Comment rooter le Google Nexus 5

Disponible depuis quelques jours seulement, le Google Nexus 5 représente ce qui se fait de mieux en matière de smartphone sous Android, la firme de Mountain View s'étant particulièrement employé à proposer une expérience fort intéressante. S'il vous faut davantage de libertés, il vous faudra rooter votre appareil...

Heureusement, Google a décidé de ne rien faire – ou presque – pour vous en empêcher. La procédure s’avère donc être relativement simple. Suivez ce tutoriel et vous pourrez tirer pleinement parti de votre Nexus 5. Attention cela dit, ce genre de manipulation n’est jamais sans risque.

Deux méthodes pour y parvenir. La première est on ne peut plus simple. Téléchargez le fichier zip « CF-Auto-Root » créé par Chainfire (directement sur son site), dézippez-le, connectez votre Nexus 5 via un câble USB, démarrez le téléphone en appuyant sur bouton volume haut+bouton volume bas+bouton power. Ne reste ensuite plus qu’à sélectionner le script adéquat contenu dans le dossier dézippé selon le système d’exploitation de votre ordinateur.

Si cette première méthode fonctionne la plupart du temps, il faudra parfois se salir quelque peu mes mains. Ceux qui souhaitent maîtriser la procédure de bout en bout peuvent aussi suivre cette seconde méthode.

Pour ce faire :

  • Téléchargez le SDK Android officiel.
  • Lancez le SDK Manager et installez les composants suggérés. Votre ordinateur devrait ainsi voir votre téléphone lorsqu’il est branché via USB.
  • Ouvrez une invite de commandes (ou un terminal) depuis le dossier platform-tools du SDK. Il contient plusieurs fichiers dont ADB et fastboot.
  • Branchez votre Nexus 5 et tapez la ligne suivante pour vous assurer qu’il est bien reconnu:

adb devices (ajoutez ./ devant si vous êtes sous Mac ou Unix).

Vous devriez voir une ligne dans la liste des appareils connectés.

  • Il faut ensuite débloquer le bootloader. Tapez les deux lignes :

adb reboot bootloader

fastboot oem unlock

  • Sélectionnez « Yes » sur l’écran de votre téléphone (en naviguant avec les boutons de volume et confirmant avec le bouton Power). Après quelques secondes, le smartphone sera débloqué et retournera au bootloader.
  • Il faut ensuite flasher le recovery et le root. Téléchargez TWRP recovery pour Nexus 5 (hammerhead). Copiez-collez le fichier dans le dossier où se trouvent ADB et fastboot.
  • Tapez ensuite la ligne suivante :

fastboot flash recovery twrp-file-name.img

  • Après quelques secondes, sélectionnez « Recovery » (toujours avec les boutons de volume, en confirmant par le bouton power).
  • TWRP charge, avec prise en charge du tactile. Appuyez sur « Reboot » puis « System ». TWRP vous demande si vous voulez installer le package root, appuyez sur « Yes ».
  • Après redémarrage, on vous demandera d’installer l’application SuperSU via Google Play si ce n’est pas déjà fait.

Et vous voilà avec un Google Nexus 5 flambant neuf totalement rooté !

Tags :Sources :Geek
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. A devenir root?
      root == administrateur
      Et donc avoir accès à toutes les fonctionnalités, au détriment d’une perte de sécurité si l’utilisateur n’a rien dans le crâne.
      (comme sous tous les OS)

  1. Je sais pas trop comment écrire aux rédacteur du coup je publie ça ici (désolé du spam non voulu et hors sujet)

    C’est pas pour publier un vieux lien vers un site moisi j’vous rassure, il s’agit ici d’une sorte d’adaptateur pour vélo en tout genre pour rendre ce dernier ‘électrique’!
    http://www.kickstarter.com/projects/flykly/flykly-smart-wheel

    Franchement ça vaut le coup d’oeil, et pourquoi pas un article 😉
    (je tiens aussi à préciser que je ne suis pas affilier à cette campagne.. juste impressionné par cette technologie et donc avec l’envie qu’elle soit connue du plus grand nombre :p)

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. * rédacteurs, affilié.. et désolé si il reste encore des fautes :s

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Astuce au cas ou, pour ouvrir une invite de commande depuis un dossier, clique droit sur le dossier en pressant shift, l’option s’affichera (bon à savoir ^^)

  3. Bonjour,

    J’aimerai effectuer la première méthode mais j’ai un peu peur de la perte de mes données….
    Est-ce qu’avec la première méthode (Cf-auto-root) on garde nos données ou on les perd comme avec le mode « manuel » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité