Test : les écouteurs a-JAYS Five, pensés pour les smartphones

J’ai eu l’occasion de tester pendant plusieurs jours les écouteurs a-Jays Five de la marque suédoise Jays. Ces oreillettes intra-auriculaires sont destinées aux smartphones. Il s’agit d’ailleurs des premiers écouteurs destinés à un système d’exploitation particulier et on retrouve ainsi 3 modèles, chacun étant dédié à son système d'exploitation (iOS, Android ou Windows). J’ai donc testé le modèle a-Jays Five pour iOS. Et il donne quoi ?

C’est quoi ?

Comme je l’ai dit, les a-Jays Five sont des écouteurs intra-auriculaires équipés d’une télécommande à 3 boutons dont les fonctions (et le design) diffèrent selon le système d’exploitation. Destinés aux smartphones, ces écouteurs à 90€ succèdent aux t-JAYS, d-JAYS, q-JAYS, v-JAYS, c-JAYS et s-JAYS.

a-jays-five-13

Design

Il faut reconnaître que la marque suédoise a mis le paquet. Rien que l’emballage est beau.

a-jays five-8

Une grosse boîte noire, dans laquelle se trouve une autre boîte noire, à l’intérieur de laquelle on retrouve un gros manuel, une boîte ronde contenant les écouteurs, deux petites boites noires (une pour les embouts en silicone et une pour le clip du câble).

a-jays five-6

La première chose que j’ai regardé sont les embouts en silicone. Car bien souvent, le problème avec les intra-auriculaires, c’est la taille. Un peu trop gros, et ils ne tiennent pas en place ou sont inconfortables, un peu trop petits et ils n’arrêtent pas de tomber. Cette fois Jays nous propose 4 tailles différentes en plus des embouts en silicone se trouvant déjà sur les écouteurs. Normalement, vous deviez trouver votre bonheur.

a-jays five-7

Le clip pour attacher le câble est sobre et élégant. Il devrait aller avec la plupart de vos tenues.

a-jays five-1-2

Et enfin les écouteurs eux-mêmes. Quand on les tient en main, les a-Jays Five font très solides. Le câble tout d’abord est un câble plat recouvert d’élastomère. Il semble moulé d’un seul tenant et il y a très peu (aucun ?) de risque d’endommager les fils en tirant sur le câble. Bien étudié, il est virtuellement impossible des les emmêler.

a-jays five-3

Le jack 3,5 mm est lui aussi ultra-plat, mais il faudra par exemple bien l’orienter vers l’intérieur du smartphone pour qu’il ne dépasse pas sur le côté.

a-jays five-1

La télécommande est équipée de 3 boutons qui permettent de prendre un appel ou d’y mettre fin, de changer de piste, de mettre la musique en lecture ou en pause, de modifier le volume, d’invoquer Siri, etc. Il faut noter que la télécommande intègre également un microphone 360° avec une technologie de réduction de l’écho.

a-jays five-2

Les écouteurs en aluminium sont légèrement tournés vers l’intérieur ce qui les rend agréable  à porter. Et pour ceux qui connaissent déjà la marque Jays, vous apprécierez de savoir qu’ils intègrent les derniers drivers A5.

a-jays five-5

On a aimé

Tout d’abord, ces écouteurs sont robustes et ils devraient vous servir plusieurs années sans problème. L’étui pour ranger vos écouteurs est efficace et il devrait trouver facilement sa place dans un sac.

En conversation, les a-jays Five sont agréables. Les voix sont d’une grande clarté et mes correspondants n’avaient aucune difficulté à m’entendre. Pas besoin de tenir le micro près de ma bouche, et rien que pour ça, ces oreillettes valent le coup.

L’autre grand atout est l’isolement sonore. L’avantage des intra-auriculaires, c’est de pouvoir délivrer un son enveloppant sans se bousiller les tympans. Vous pouvez ainsi profiter de vos morceaux à un volume normal dans un environnement bruyant.

Bien sûr, l’autre point important, est la qualité du son. Ces a-Jays Five parviennent presque au sans faute. L’ensemble est assez équilibré, et les aigus et les médiums sont très présents et détaillés. Ainsi les morceaux du type électro ressortent bien et vous découvrirez même des sons qui vous avez échappés. Par contre, et c’est le défaut de tous les intra-auriculaires, les basses ne sont pas assez présentes. Mais j’y reviens plus longuement dans la partie suivante.

a-jays-five-9

On n’a pas aimé

Quand je dis que les basses ne sont pas assez présentes, il faut bien garder en tête que souvent les intra-auriculaires ont des basses vraiment faiblardes. Ici, les a-Jays se débrouillent bien comparés à d’autres modèles. Mais si comme moi, vous écoutez plutôt du rock ou des genres musicaux où il y a beaucoup de basses, vous pouvez avoir l’impression qu’il manque quelque chose. C’est subjectif évidemment, mais en matière d’écoute de musique, ça l’est forcément. Le câble au niveau du jack est à angle droit et il peut facilement être tordu ou malmené dans une poche s’il n’est pas orienté vers l’intérieur du téléphone, il faut voir si à la longue ça ne risque pas de l’endommager.

Alors j’achète ?

Tout dépend de ce que vous cherchez. Si vous voulez un casque polyvalent qui vous permettent de prendre des appels et de profiter de vos morceaux de musique dans un environnement bruyant, allez-y. Les a-Jays Five devraient vous donner entière satisfaction. De même, ne vous amusez pas à écouter de la musique hyper compressés sur ces écouteurs, il vous faut des morceaux avec une qualité d’au moins 124 kbps pour en profiter. Mais si ce sont les basses que vous recherchez, je vous conseillerai plutôt d’utiliser un casque audio supra-aural.

Tags :Sources :a-Jays
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. des écouteurs d’un modèle différent en fonction de l’OS ?
    qui va le croire ?
    .
    ou comment vendre 3 fois le même truc à un (pauvre) type.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. sur plusieurs années (comme il explicitement précisé dans l’article que les écouteurs vont durer plusieurs années) : oui j’ai eu les 3 OS…

  2.  » une qualité d’au moins 124 kbps pour en profiter » Le mec qui écoute de la musique en 124 kbps, ça ne lui sert à rien d’utiliser autre chose que ces écouteurs d’origine, c’est 320 minimums ou autres format type flac .

  3. Salut,

    J’ai une question : Les avez vous testé sous la pluie ?
    J’ai encore un casque Jays d’une génération précédente, et l’un des points problématique et le fait que le bouton n’est pas étanche. Quand on fait du vélo par exemple, et que l’on ce prend une bonne averse, le bouton prend l’eau et il devient impossible de contrôler quoi que ce soit pendant plusieurs jours, le temps qu’ils sèchent. Et biensur, par la suite les contacts internes du bouton s’oxydent et la aussi il faut forcer un peu pour que les contrôles reviennent à la normal.
    Donc cette nouvelle version est elle étanche ?

  4. question:

    pourquoi ios et android ne sont pas compatibles au niveau des télécommandes ? c’est une question de brevet ?

    j’aimerai bien tester android mais ce qui me retiens chez ios c’est la télécommande, bien plus pratique que sous android

    1. ce n’est pas directement l’OS qui est incompatible, mais l’électronique pour gérer la télécommande, il y a plusieurs norme pour la télécommande et le micro intégré, et bien sur, Apple n’a pas choisi la même que les autres. Mais il existe des adaptateurs. Cela dit, parmi les téléphones android, il y aussi des disparités de la choix de la norme.

  5. Plus jamais je ne prendrai de JayS. Les Jays Four étaient catastrophiques contrairement aux test effectués étonnamment élogieux.
    Son sans aucunes basses même rodés, très bon aigus mais sans équilibre vite stridant et fatiguant.
    Plus de son dans l’écouteur droit au bout de six mois d’utilisation. Court circuit certainement alors que le cable est en parfait état, honteux
    Cable parfait pour éviter les noeuds mais ne comptez même pas marcher avec tant le bruit du cable et son poids parasitent l’écoute.
    Bref pour ma part je passe mon chemin.

    1. Ah tiens, intéressant ce que tu dis.
      Justement, j’ai plus de son dans mon écouteur droit depuis 1 semaine. Et ça au bout de 6/8 mois. Vraisemblablement un court circuit au niveau de la prise, vu que je dois tordre le fil d’une certaine manière (et le maintenir) pour que ça revienne. Assez pénible.
      Sans compter que le poids de l’ensemble qui pousse les écouteurs à tomber tous seuls au moindre mouvement un poil brutal.
      Je voulais les remplacer ce weekend, mais, du coup peut-être pas par les Five…

  6. Après avoir testé les A jay one ( mort en 3 mois) puis A jay tree ( 6 mois ) puis A jay four (4 mois) retour A jay one ( Perdue ) j ai finalement decide de laissé tomber cette marque . La qualité du son est au RDV mais niveau durabilité c est pas sa du tout . Du coup j ai pris des V MODA TRUE BLOOD REVEMPE , pour des basse équivalente . Tjr en cour d utilisation donc on verra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité