Google va pouvoir numériser 20 millions de livres

shutterstock_29736928 - livre

Les procès ont bien souvent une similitude, à savoir qu'ils sont extrêmement longs, et d'autant plus quand des acteurs majeurs sont en jeu. Presqu'une décennie après son commencement, Google vient de remporter son procès contre le Syndicat des auteurs (Authors Guild),  concernant la numérisation de millions de livres.

Un tribunal New-Yorkais a fini par rendre sa décision en faveur de Google, ce qui signifie que le géant va pouvoir numériser et conserver des millions de livres afin de les distribuer gratuitement au public.

Le juge Denny Chin a donné sa bénédiction à Google pour que ses équipes poursuivent la numérisation de plus de 20 millions de livres, grâce à des accords passés avec certaines bibliothèques. Par ce biais, il a rappelé que ces efforts allaient permettre au public de profiter d’un accès plus facile à la culture, tout en offrant « une solution équitable » aux ayants droit.

Le syndicat des auteurs a affirmé pendant des années que telle démarche n’était qu’une violation pure et simple des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle. Ils arguaient évidemment que cela conduirait à une diminution des ventes de livres. Bien que Google ne propose que des extraits d’ouvrage grâce à la recherche, les éditeurs expliquaient qu’il était aisé de reconstituer des volumes entiers à travers de multiples recherches.

Cette décision arrive plus de deux ans après que Chin ait rejeté la proposition d’un versement de 125 millions de dollars qui aurait permis à Google d’acheter une licence pour numériser ces livres. Google n’a toujours pas les droits exclusifs des ouvrages, mais ils économiseront au moins les frais de justice.

Après 8 ans de procès, le syndicat des auteurs envisage toujours de faire appel.

 

Tags :Sources :Reuters
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Toujours les mêmes dinosaures de l’industrie qui ont mal à bouger avec le progrès ! Regarder seulement un exemple concret, qui d’après vous se bouge le cul à intégrer les nouvelles technologies dans leurs produits ? les grands fabricants ou les petits fabricants qui commencent ? c’est toujours les petits fabricants et jamais les grands fabricants qui sont les tout derniers sur la liste à intégrer les nouvelles technologies, des milliers d’exemples existent comme la première « intégration du format MP3 dans une chaine stéréo/radio d’auto/lecteur mp3 à mémoire flash ou sur CD/la transmission sans fil du son stéréo par bluetooth (pas mono hein qui est différente de la norme bluetooth stéréo), des tablettes à écran 3d sans lunettes (auto-stéréoscopiques) qui existent depuis 2012 (mais non connu du grand public), la non-adoption en standard en 2010 des caméras 3d en mode convergence(celle de James Cameron dont il a filmé AVATAR 3D) et d’autres exemples que je nommerais pas, mais il y a toujours des gens puissants qui se refusent à l’avancement de l’humaniter de par la technologie, en mettant des bâtons dans les roues a ceux qui veulent avancer.

    1. Pour info regarde le reportage d’Arte « Le livre selon google » …

      Quand google aura numérisé TOUS les livres que l’humanité a pu produire et que google sera le SEUL a les posséder…. alors ca posera probleme ….. et google est parti pour faire ca….

      Le progrès technique OK … mais pas dans les mains d’une seul multinationale ….

      J’ai peur que google (que j’utilise comme moteur de rechercher depuis l’an 2000, surement avant toi j’imagine….) ne devient un hypergéant qui controle nos vies futures …. ca fait tres science-fiction je l’avoue mais c’est bien la direction que prend google….

      J’insiste sur le fait que le progrès technique est indispensable mais pas dans les mains d’une seule force …..

      1. ton argument selon lequel google contrôlerait tous les bouquins est …. aussi désuet que la mentalité de ces pseudo – auteurs.
        si un auteur arrive à reconstituer un livre grâce à de multiples recherches , que dire d’un crack de l’informatique ? ou d’un hacker ? il pourra facilement prendre le travail de google et le stocker chez lui. combien crois que ça prendrait ? les support de stockage ne manquent pas. n’importe qui pourra le faire. alors arrêtez de nous bassiner avec google le méchant , google est trop gros.
        CECI EST UN PROGRES COLOSSAL ! et le problème de ces auteurs est simplement l’argent !

        1. Tu n’as pas l’air de comprendre en profondeur ce que signifie le projet Google Brooks. La question des droits d’auteurs est secondaire et permet de ne pas parler du fond. Comme pour bcp de pb on met en avant un faux problème pour ne pas parler du plus important. L’idée d’une bibliothèque mondiale est bonne en soi mais l’homme est faible par nature et commet des erreurs ou bien il a de mauvaises intentions …
          Pour ton argument sur le pirate qui refait un livre en récupérant des morceaux sur le net est assez maladroit et peu réaliste … Combien même ton petit pirate (peut-être toi….) réussi a récupérer quelques livres il ne pourra pas amasser tous les livres du monde…

          Quand Google aura fini de récupérer tous les livres de l’humanité, il sera libre d’en faire ce qu’il en veut… Le meilleur comme le pire.

          Ce message est une réflexion et non un rejet du projet de Google. Seuls les esprits faibles acceptent des idées nouvelles sans se poser des questions …
          À bon entendeur ….

  2. m’en fout ! rien ne vaut un vrai bouquin en papier !
    la dématerialisation n’est pas toujours bonne à prendre…quant à parler de progrès, les livres traversent les âges…pas sur que les disques durs en facent autant..!
    mon bouquin en papier, j’ai pas besoin d’energie electrique pour pouvoir le lire !
    je peux le plier il ne casse pas..! 😉
    ceci n’est que mon avis personnel et veuillez m’en excuser, mais lire un livre sur une tablette ou autre support électronique, je trouve ça con..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité