20 milliards de planètes de type terrestre pour notre seule Voie Lactée

Les chances de trouver une planète habitable dans l'univers s'améliorent de jours en jours. Une étoile sur cinq semblable au soleil dispose d'une planète de la taille de la Terre et située dans une zone habitable. Ce qui ajoute environ 20 milliards de planètes de type terrestre pour notre seule Voie Lactée.

Bien. Le compte est bon. Maintenant, voici la partie vraiment sympathique. Si ces calculs sont exacts, la plus proche planète de la taille de la Terre taille située en zone habitable (zone de Goldilocks) est potentiellement à seulement 12 années-lumière. Nous avons juste besoin d’un vaisseau très rapide.

zone habitable

Ladite zone habitable

Évidemment, ces résultats sont particulièrement excitants pour les chasseurs de planètes. Ces calculs représentent un grand bond vers la possibilité de découvrir d’autres formes de vies, y compris intelligentes, dans l’univers.

Relativisons cependant, comme d’autres l’ont souligné, ce n’est pas parce qu’une planète est de la taille de la Terre qu’elle est semblable à la Terre et donc propice à une quelconque vie. En revanche, disons que sur 20 milliards, les chances sont globalement prometteuses…

Il convient de remercier le fidèle Kepler, télescope de la NASA, pour cette enrichissante découverte.

 

Tags :Sources :Washington Post
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. si les scientifiques tiennes tant a savoir si il y a de la vie extraterrestre c’est très simple. Pas besoin de sortir de notre planete, il suffit d’obliger les américains de divulguer leurs info et surtout leurs innombrable bases souterraines. C’est une évidence !

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. @kev
    C’est sur que les extraterrestres choisissent forcément les États Unis pour venir visiter notre planètes.
    Les autres pays sont heureusement épargnés.
    Ou ils laissent repartir les ET et ne les enferment pas dans des caves comme le font nos cousins ricains.

    1. Et bien depuis la fin de la deuxieme guerre mondiale qui c’est terminé par la première bonne atomique de l’histoire de l’humanité, les USA sont vue comme la plus grande puissance de l’humanité et répondre au noms de tous le monde sur cette planète. Les extraterrestres existe et se font voir beaucoup au states et ils est temps d’ouvrir les yeux.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    2. aux USA ils ont construit en Floride une « piste d’atterrissage pour soucoupes volantes ».
      A ce jour aucune soucoupe ne s’est jamais posée, mais ce n’est pas grave, ils font payer les visites de la piste aux familles qui veulent s’y promener le dimanche et pour l’instant le « spatiodrome » est bénéficiaire, la construction de la piste est déjà amortie. 😉

      1. Moi j’ai toujours trouvé bizarre cette histoire de pistes d’atterrissage pour soucoupes volantes alors que dans tous les témoignages, c’est bien connu, soit elles s’écrasent (donc hors piste) soit elles atterrissent et décollent à la verticale. Un Hélipad suffirait.

        Et puis que connait-on des normes de départ/arrivée des soucoupes, si ça se trouve, on n’a pas les bonnes (atomiques) normes et c’est pour ça qu’ils ne se posent pas.

        Ou alors ils captent les ch’tis à Hollywood depuis l’espace et ont préféré partir. Loin. Trèèèèèèèèès loin.

      1. même si je suis « ouvert » sur le sujet, je dois dire que cette vidéo fait bcp plus joke/fake que vrai argument à utiliser dans une discussion crédible !

  3. Qu’il y ait une autre forme de vie intelligente dans l’univers ça peut se concevoir, encore que….
    Les probabilité se sont pas des preuves, sinon, a ce jeux la je peut gagner tous les Loto jusqu’à la fin de ma vie probablement.
    Quand à penser que des des ET viennent nous visiter…..humm humm ,faut arreter la guedro….

    1. Pourquoi pas! Nous en sommes incapable parce que notre technologie ne le permet pas pour le moment, mais dans 1, 2 ou 3 siècles, la science aura évoluée tout comme ce fût le cas au début du 20ième siècle. À une certaine époque il était inconcevable qu’un jour l’Homme puisse voler; pourtant nos avions existent!

      La technologie du futur nous permettra fort probablement de créer un moteur d’un genre nouveau, qui permettra à l’Homme de voyager très facilement dans l’espace.

    2. Si, perso je pense qu’ils viennent nous visiter.
      Mais qu’ils se tiennent à distance et nous observent comme les scientifiques vont étudier les mœurs des animaux dans les plaines du Serengeti par exemple (et ramènent des reportages poilants en mode vidéoGag sur leur planète).

  4. CTRL C – CTRL V
    Eux au moins ils mettent leur sources..

    Gizmodo –

    The odds of finding a habitable planet elsewhere in the universe just get better and better. A new study claims that one in five Sun-like stars has an Earth-size planet in the habitable zone. That adds up to about 20 billion Earth-size planets in the Milky Way alone.

    Now, here’s the really fun part. If those calculations are correct, the closest Earth-size planet in the so-called “goldilocks zone” is only 12 light years away. (Now, we just need a really fast spaceship.)

    Obviously, these findings are pretty exciting for planet hunters. “Earth-sized planets having the temperature of a cup of tea are common around sunlike stars,” Geoff Marcy, a Berkeley astronomer and co-author of the research paper. “[This] represents one great leap toward the possibility of life, including intelligent life, in the universe.” Actually, when you put it that way, this is potentially horrible news for the rest of us because, you know, aliens are scary.

    As others point out, just because a planet is “Earth-size” does not mean it’s “Earth-like.” When there are 20 billion of them, however, it seems there’s a pretty good chance one could be like ours. “When you look up at the stars in the night sky, how many of them have a planet like the Earth?” lead author Erik Petigura, a Berkeley grad student, told The Washington Post. “We’re able to start answering this question.”

    The data from the study—which is published in the Proceedings of the National Academy of Sciences journal—comes from NASA’s once trusty Kepler Space Telescope. Too bad the damned thing broke earlier this year, or we might actually be able to find some of these Earth twins. [Space.com, Washington Post]

  5. Tu pense vraiment qu’une découpe volante qui traverse l’univers à la vitesse de la lumière voir plus :) a besoin d’une piste d’atterrissage ?

  6. Le truc, c’est que si une civilisation intelligente nait ailleurs, ce n’est pas forcément à une date compatible avec notre propre développement (sauf s’ils ont été à notre origine). Ça peut être dans le passé ou dans le futur.
    Les chances de contact restent donc très faibles.
    Néanmoins, dans cette hypothèse, il y a des chances « pas négligeables » pour qu’une visite du système solaire ait eu lieu, disons, dans le dernière milliard d’années.
    La question est donc la suivante : si vous croisez dans le système solaire et que vous voyez la terre, propice au développement de la vie, mais peuplée de dinosaures, vous faites quoi ? Vous jetez un gros caillou et vous vous barrez en signant votre geste.
    Comment signer ce geste d’une façon qui soit découverte « quand le moment est venu » ? (on parle d’un message destiné à être invisible pendant des centaines de millions d’années)
    Plusieurs possibilités :
    1) la version « 2001 odyssée de l’espace » : planquer un message déclenché suite à une action de l’homme (vraiment Arthur C. Clarke était un génie).
    2) planquer un truc dans la météorite … bof.
    3) planquer un truc sur une planète du système solaire (ou un de ses satellites)
    Quel est l’endroit le plus stable du système solaire ?
    Où déposer un message si on veut lui donner le plus de chances d’être lu ? Le cœur de mars ? (cf. le cadeau des « stellaires » de la version originale de total recall)
    Peut-être sur un planétoïde que l’orbite très éloignée et la faible gravité met plus « à l’abri » des météorites : pluton ou (plutôt) Eris (qui a toujours été éloigné du soleil).
    En tout cas, il faut regarder du coté des objets durs les moins impactés par les impacts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité