Coin, la carte qui remplacera TOUTES vos cartes de crédit, fidélité, etc. ?

Les solution Wallet de Google et Passbook (iOS) d'Apple ont au moins eu le mérite de vous éviter de sortir systématiquement vos cartes (de paiement, de fidélité) une fois arrivé à la caisse. Cependant, ces solutions n'ont pas fait disparaître les-dites cartes. Ca, c'est le défi que se sont lancé les créateurs de Coin.

Comparable à une vulgaire carte de crédit, Coin est donc une sorte de carte compatible Bluetooth, et dotée d’un écran e-ink en noir et blanc qui va mettre un point d’honneur à faire disparaître toutes les cartes de votre portefeuille. A côté de ça, elle est également équipée d’un bouton unique, d’une batterie capable de tenir la charge durant 2 ans, et d’une bande magnétique. Fonctionnant de paire avec une application iOS ou Android dédiée, elle va vous permettre de régler vos achats en émulant votre ou vos carte(s) bancaire(s), ,mais aussi vos cartes de fidélité. C’est d’ailleurs à cela que sert son bouton : vous permettre de passer d’une carte à l’autre.

La connexion Bluetooth à votre smartphone ne vous permet pas seulement de lister et sélectionner vos cartes à émuler : elle offre également une sécurité supplémentaire. Vous avez oublié votre carte quelque part ? Elle vous a été volée ? Votre smartphone va alors vous notifier que la connexion Bluetooth a été perdue, et la carte Coin va alors automatiquement se désactiver. En plus de cela, toutes les connexions sans fil entre la carte et votre mobile sont protégées par un chiffrement 128-bit, limitant les risques d’interception de vos données.

La carte Coin est attendue pour l’été prochain, mais vous pouvez dès à présent la commander, et bénéficier d’une remise de -50% : elle est actuellement proposée pour 50$, plus 5$ de frais de port. Par contre, si la carte fonctionne en dehors des Etats Unis, elle n’est pas compatible avec le système Europay Mastercard Visa, ce qui pourrait être un frein.

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En gros on peut la commander mais on pourra pas s’en servir …
    Concept sympa même si j’ai des doutes sur la sécurité du truc mais ça pourrait être intéressante …

    Même si toujours moins intéressant que le payement NFC via mobile mais pour ça il faudrait que les commerçants changent enfin leurs terminaux au lieux de bloquer les innovations …

    PS : Vous avez oublier de parler de la batterie de Coin qui à une durée de vie de 2 ans et n’est pas remplaçable …

    1. ça marche pas ici parce que en amerique il n’on pas de code sur leur carte bancaire, il passent juste la bande magnétique et ça paye.
      Changer les terminaux pour passer a ça j’apelle pas ça une innovation.

      1. Je parle de changer les terminaux pour accepter les payement NFC.

        Même si après ça on a toujours le soucis des banques qui préfère te fournir 50 cartes NFC plutôt que d’intégrer ton compte dans ton téléphone …

        J’ai un Lumia 920 compatible NFC mais suis forcé de garder : Un badge de labo NFC + une carte bleu NFC + Une carte de ciné NFC + Deux cartes de cantines NFC + Une carte de transport NFC …

        Au final toutes ces cartes « sans-contact » que tu es sensé ne plus sortir de leurs étuis, bah elles font interférences entres elles et t’es obligé de les sortir ….

  2. Ce n’est pas la premiere tentative de carte physique. unique. il y a quelques années c’était la chameleon card. Et toujours pas de puce …. c’est mal parti.

  3. Le système Wallet de google n’est pas utilisable en France sinon pour acheter une app sur le play store !

    Hum, ça me rappelle juste ça -> http://www.internetactu.net/2001/11/21/portefeuille-sans-fil-le-wireless-wallet/
    Article qui date de 2001 ^^, je me souviens que le système pouvait embarquer plusieurs cartes de crédit et était connecté en bluetooth à un mobile prototype de Ericsson, certes le wireless wallet n’était pas aussi fin et peut être trop en avance sur son temps !

    A voir aussi : http://www.voy.com/125692/8/452.html

  4. Il pourrait y avoir une carte à puce unique pour les administrations, les banques, les transport, il faut juste une puce pour.
    Une seule carte pour payer en magasin, payer son train ou bus, carte vitale, carte de bibliothèque, permis de conduire.. . Mais ça pose des problème pour la liberté et donc avec la CNIL.
    Il y a des pays comme la Finlande ou tout se fait ( administration) avec le numéro de sécu : impôts , sécurité sociale, allocation familiale , logement social… Un seul identifiant .
    L’idée est donc loin d’être nouvelle.

    Et quel intérêt de changer l’apparence de la carte en fonction de l’utilisation ?
    Autant faire une carte universelle « CU »

  5. La carte ne contient finalement qu’un identifiant et les accès aux informations sont autorisé ou pas en fonction du service bancaire ou administratif.

  6.  » Les solution Wallet de Google et Passbook (iOS) d’Apple ont au moins eu le mérite de vous éviter de sortir systématiquement vos cartes (de paiement, de fidélité) une fois arrivé à la caisse.  »
    => Quand vous pompez vos articles sur les sites US, vous pourriez au moins faire l’effort de les adapter à la situation en France…

  7. Je parle de changer les terminaux pour accepter les payement NFC.

    Même si après ça on a toujours le soucis des banques qui préfère te fournir 50 cartes NFC plutôt que d’intégrer ton compte dans ton téléphone …

    J’ai un Lumia 920 compatible NFC mais suis forcé de garder : Un badge de labo NFC + une carte bleu NFC + Une carte de ciné NFC + Deux cartes de cantines NFC + Une carte de transport NFC …

    Au final toutes ces cartes « sans-contact » que tu es sensé ne plus sortir de leurs étuis, bah elles font interférences entres elles et t’es obligé de les sortir ….

  8. Essaye de faire le plein de ta voiture avec cette carte un dimanche en France ducon!!!! Tu verras que sans puce tu seras oblige de continuer ta route a pied…..

  9. Bonjour,
    Ce système de cartes multiples dématérialisé est tout de même intéressant. En revanche, il faut rester prudent au niveau de la sécurité car de nombreux pirates parviennent encore aujourd’hui à accéder à de nombreuses informations personnelles.
    Voyons comment évoluera cette technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité