Nikon dévoile le Df, un reflex (très) haut de gamme !

Nikon vient donc de dévoiler un nouveau reflex numérique haut de gamme, le Df, rendant hommage aux appareils photo argentiques 24 x 36 mm.

Avec son design rappelant très fortement celui des appareils photo argentiques 24 x 36 mm, le Df de Nikon donne le « la » d’entrée. Il joue dans la cour des appareils haut de gamme, et le confirme d’ailleurs en utilisant le même capteur d’image que celui du D4. En fait, il va être en mesure d’offrir un capteur CMOS au format FX de 16,2 mégapixels, un processeur EXPEED 3, une sensibilité de 100 à 12 800 ISO, extensible à 204 800 ISO (équivalent), un système AF 39 points avec autofocus ultra-sensible jusqu’à -1 IL, un viseur à pentaprisme en verre offrant une couverture de l’image 100 %, un levier de couplage photométrique repliable (qui permet de fixer des objectifs NIKKOR non-AI), le tout dans 710 G environ, sans accumulateur.

Les amoureux de la photo ayant prévu de se rendre au Salon de la Photo pourront même le prendre en main du 7 au 11 novembre 2013, en faisant un crochet sur le stand de Nikon (Porte de Versailles – Hall 4 – Paris 15e, notez-le dans vos agendas !).

Parlons maintenant des choses qui fâchent : le prix de ce joli boîtier. Le Nikon Df en kit avec l’objectif 50mm f/1.8G sera disponible en argent ou en noir à partir du mois de novembre 2013 au prix public recommandé de… 2 899€. Il fallait s’y attendre !

no images were found

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Très laid en plus d’être très cher.

    Ni plus ni moins un FM2 numérique. Le design argentique ne s’applique pas au numérique (ergonomie).

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. En terme de photographie pure, un Nikon F100 a strictement la même ergonomie qu’un D800 pour comparer deux reflex experts autofocus. La philosophie de construction des reflex manuels est trop différente pour être comparer aux récents . Seuls le dos et quelques boutons de fonctions supplémentaires au dessus font la différence.

      Ce Df a tous les indispensables nécessaires à une photo « poussée » : correction d’exposition sensibilité et balance des blancs en accès direct, deux molettes (vitesse et diaphragme en manuel), un viseur clair et un déclencheur.
      Tout le reste peut bien être accessible via menu, on n’en a pas besoin à la volée.

      Mon seul regret concerne l’objectif de type G, sans bague de diaphragme. Pour moi, un mode A avec bague à régler sur l’objectif est la vrai différence d’ergonomie avec les reflex F « manuels » (comme le FM2 que tu cites).

      1. +1, cette bague de diaphragme me manque. Ceci dit, ce Df et bien réalisé, pas si cher … (bien qu’un peu trop tout de même, damn it !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité