Google veut savoir si vous mentez

Mensonge

Nous savions que Motorola Mobility, qui appartient à Google, voulait créer un tatouage capable de servir de micro. Futuriste... Et d'autant plus effrayant quand on sait que le jouet pourrait servir de détecteur de mensonges.

Motorola vient donc de déposer un nouveau brevet qui vise à vous tatouer un microphone intelligent dans le cou. Concrètement, ce serait comme avoir un petit morceau de Google, d’Android, directement intégré dans votre corps. Nous n’étions pas surs d’être prêts pour ça et d’autant plus avec la composante qui va avec : Le détecteur de mensonge.

Si l’on en croit la demande de brevet, ce tatouage serait en mesure de capter les sons en reconnaissant les fluctuations des muscles et tissus de la gorge, puis de les retransmettre vers un autre téléphone. Grâce à sa proximité avec la bouche de l’utilisateur, le tatouage permettrait de réduire le bruit de fond et de produire un son plus clair.

Voilà la base et en découle logiquement le détecteur de mensonge. Grâce à un capteur, le dispositif pourra évaluer la résistance de la peau et les fluctuations des intonations. Ainsi, lorsqu’un usager sera stressé ou nerveux, l’appareil pourra détecter le mensonge.

On apprend également qu’il sera plus ou moins autonome grâce à la technologie des panneaux solaires ou la technologie capacitive, la nanotechnologie et la technologie électro-mécanique.

Pour la petite histoire, ça ne semble pas être une invention qui va débarquer dans les magasins de sitôt. Les entreprises technologiques sont constamment en train de déposer des demandes de brevets plus ou moins étranges. Beaucoup de ces idées sont ridiculement exagérées et totalement bizarres, mais dans le doute, mieux vaut qu’elles vous appartiennent.

Quant au mot « remove », il n’apparaît pas du tout dans le document.

Tags :Sources :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. si je déclare « je suis un menteur ».
    soit je suis vraiment un menteur, donc je ment lorsque je dis être un menteur.
    soit je ne suis pas un menteur et donc je suis sincère en disant que je suis un menteur.
    .
    bref : avez-vous une aspirine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité