L’Arcep sur le terrain pour mesurer la couverture 4G

Ou la vision de l’adage "On est jamais mieux servi que par soi-même" de l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, rappelez vous), à quelques détails près dans l’exécution des choses.

Toujours est-il que suite à l’enquête de l’association UFC-Que Choisir qui portait sur la couverture des réseaux 4G à Paris, qui a vu Orange et SFR se faire pointer du doigt, l’Arcep a décidé d’aller enquêter elle-même sur le terrain pour savoir ce qu’il en était vraiment.

Le premier jalon très important pour Free, SFR, Orange et Bouygues est placé le 11 octobre 2015, date à laquelle ces quatre opérateur devront couvrir 25% de la métropole avec la bande de fréquence des 2,6 GHz. Ce qui laisse le temps au opérateur de déployer leurs antennes et à l’Arcep de fixer un protocole de mesures et de trouver un prestataire pour réaliser ces fameuses mesures.

Autre jalon d’importance : janvier 2017. 40% des zones dites isolées du territoire devront être couvertes, par seulement les trois opérateurs principaux (retirez Free de la liste précédente), opérateurs disposant de l’autorisation de réutilisation de la bande des 800 MHz.

Tags :Via :01net
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité