Internet dans tous les TGV, c’est pas pour tout de suite

Les usagers de la SNCF, et plus particulièrement de la ligne TGV Est, découvraient, le 1er Décembre 2010, l'offre BoxTGV, amenant enfin à bord des rames, un accès à Internet. Trois ans plus tard, le constat est amer. Il faudra patienter longtemps encore de pouvoir espérer profiter d'une connexion digne de ce nom dans nos TGV.

Répondant à une question du député UMP de Haute-Savoie, Lionel Tardy, qui voulait connaître les intentions du gouvernement envers la SNCF « pour accélérer ce déploiement nécessaire et demandé par de nombreux usagers« , le Ministre des Transports a laconiquement réaffirmé son souhait « que la SNCF déploie au cours des prochaines années une solution permettant aux voyageurs de bénéficier sur l’ensemble des liaisons TGV d’un accès à internet à bord des trains ».

Malheureusement, l’expérience du TGV Est pose un sérieux problème… de coût principalement, tant en installation qu’en maintenance. Une situation clairement non viable en l’état. « D’un point de vue technique, équiper un TGV en Wi-Fi requiert, du fait de la vitesse du train, la mise en œuvre de solutions plus élaborées que celles utilisées pour équiper un lieu public, comme une gare, ou un véhicule se déplaçant à faible vitesse, comme un bus. » L’installation sur le TGV Est « se révèle coûteuse, aussi bien en investissement qu’en maintenance », du coup, « en l’état, ces coûts ne permettent pas de trouver un modèle économique autorisant un déploiement de cette offre de service sur l’ensemble des liaisons TGV à très court terme. »

Résultat des courses, si le gouvernement assure que la SNCF « travaille à identifier une solution technologique innovante et un modèle économique compatible avec le déploiement voulu« , il faudra bel et bien attendre de nombreuses années avant que l’on puisse en profiter dans tous les TGV de France.

Tags :Sources :PCInpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Question ouverte vu que je sais même pas si c’est pas une question conne :

    Plein de train en Europe, style ceux de la DB allemande ou encore en suede / danemark ont Internet à bord, pourquoi ce n’est pas applicable en France ? On ne parle peut etre pas du même type de connexion … ?

  2. En Corée, depuis 5 ans, il y a le Wifi dans les bus, dans les trains et dans les TGV. (Et la 4G dans le métro en passant depuis 3 ans…)

  3. Air France a mis de l’Internet dans ses avions alors qu’ils vont beaucoup plus vite qu’un TGV et sont très loin de toutes autres connexions !

  4. La SNCF a toujours un train de retard… Depuis l’apparition du TGV (ça date sérieusement maintenant) nous avons connu une hausse constante des tarifs (et des acquis sociaux des cheminots), mais aucune innovation ou amélioration des conditions de transport, au contraire.
    Il y a déjà un désamour pour le TGV, il ne risque pas de s’améliorer.
    Je ne m’imagine plus passer des heures de profond ennui sans pouvoir travailler ou me connecter pour me distraire. Pour ma part, j’ai choisi, le train c’est fini !
    Voiture, vélo ou avion, mais plus de train.

  5. la SNCF à trop le monopole du rail français, et de ce fait, ne ressent pas le besoin de revoir ces tarifs ou de se sortir les doigts du cul pour améliorer les voyages de ces clients !!!
    le tout géré par une belle bande de feignasses doté d’un C.E mafieux, ça donne un cocktail explosif qui en fait l’une des entreprises la plus minable de France !!!
    à leur place, je me méfierai, les billets d’avions en vols internes, commence à devenir franchement plus abordable..!

  6. pourquoi au lieu d’utiliser un système Satellite pour le wifi, couteux et pas stable à cause des tunnels et autre perturbations terrestres, ne pas utiliser un système de courant porteur à travers les lignes SNCF et après déployer le wifi à travers les wagons..?
    bon peut être pas réalisable, vu les tensions employé et les contraintes de fluctuations et de cette dernière et de la longueur des lignes..!

    1. Mais va postuler à la SNCF et arrête d’exposer ta science, on n’en a pas besoin

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    2. En fait le courant porteur est déjà utilisé depuis plus de 30 ans, ça s’appel le circuit de voie. Il sert à des informations non sécurisé comme la position. Malheureusement cette technique à très basse tension à déjà été la source de plusieur incident notamment de personnes urinant sur la voie…

      Pour les informations plus critiques, il y a un réseau de fibre qui suit les voies et qui régulièrement (tous les 1,5 km sur LGV) grâce à une « borne » transfère des données au train. Pour les reste les conducteur ont la radio et les signaux…

      Une nouvelle norme à été mise en place à l’échelle européenne, c’est celle qui est utilisé partiellement sur la ligne Est. Dans ce cas, le réseau est sans film : GSM-R faible bande passante mais efficace !

      Pour de l’internet, les train aurait besoins d’une grosse connexion et aujourd’hui on ne connait pas de solution offrant stabilité, bande passante et logue portée pour un coût acceptable…

      iioup, ancien cheminot

      1. Je ne vois pas où est le problème « insoluble » s’il y a un réseau fibre le long de la voie.
        Y a qu’à utiliser la version porte-clé du laser qui papote avec la lune.

  7. honnêtement le wifi dans le tgv c’est nul. j’ai découvert que cela exister sur un Strasbourg paris. youpis connexion sans mot de passe. arriver sur internet. Y’a un petit train qui avance et me dit ou je suis. mais je dois payer pour aller surfer. non merci mon smartphone me suffit pour ca

  8. Sinon ça fait longtps que le Thalys (même train que les TGV) en est équipé… Pas la connexion la plus stable mais largement suffisant pour surfer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité