réussi à développer un premier prototype fonctionnel… Dire qu’ils ne savent pas coder c’est une belle connerie. Evidemment que dans le cadre de leur thèse ils étaient plus intéressés par produire rapidement un code efficace et fonctionnel qu’un code maintenable sur la durée…

  8. Idées pour vos prochains articles :
    – Le PDG de Mc Donald ne savait pas cuire un hamburger
    – Le patron de Ebay achète des objets neufs!
    – Le patron de la Nasa n’est jamais allé dans l’espace!
    – Le DG de Uber a une voiture personnelle

    Better Done Than Perfect, ça aurait été un meilleur titre..

    1. – Le PDG de Mc Donald ne savait pas cuire un hamburger

      je te rassure, les employés non plus. 😉

      Comme tu le dis,m tout est possible !

      C’est comme sur Gizmodo, on peut être rédacteur sans comprendre ce qu’on recopie.

  9. @Izo

    Même si je te suis au niveau de ta réflexion, il va grandement falloir revoir ta connaissance du système scolaire américain.
    Parce que là bas j’ai jamais vu de baccalauréat ni de licence avant d’avoir un master…
    Ton manque de connaissance casse un peu tes arguments qui sont bons dans le fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité