Test : iPad Air, le nouvel iPad de référence, tout simplement

Il est difficile d'imaginer que l'iPad de première génération est sorti il y a 3 ans de cela. Seulement. A l'heure actuelle, les tablettes font partie intégrante de notre quotidien, et si l'iPad a déjà changé notre rapport à l'informatique, il n'avait pas vraiment évolué depuis sa première version. Enfin, jusqu'à aujourd'hui.
 

C’est quoi ?

 
L’iPad a toujours conservé la première place sur le podium des « grandes » tablettes. Il rencontre une certaine compétition, évidemment. Les gammes Surface, Fire, Tab et Nexus sont là pour lui rappeler, mais aucune d’elle n’a encore pu vraiment affirmer lui tenir tête. Ce qui explique d’ailleurs en partie pourquoi Apple n’a pas vraiment fait évoluer ses 4 premières générations d’iPad. Rien n’était vraiment cassé, alors pourquoi se mettre à réparer/faire évoluer quoique ce soit ?

iPad Air

Là où c’est étonnant, c’est que la concurrence la plus rude à laquelle l’iPad a dû faire face est venue de l’iPad mini. Le format est plus petit, plus fin, et plus accessible financièrement parlant que l’iPad. C’est sur les questions de la portabilité et du design que viendra répondre l’iPad Air. Avec l’iPad Air, Apple veut donner la réponse aux Fire HD, Nexus 7 et iPad, en co-optant leur design plat. Une chance : ça marche.
 

Design

 
Jusque là, l’iPad tirait sa plus grande force de son ergonomie : c’est une tablette de 10″, disposant d’un écosystème fantastique, et d’un très bel écran lumineux. Mais le précédent design de l’iPad n’a jamais braiment brillé, n’a jamais été réussi : son cadre imposant et son dos arrondi lui portaient préjudice. Son design datait, et ça commençait sérieusement à se voir, un peu comme le nez au milieu de la figure.

iPad Air

L’iPad Air agit comme un correctif sans commune mesure face à ces années d’immobilisme, grâce à ses bordures bien moins visibles, et sa finition laisse transparaître un chanfrein brillant vraiment joli, semblable à celui déjà présent sur les dernières générations d’iPhone. Ce modèle d’iPad est le plus beau qu’Apple ait réalisé jusque là, et pour résumer, disons simplement qu’il prend l’allure d’un iPad Air, doté d’un écran plus grand.

iPad Air

Comme son nom l’indique, l’iPad Air est léger. Très, très léger. Avec son poids de 469 g (478 g dans sa version cellulaire), il est plus léger que l’iPad de génération précédent, que la Surface 2, et même que la Nexus 10. Les différences de poids entre tous ces modèles peuvent sembler minces sur le papier, mais croyez-nous, une fois en main, on sent vraiment que l’iPad Air est, en terme de poids, plus proche d’un iPad mini que d’un iPad de 4ème génération.

Cet iPad Air est également relativement petit, du moins, pour un terminal doté d’un écran si grand. Et puis, il est fin. Fin comme un smartphone, en fin de compte, presque autant que l’iPhone 5S. C’est d’ailleurs ce qui fait que l’iPad Air est agréable à prendre en main : il est à fois imposant et fin. La contradiction est amusante.

iPad Air
 

En utilisation

 
Mais l’iPad Air n’est pas simplement une tablette dotée d’un joli design. En plus de son design svelte, il sublime l’iPad en tant que tel à un niveau inespéré. En fait, lorsque vous allez prendre l’iPad Air en main pour la première fois, vous allez certainement vous dire « et c’est tout ? ». Soit. Ce n’est pas la première fois qu’Apple nous fait le coup, mais cette fois, c’est un petit tour de force. Au bout d’un moment, vous allez vous rendre compte à quel point il est agréable de tenir ce nouvel iPad d’une main, de passer en mode paysage sans devoir disposer d’un avant bras musclé, sans avoir peur de le lâcher ! C’en est presque troublant : on a parfois l’impression de tenir un magazine électronique. Les possesseurs d’iPad de précédentes générations ne savent pas ce que c’est, de passer de pièce en pièce, chez soi, à tenir son iPad Air d’une main, de ne pas sentir son poids, de ne pas être gêné dans sa lecture par son poids, plus précisément.

iPad Air

Tout comme l’iPad mini, l’iPad Air va être en mesure d’identifier lorsque vous allez vouloir cliquer sur son écran volontairement, et lorsque ce n’est que votre pouce qui a glissé sur son écran (avec iOS 7, en tout cas).

iPad Air

Ce qui est également pratique, c’est de pouvoir taper sur le clavier de l’iPad Air avec 2 pouces, en mode portrait. Les bordures fines de la tablette vous autorisent à utiliser cette astuce, d’ailleurs étonnement ergonomique. Mais tout cela ne serait pas si impressionnant si l’iPad Air offrait une puissance comparable à ses prédécesseurs. Et non : la puissance de la nouvelle tablette d’Apple n’a plus rien en commun avec celle des iPad 3 et 4. Le processeur A7 est rapide, très rapide, et va assurer toutes les tâches qui vont lui être demandées, sans sourciller. Passer d’un bureau à l’autre est un plaisir, jouer du multitâche pour naviguer de Twitter à Gmail à son jeu favori est simple comme bonjour. D’ailleurs, en parlant de jeux, même les plus gourmands, Dead Trigger 2 par exemple, vont être gérés sans souci aucun. C’est fluide, constamment fluide, et vous arrêtez d’ailleurs de vous demander au bout d’un moment « est-ce que ce jeu va ramer ». Non, ça ne rame pas. Jamais.

Toutes proportions considérées, vous n’aurez sans doute jamais besoin de toute la puissance offerte par le processeur A7 d’Apple. Une puissance qui se répercute sur l’autonomie, qui reste cependant honnête. Nous avons pu profiter de plus de 10 heures de lecture vidéo, et avons passé plusieurs jours sans devoir le recharger.

Concernant les haut-parleurs stéréo de l’iPad Air, ils ne font pas de miracles, et sont simplement séparés… par le port lighting de la tablette. On repassera. Pour continuer sur les quelques écueils traînés par cet iPad Air, évoquons son écran, qui bien qu’en mesure d’offrir une résolution de 2 048 x 1 526 pixels (pour 264 PPI) va être battu par le Kindle Fire HDX 8.9, par exemple. D’ailleurs, pour en savoir plus sur ce sujet, on vous renvoie ici.

iPad Air

Concernant iOS 7, à partir du moment où vous êtes habitué à ses nouveaux icônes, à ses animations de « zoom », et à son système de « glissé », c’est du tout bon : vous allez utiliser l’iPad Air comme n’importe quel autre iPad. C’est confortable, presque identique aux expériences offertes par Apple dans le passé. En fait, c’est tout simplement efficace, à défaut d’être véritablement excitant.
 

On a aimé

 
L’iPad Air est enfin agréable à regarder ! Son écran est toujours aussi probant, et le terminal jouit d’une excellente prise en main. Il est plus léger, plus rapide (vraiment plus rapide !), plus fin, et ne fait aucun compromis. En résumé, il est supérieur aux iPads d’anciennes générations, et de loin.
 

On n’a pas aimé

 
La finesse offerte par cet iPad Air n’a pas que des avantages. Bien qu’il ne soit pas forcément très fragile, il vous laisse comprendre qu’il va falloir le traiter avec un peu plus de respect que les générations d’iPad précédentes.

On s’inquiète lors des transports, et on prendra garde à lui offrir une pochette rembourrée, dans le cas où on pense le faire voyager.  D’ailleurs, cette petite sensation de fragilité se fait ressentir lorsque l’on tapote sur son écran. C’est… étrange, et incomparable avec les sensations ressenties avec les générations précédentes d’iPad. Tapoter du doigt sur un côté de l’iPad Air alors qu’on le tient des deux mains envoie une légère vibration sur son autre main. C’est… déconcertant !

iPad Air
 

Et alors, j’achète ?

 
Si vous recherchez une nouvelle tablette de 10″, et que vous appréciez iOS, alors la question ne se pose même pas. C’est la meilleure tablette de 10″ qu’Apple a réalisé jusque là, et c’est même la meilleure tablette de 10″ disponible sur le marché à l’heure actuelle. Son prix d’entrée fixé à 489€ peut sembler « premium », mais vous payez pour un certain degré de qualité.

La seule question, et elle est importante, que vous devrez vous poser avant d’envisager l’achat de cet iPad Air est la suivante : ne pourriez-vous pas opter pour l’iPad mini Retina, moins onéreux, et se différenciant simplement par son écran plus petit ? A côté de ça, ses caractéristiques techniques sont presque identiques.

A part ça, si vous possédez déjà un iPad de 4ème génération, ou un iPad de 3ème génération, rien ne devrait vous pousser à passer à l’iPad Air. L’iPad Air dispose certes de dimensions réduites, est plus fin, mais ne mérite pas l’investissement si vous êtes déjà équipé des 2 modèles suscités.

L’iPad Air est un condensé de technologie, il est plus léger, plus fin, et plus efficace que n’importe quelle autre tablette de taille semblable. Plus important encore : il prouve que l’iPad est capable de s’améliorer au delà de ses caractéristiques techniques. Mais cette mise à jour intervient à un moment spécial, où vous n’aviez jamais eu autant de choix, en matière de tablettes tactiles.

no images were found

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vu le nombre d’articles sur l’ipad Air sur internet, maintenant je serais capable de devenir commercial dans un Apple store sans aucune formation…
    Avant je m’en foutais de l’Ipad, mais on en parle tellement que je sens un besoin vital d’en acheter un, juste pour voir si c’est aussi démentiel et fantasmagorique qu’on le prétend

      1. Tu m’as cassé, pire… tu m’as défragmenté 😀
        Ce que je voulais dire par mon commentaire, c’est la création de plus en plus de nouveaux besoins, un Ipad c’est super beau, super pratique, super lumineux et surtout super cher… Mais on en parle tellement dans les médias qu’a un moment tu te dis : Je suis pas normal, j’ai pas d’Ipad.

  2. C’est clairement la meilleure tablette du marché.
    Y’en a des très bonne aussi sous Android mais faut avouer que techniquement elle surclasse les autres. Après c’est au choix d’aimer ou non l’écosystème Apple. Je suis plutôt pro Android mais quand la concurrence fait mieux il faut le dire.

    1. Il n’existe pas de meilleure tablette du marché…
      Il existe des tablettes adaptée à l’utilisation…

      Ok l’iPad Air a un très bon CPU (j’ai envie de dire enfin! parce que le vieil A5/A5X bof bof), un énorme GPU (ça c’est le cas depuis plus longtemps). C’est cher, mais faut avouer que le matos est bon

      Mais, mais….le format 4/3, s’il est sympa pour de la navigation web, n’est pas adapté à une personne dont la principale activité est le visionnage de vidéos : une tablette 16/10 sera bien mieux puisque les inutiles bandes noires seront moins importantes. De même, pour la définition Retina qui ne correspond pas aux formats des films….si les téléviseurs 4/3 ont disparu, il y a une raison.

      Ensuite, il faut dire ce qui est, la connectique est très limitée et très fermée….pas de micro-USB, pas de MicroHDMI, pas de slot MicroSD…sans compter la facilité à copier des fichiers avec les autres OS

      Ensuite, bien que n’appréciant pas spécialement Samsung, un Stylet Wacom offre des possibilités en terme d’ergonomie impossibles à avoir sur d’autres tablettes (intéressantes pour du graphisme par exemple : ça n’a rien à voir avec les stylets capacitifs basiques)

      On peut rajouter les docs claviers sur certaines Asus qui augmentent l’autonomie

      Ou les modes multifenétrés sur certaines tablettes (Windows, Samsung ou même certaines chinoises)

      Il y a une quantité non négligeable d’arguments techniques qui font que pour certains utilisateurs le choix de l’iPad n’est pas adapté

      Concernant l’article :
      Il faut rester factuel et rationnel et faire le point sur les besoins des gens….un article comme celui-ci qui affirme que personne ne peut tenir tête à l’iPad, sans expliquer pourquoi, et surtout sans expliquer pour qui… et qui traite à 80% de l’esthétique du produit est tout simplement décevant….tout l’article est basé sur un avis, pas sur des faits
      Zut! faites du journalisme, pas de la propagande!

      1. Les 3 gogos, vous êtes capables de vous servir de votre cerveau? J’ai dit que ce n’était pas la meilleure pour tout le monde et j’ai énoncé des faits suivant certaines utilisations….nier les faits, ça s’appelle du fanatisme
        Si je me trompe, ayez au moins le cran d’argumenter!!!

        Un film 16/9 passe mieux sur un écran 16/10 que sur un 4/3 : c’est un fait
        Faire du dessin ça marche mieux avec un crayon qu’avec un doigt->Samsung Note
        Ecrire longtemps, ça marche mieux avec un clavier->Asus Transformer (ça marche encore mieux avec un ordinateur!)
        Comme si un Garde forestier allait au boulot en Porsche!!!

        Ca n’enlève rien aux qualités de l’iPad…mais vous êtes capables de sortir de la pensée unique?

  3. C’est sûr que c’est un produit qui intéresse particulièrement les gros pigeons personnes les moins bien informées de ce qu’offre la concurrence.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. tu comptes ressortir la même vanne sans aucun argument sur tous les articles traitant d’Apple ? Ca devient quelque peu lassant… si tu n’aimes pas cette marque, ne lis pas les articles qui lui sont consacrés tout simplement :)

      1. Ce que la concurrence offre en plus :
        – le choix des tailles : Apple 9.7″ et 7.9″ en 4/3….autres en 16/10 : 7″, 8″, 8.9″, 9.4″, 10.1″, 11.6″, 13.3″, en 4/3 : 9.7″ 7.9″
        – la connectique standard et ouverte : MicroUSB, MicroHDMI, Miracast, MicroUSB
        – le choix des prix…
        C’est déjà pas mal non?

        1. C’est rigolo, tu énonces des réalités et yen a qui trouvent moyen de pas aimer…
          En plus j’ai oublié un tas de truc :
          – tablette résistante à l’eau : xperia Z
          – 7.7 et 8.3″
          – la 2G/3G qui permet de passer des appels sur certains appareils jusqu’à 8.9″ (limité aux data sur ipad à ma connaissance)
          ….je suis sûr que si je cherche j’en trouverais encore…

  4. L’utilisation du terme consommateurs est ironique bien sur.
    Juste pour mettre en exergue le qualificatif qui va bientôt remplacer le terme « être humain »
    Bisous

  5. Très bonne tablette en effet, mais il lui manque un stylet et un clavier pour se mesurer aux futures hybrides qui vont déferler dans les mois à venir.

  6. Un truc bourré de colle, qui tient pas la charge et beaucoup trop chère, sans moi les pigeons, heu mouton, heu abrutis, vous vous êtes reconnus quoi

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  7. Je suis complètement d’accord avec Gringo.
    Autant je ne retournerai pas pour l’instant sur iPhone tant j’apprécie les smartphones android (note 3 en ce moment… Une tuerie), autant pour ma tablette, l’iPad a ma préférence.
    Je l’utilise pour surfer, faire mes achats, regarder la télé ou les replays et la sobriété d’iOs me convient parfaitement pour cette utilisation.
    De plus, être sur android et ios permet de garder un oeil sur les deux stores et de profiter du meilleur des apps sans être sectaire !

  8. Je lui préfère la tablette Son. Xperia z, fine légère, très bon écran.
    Bref très comparable à cet iPad air.
    En plus: slot micro sd, remplit avec une 64gb chez moi (+32 de base, confortable), autonomie deux jours d’autonomienpour moi en fonctionement normal (wifi, Internet toute la journée, musique et un peunde vidéo/jeu) sur ce point l’ipad air est enterré, et elle un un peu mois cher et d’un design/finition tout aussi classé. Et puis elle est étanche à 1m de profondeur pendant 30mn…, très utile dans la salle de bain ou cuisine…

  9. Alors, juste pour info, cet article est la traduction d’un test réalisé par Eric Limer et publié sur gizmodo.in (India) en anglais.

    Donc quand Ben écrit « mais croyez-nous, une fois en main, on sent vraiment que l’iPad Air est, en terme de poids,  » en fait il parle d’un appareil qu’il n’a pas nécessairement eu entre les mains. C’est possible, mais on ne sait pas.

    Je me disais bien que c’était un peu long comme article pour Ben.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité