Snowden a emprunté les mots de passe de ses collègues dans l’affaire PRISM

Edward Snowden

Comment diable Edward Snowden a-t-il réussi à se procurer tant de documents compromettants pour le gouvernement américain... Un seul homme ne pouvait décemment pas disposer d'autant de dossiers sensibles... Pour accéder à ces rapports, notre homme a tout bonnement "emprunté" les mots de passe de ses collègues.

Discussion de machine à café. Hey Thierry, j’ai besoin d’un document, tu me donnes de mot de passe ? Et c’est ainsi qu’éclata un des plus gros scandales de la dernière décennie. En effet, on apprend aujourd’hui que pour collecter tous les rapports de la NSA, Snowden a convaincu 25 de ses estimés collègues de lui fournir leur mot de passe et identifiant.

Armé de ces clef, celui que l’on surnomme la taupe de la NSA a pu s’emparer d’autant de documents qu’il le souhaitait. En tant qu’administrateur système, il était aisé de lui faire confiance, Snowden a travaillé à Hawaï pendant environ un mois au printemps dernier et c’est à ce moment qu’il aurait récupéré ces précieuses informations. En revanche, on ne connait pas le niveau d’implication de ces 25 personnes.

Selon Reuters, ceux-ci ont été trouvés, interrogés, et… savamment renvoyés. Si le monde affirme que les mesures de sécurité de la NSA n’étaient pas suffisantes, force est de constater qu’encore une fois, l’erreur est humaine.

Tags :Sources :Reuters
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. bah. peu importe ses delits, il applique la meme methode que ceux qu’il denonce, « la fin justifie les moyens ». sans lui on se ferai toujours farcir sans rien savoir. toutes les declarations des differents larbins gouvernementaux sur al-qaida qui se frotte les mains, sur la securité de la nation mise en danger, toutes les accusations à son encontre, tout ça c’est des larmes de crocodile.

    1. Il n’a commis aucun délit.
      La définition du mot délit employée à l’encontre de ce brave jeune homme a été crée par les mêmes gens qui tentent de nous faire croire depuis des décennies que l’on peut leur faire confiance.
      Ces mêmes gens, toutes nations confondues, qui se retrouvent au coeur des révélations actuellement…

    1. hm au hasard, le fait qu’il ai eu acces à des documents qui l’ont revolté…? et il a volé ces documents parce qu’il savait que ça ne sortirai jamais dans les medias ? tu veux des sources, snowden en donne regulierement.

      1. Merci mais je souhaitais des sources sur les raisons qui l’on poussé à révéler ces documents afin d’éviter les réponses du quidam…
        Toute les réponses « bateau me paraissent évidentes meme pour un non-initié, en effet ca ne sort pas dans les médias, ils savaient que ca allait faire l’effet du bombes, il était outré etc etc etc…….

        Les vrais raisons? chantage ?! argent en compensation ?! foutre la m…..e entre les etats unis et le reste du monde ?
        Ca ce sont des vrais questions.

        1. euh… les sources, c’est dans son cerveau? sinon pourquoi vouloir absolument salir ce type, pourquoi « l’argent en compensation », question typique d’un mec tordu et qui pue de l’âme…

  2. Peut-être ne pas oublier autour de cette affaire les aspects simplement « normaux et commerciaux » autour des données personnelles et de l’environnement actuel « 3 ou 4 monstres géants du web ». Et à ce sujet sans doute important de comprendre que pour que les choses fonctionnent « sans friction », il n’y a strictement aucun besoin d’ID unique par utilisateur partagé entre les services, au contraire garantie d’échec et à éviter à tout prix. Par contre vrai problème de structure, besoin d’un nouveau rôle, plusieurs organisations dans le rôle et séparation des rôles.
    Il serait pas mal que F Pellerin le comprenne au sujet d’IDeNum :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

    En particulier quand facebook , google, twitter ou autres deviennent les quelques gardiens de la « net identity », c’est à dire en particulier la fonction « se logger avec mon compte machin », avec tout l’effet de club « customer experience » associé (ou diminution de « friction » comme dit MZ, pas 36000 login/passwrds à se rappeler, et posibilité pour les services de déléguer l’authentication et éventuellement utiliser la police privée allant avec), et le fait que fb ou google vont « pister » les utilisateurs sur bien plus de sites que les leurs. Et même si il n’y a pas de « fatalité technique » là dedans, aucune loi « défensive sur l’existant » ne fonctionnera.

    Mais après c’est sur, il y aussi le dogme du « tout gratuit tout pub »(c’est virtuel tout ça !), ou les grandes déclarations comme quoi « les données personnelles sont le nouveau pétrole de l’économie » (Neelie Kroos, peut-être pas avec le qualificatif personnelles dans ce cas), ou encore voir dans ces données et la pub ultra ciblée allant avec le relai de croissance tant attendu, etc … (et puis aussi se plaindre)

    Note : à propos du fait que le pistage fb ou google ne se limite en rien à leurs propres sites, on pourrait aussi ajouter les nouvelles possibilité de « proxy browsing » sur mobiles en particulier, vendues pour une vitesse accrue et « plus de sécurité », mais le résultat étant que toute l’activité web d’un utilisateur passe alors par google :
    https://developers.google.com/chrome/mobile/docs/data-compression
    (et un équivalent pour microsoft)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité