Nouvelle preuve que Photoshop fait des miracles

La semaine dernière, le timelapse d'une séance de retouche sous Photoshop est parue sur le web. On y voit une jolie blonde qui pose pour un shooting, dont le résultat est retouché à l'extrême.

Il faut être franc : au départ le modèle ayant participé à cette expérience n’a pas grand chose en commun avec l’archétype de la bimbo de magazine. Une coiffeuse/maquilleuse intervient alors pour faire les quelques petits changements minimes. Vient ensuite l’étape fatidique : on lance Photoshop, qui va permettre de retoucher essentiellement les formes de la jeune femme, et lui donne l’allure d’une mannequin Victoria Secret.

Ce qui fait encore une nouvelle preuve que le logiciel falsifie grandement la réalité et qu’il ne faut pas se fier aux unes des magazines (ni aux deux, trois, etc.). Ces multitudes d’attaques envers la société de l’apparence feront (on l’espère) réfléchir les jeunes femmes qui veulent à tout prix ressembler à leurs idoles couchées sur le papier glacé.

Via :geekologie
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Exacte 😉 J’avais même pas fait gaffe alors que c’est mon métier lol

      Je pense que ça peut être GIMP mais je confirme pas, je l’ai testé une fois et désinstallé directement.

    2. Je ne veux pas faire mon trouble fait mais dans la description de la vidéo on lit clairement photoshop, après les auteurs de la vidéo sont les responsables de cette erreur pour ma part

  1. C’est du même niveau que le reportage de france 2 sur les jv. oui cesg possible de faire des retouches extreme via photoshop. mais c extrement difficile long , chiant et donc couteux. je ne sais pas d’où vient cette video mais certainement pas dun vrai shoot de mode. pourquoi prendre une nana qui fis la guelle quand on peut en avoir une qui souri? pk prendre une grosse quand on peu avoir une mince? pourquoi prendre une petite quand on peut avoir une grande? les clichés sont retouchés mais pas de cette façon. c en général a dose homéopathique. et je sais de quoi je parle c mon métier.

    1. La nuance vient du fait que c’est ton métier.

      Pour mieux expliquer aux gens qui n’y connaissent rien, on passe soit par la vulgarisation, soit comme ici par l’exagération démonstrative. 😉

    2. Ben oui … pourquoi le business des modèles fonctionne encore d’après toi ? tout simplement parce que le cerveau humain recherche la perfection qui se rapproche de ce qu’il connait déjà. Sinon on créerait simplement des avatars féminins en 3D.
      Le truc c’est qu’une perfection mathématique dans les mensurations d’un modèle a bien souvent tendance à produire quelque chose de froid et pas du tout attirant. Et puis la nature a ce génie de savoir créer des mélanges inattendus, surprenant et magnifiques.
      Et enfin, on utilise aussi des top modèles pour minimiser le travail de l’infographiste. Parce que avec un modèle beau ou pas, le shooting photo prendra le même temps et coûtera le même prix. Par contre si il y a peu de retouches à faire derrière, cela demandera moins de travail à l’infographiste et donc ça coûtera moins cher en retouches.

  2. Moi ça me fou en l’air !!! Dénaturer la vie et bercer d’illusion ! C’est tout ce qu’à fait ce type ! Le maquillage je tolère, mais là FUCK !

    1. Mais non ça dénature rien ! tu le sais quand tu regardes des photos de mode ou autre.
      Et puis la recherche du corps parfait, des proportions parfaites, de l’esthétique existent depuis la nuit des temps dans la peinture classique. :)

    2. C’est exactement ce quel’on voit tous les jours, à un niveau différent, avec les emballages/packagings alimentaires. Si le plat acheté ressemblait vraiment à ce que l’on voit sur l’emballage, ça serait trop beau (là aussi on nous vent du « rêve », de l’appétissant), et bien souvent on s’arrête là, on ne va pas lire la composition du plat et tous les produits « malsains » que les grands de la distribution nous font ingurgiter pour qu’au final on fasse bosser la grande industrie pharmaceutique. Vendre du rêve !! la super crème amincissante, classe, dernière révolution…blablabla, les principes actifs qu’il y a dans chaque pot est si minime, qu’il faudrait en acheter 50 pots par mois pour commencer à voir une évolution, idem pour le parfum sensuel et envoûtant dans un superbe flacon en verre et métal (c’est ça que l’on paye cher) sinon on réaliserait que le parfum réalisé en hectolitres, ben c’est beaucoup moins glamour, c’est sur…Tout ce qui nous entoure, à quelques exceptions, c’est de la poudre aux yeux, du cache-misère !! :) Soit on l’accepte, soit on part vivre en ermite dans une contrée lointaine manger les fruits de notre récolte et de notre élevage.

  3. C’est pas les hommes qui doivent se faire des soucis mais les femmes, quand vont-elles comprendre que ça ne sert à rien de se battre contre Photoshop ou autres ? Elles croient être libres…quelle illusion !

  4. Ok, on retouche logiciellement, mais la plupart du travail est réalisé physiquement. A 0:24, la photo n’est pas encore retouché, juste du maquillage.

    Alors que la comparaison à 0:52 est naturel vs maquille+soft.

    Ca donne du travail au « moche » et rien n’empêche les minettes de se retoucher elle même plus ou moins bien. On en vois plein sur FB, un peu de fond de teint + flou gaussien et basta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité