iPad mini Retina : nos premières impressions

L'iPad mini de première génération disposait déjà d'un design impeccable. En fait, il se voyait juste entaché par un écran en retard, incapable d'afficher une résolution estampillée Retina. Bonne nouvelle : l'iPad mini Retina comble cet écueil, et est d'ailleurs bien parti pour se positionner comme le meilleur iPad de la gamme.

Design

Le design de l’iPad mini Retina est à peu de choses près celui de l’iPad mini. Enfin, ce modèle est un chouilla plus lourd, mais honnêtement, il est impossible de s’en rendre compte tant la différence est mince. Prenez un iPad mini dans une main, un iPad mini Retina dans l’autre, et nous vous mettons au défi de définir lequel est lequel ! La tablette est également un peu plus fine.

iPad mini Retina

Si vous n’êtes pas familier avec l’iPad mini de première génération, notez simplement qu’il s’agit (enfin, qu’il s’agissait, vous allez comprendre pourquoi) de la tablette la plus sexy, la plus attrayante de la gamme d’Apple. Proche de la taille d’un carnet de notes Moleskine, aussi épaisse qu’une pizza à pâte fine, elle avait bluffé tout le monde l’an passé avec ses dimensions. Cette année, la surprise est déjà moindre.

Plus important encore : l’iPad mini Retina respire la solidité, malgré sa finesse. Il peut être tenu d’une main, à contrario de l’iPad Air, qui bien qu’ayant hérité d’un ravalement de façade en profondeur, demeure encore et toujours « massif ». Mais si vous désirez en savoir plus sur cet iPad Air, on vous renvoie vers notre test.

iPad mini Retina

L’écran

Enfin : l’iPad mini est doté d’un écran qui lui rend vraiment honneur, en mesure de se mesurer aux écrans équipant les tablettes Android de référence. C’est d’ailleurs d’un écran Retina dont il aurait dû être équipé dès sa première version, si vous voulez vraiment notre avis, tant le premier iPad mini dénote désormais, à côté de son grand frère.

iPad mini Retina

Nous avons lancé plusieurs vidéos sur cet iPad mini Retina. Le nouveau trailer du film RoboCop par exemple, qui rayonne en HD. Les jeux Sword and Sworcery, Escape from Monster Island et Infinity Blade III prennent une toute autre ampleur lancé sur un écran Retina de cette taille, et grâce au nouveau processeur A7, ils n’affichent AUCUN ralentissement (on insiste vraiment sur ce point) !

L’écran est désormais plus « subtil », permet de se focaliser sur les détails. La lecture de magazines sur l’iPad mini Retina n’oblige plus à plisser des yeux pour saisir tous les mots, tous les détails, tandis que les BDs, comics et mangas peuvent également être lus sans avoir besoin de zoomer sur chaque case.

Mais cet écran n’est pas non plus parfait, et comme celui de l’iPad mini de première génération, s’il excelle en intérieur, il devient difficilement lisible en extérieur. Sujet aux reflets, il va être déstabilisé en plein soleil, par exemple. Bien sûr, il s’agit d’un handicap tout relatif.

Le reste

Nous n’avons pas encore eu le temps de nous attarder sur cet iPad mini Retina, et c’est d’ailleurs pourquoi nous vous proposons dans un premier temps de simples impressions, plutôt qu’un test complet (qui ne tardera pas à être publié, rassurez-vous).

En attendant, voici ce qu’il faut, à notre avis, retenir :

L’iPad mini Retina a été pensé pour iOS 7, et vice versa. Avec du recul, on affirmera même avoir trouvé l’expérience de l’iPad mini sous iOS 6 un peu manquée, comme si les courbes fines, l’aspect compact de l’iPad mini ne pouvait pas s’adapter à l’interface lourde d’un iOS 6 heureusement bien loin de nous maintenant.

L’iPad mini Retina dispose d’un capteur arrière iSight de 5 mégapixels, et un second capteur (frontal cette fois) de 1.2 mégapixels, pensé pour FaceTime. Voici une photo prise avec le capteur 5 mégapixels, pour l’exemple, avec le HDR activé :

iPad mini Retina

Nous n’avons pas testé le coprocesseur M7. Mais honnêtement, vous vous voyez courir avec votre tablette à la main ? Nous non plus. Pour rappel, voici ce à quoi à sert le M7.

Non, l’iPad mini Retina ne dispose pas de la technologie TouchID, ni d’un lecteur d’empreintes digitales, et ne pourra donc pas être déverrouillé à la manière de l’iPhone 5S.

L’emplacement du haut-parleur est pénible, et vous vous en rendrez compte dès lors que vous utiliserez l’iPad mini Retina en orientation paysage. Situé sous le bouton Home, il va immanquablement être recouvert par votre main si vous tenez la tablette avec vos deux mains, au format paysage.

iPad mini Retina

Si l’écran de cet iPad mini a été amélioré, son prix a également été augmenté. On passe de 329€ à 399€ pour la version 16 Go WiFi, ce qui n’est pas rien. A titre de comparaison, on trouve la Nexus 7 de Google pour 229€ dans la même configuration (16 Go, WiFi). Ca fait un peu cher la mise à jour, surtout en partant du principe que l’iPad mini de première génération aurait dû disposer d’un écran Retina.

Bref, notre test arrive, mais s’il ne fallait garder qu’une chose en tête sur cet iPad mini Retina, ce sera celle-ci : Apple a colmaté la plupart des failles de l’iPad mini sorti en 2012, et si cette nouvelle version n’est pas à proprement parler une « affaire », financièrement parlant, elle est diablement sexy !

iPad mini Retina

(crédit photos : Michael Hession)

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ah enfaite ces un ipad quoi? Pourquoi un test ? ces toujours le même, je persiste a essayer de comprendre mais je comprend pas…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. C’est juste un produit Apple qui est déjà dépassé, parfait pour les gros pigeons personnes un peu naïves.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Techniquement on doit l’avouer : c’est une belle machine. Maintenant, ça reste iOS dont l’interface n’a pas beaucoup évolué depuis 2007. Cette même ergonomie simpliste qui ravira les débutants ou les fans de la Pomme.
    Pour ma part, l’innovation est ailleurs. Je préfère amplement ma Surface 2 pour son interface innovante, pensée tablette, ses gestuelles et son architecture Windows, qui permet bien plus qu’iOS, même avec un simple RT. Ok, si vous êtes joueur ou que vous avez absolument besoin de la dernière app à la mode, vous allez être déçu. Pour le reste, ma simple Surface 2 a presque entièrement remplacé mon PC chez moi. La config réseau me permet de partager aisément les ressources entre la tablette et les PC.

    Apple capitalise son succès et sa marque. Un novoce se tournera ver l’iPad par sécurité, parce que tout le monde en a un. Pour les autres, je vous recommande de tester. Vous pourriez avoir une excellente surprise.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  4. Oui c’est un iPad, mais si le design reste le même le hardware et totalement renouvelé, le test ce justifie même si effectivement on peut passer rapidement sur ce qui a pas changer (design).

    Je suis déçu de ce nouvelle écran, et je vais vous dire pourquoi, j’aurai préfère un iPad mini avec cette puissance et la résolution « standard », cela aurai permis d’avoir une meilleur autonomie et de concerner le chargeur 500mA qui est bien plus pratique à transporter.

    Maintenant, j’ai eu un iPad 3 je connais donc la beauté des écran retina sur iPad, mais passer de l’iPad 3 a l’iPad mini ne m’avais pas perturbé.

  5. A lire cet article, le premier iPad Mini est devenu complètement inutile. Pourtant je lis cet article (proche du torchon de par son exactitude relative) avec mon superbe iPad Mini standard, toujours en vente à un prix confortable d’ailleurs. Et dire qu’un iPad Air est massif… Faut pas déconner quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité