Pourquoi Snapchat se refuse à Facebook et Google ?

Nous apprenions tout récemment que Snapchat avait éconduit douloureusement Facebook, en refusant une nouvelle offre de rachat pourtant à hauteur de 3 milliards de dollars. Il semblerait que le service de contenus éphémères essaye de faire monter les enchères entre les géants de l'IT.

A trop tirer sur la corde, elle finit par se rompre, mais les dirigeants de Snapchat considèrent que leur trafic est suffisamment en croissance pour refuser ces offres. Selon Valleymag, d’où émane la rumeur, Google aurait tenté de surenchérir pour supplanter l’offre de Facebook. La firme serait prête à mettre la main au porte-monnaie et en leur proposant 4 milliards de dollars. Rappelons qu’Instagram a accepté une offre de Facebook à ‘seulement’ un milliard de dollars…

Notons de suite que Valleywag précise que cette information provient d’une source unique, et également que ni Google, ni Snapchat, n’ont confirmé. Rumeur ou fait, si l’on en croit l’avis des différents analystes, les dirigeants de l’application prendraient énormément de risques en refusant tant d’argent. Le secteur est plus que concurrentiel et les usagers bien infidèles, si bien que leur succès pourrait être aussi éphémère que leurs contenus. En plus de manquer une incroyable valorisation, leur indépendance pourrait être remise en cause.

Google comme Facebook ont tendance à intégrer ces applications et non à les modifier, en acceptant un rachat, Snapchat pourrait continuer d’exister en tant qu’application autonome, un peu comme Facebook l’a fait avec Instagram. Rien ne dit que la donne serait la même si l’audience volage de Snapchat ne venait à s’effondrer.

L’hiver, porteur de tous les espoirs.

Ceci étant, il y aurait une logique derrière ces refus et pas uniquement une histoire d’orgueil mal placé. L’augmentation du trafic en hiver pourrait permettre à Snapchat d’atteindre les 400 millions de « snaps » par jour au lieu des 350 millions actuels. Si le service atteint ce chiffre loin d’être inabordable, il dépasserait alors le nombre de photos téléchargées quotidiennement sur Facebook, et serait légitime en demandant un prix plus élevé.

La vérité est ailleurs et il n’y a sans doute qu’Evan Spiegel, le PDG de Snapchat, qui saura où la chercher.

Tags :Sources :Valleywag
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. J’espère vraiment qu’un de ces jours un modérateur va définitivement black listé ton I.P…

      Pour ce qui est de snapchat, en effet cela est extrémement risqué de la part de ces 2 jeunes californiens fondateur de l’appli car, une fois l’effet de mode passé…bye bye les utilisateurs! Ils n’auront que leurs yeux pour pleurer. Je respecte néanmoins leurs choix, ces mecs ont en dans le caleçon et veulent garder coute que coute une personnalité à leur invention en évitant de se faire phagocyter par les géants du secteur.. alors bravo!

      3 milliards, 4 milliards? Quand je pense qu’aux philippines, les gens meurent de faim et de soif, il manque ‘seulement’ quelques dizaines de millions pour sauver des millions de personnes.. Monde logique

      1. tu rigoles ?
        il ne le feront surtout pas : la preuve, il génère des messages de couillons qui râlent (comme toi) et ça fait du clic.
        Tu imagines quoi ? qu’il font un site sérieux pour écrire (!) des articles sérieux ?
        Ils font un site à troll pour que les pingouins qui ne bloquent pas la pub fassent du clic (confère la célèbre visionneuse).
        .
        Donc arrêtes de pisser, le violon ne va plus être utilisable par personne.

    2. @Les admins : Pouvez vous implémenter le principe de ce bout de code dans la validation des commentaires ?

      if(in_array(strtolower($message) , array(« first », »preums », »preum’s »)){
      $security->blacklisteIP($request->getIp());
      return false;
      }

  1. l’appli Snapchat est quand même en totale contradiction avec Facebook, puisqu’elle garantie la suppression des publications au bout d’un certain temps, alors que le fond de commerce de FB, c’est justement la collecte données personnelles de ces utilisateurs..!
    si Snapchat passait du côté obscur, se serait une mort certaine pour cette application..! alors peut être qu’il s’agit tout simplement d’une question d’ethique, ce refus de rachat… :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité