Comment effacer toute trace de vous sur Internet ?

Après avoir un peu trop bourlingué sur la toile, certains veulent simplement effacer toutes traces de leur passage, aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les sites web. Si c'est votre cas, voici comment procéder.

Le « Big Four »

Avant d’aller tenter d’effacer vos vieux compte Multimania, iFrance et MySpace, vous devriez sans doute commencer par aller effectuer une purge du côté du « Big Four », composé du quatuor Facebook, Twitter, Google+ et LinkedIn. En somme, c’est à ces endroits qu’on devrait logiquement avoir le plus de facilité pour consulter et/ou récupérer des informations vous concernant.

Disparaître de Facebook

Facebook ne vous aide pas vraiment lorsque vous désirez effacer votre compte. Vous trouverez l’option dans Réglages > Sécurité > Désactiver votre compte. Mais attention : désactiver ne veut pas dire supprimer, et lorsque vous désactivez votre compte, gardez en tête que Facebook conserve vos données, au cas où vous changeriez d’avis.

Facebook

En fait, si désirez vraiment effacer votre compte Facebook, vous devrez vous rendre sur cette page. Par contre, le processus, une fois activé, est irréversible.

Néanmoins, si vous désirez conserver une copie de votre compte Facebook, « au cas où », sachez que vous allez pouvoir la télécharger en vous rendant dans Réglages > Général > Télécharger une copie de vos données sur Facebook.

Supprimer votre compte Twitter

Marre de gazouiller ? Envie de supprimer votre compte Twitter pour de bon ? Bonne nouvelle : c’est simple comme bonjour. Rendez-vous simplement dans Paramètres > Compte > Désactiver mon compte, et voilà ! Twitter va par contre conserver vos informations sur ses serveurs durant 30 jours, là encore, au cas où vous auriez des remords.

Twitter

Fermer son compte LinkedIn

On passe à LinkedIn, qui n’oppose que très peu de résistance sur le sujet : rendez-vous dans Préférences de confidentialité (passez votre curseur sur votre photo, en haut à droite de l’interface du site, pour dévoiler ce menu) > Compte > Fermer votre compte. Répondez à la question posée (on vous demande pourquoi vous décidez de fermer votre compte, c’est pour aller sur Viadeo, c’est ça ?), on vous demande de valider, et voilà.

LinkedIn

Se débarrasser de son compte Google+

Avant toute chose, sachez que si vous décidez de supprimer votre compte Google+, vous pourriez également supprimer votre compte Google, donc votre boîte mail Gmail, etc. Mais il est tout à fait possible de ne supprimer uniquement que votre compte Google+.

Voici la marche à suivre : rendez-vous sur la page de votre compte G+, cliquez sur votre nom en haut à droite de l’interface, puis rendez-vous dans Profil > Paramètres > Google+ > Désactiver Google+ > Supprimer votre contenu Google+ et votre chaîne YouTube. Pour aller encore plus loin, vous pouvez vous débarrasser de votre compte Google+ dans son intégralité en sélectionnant l’option Supprimer votre profil Google+ complet et votre chaîne YouTube. Vous serez toujours en mesure d’utiliser les services tels que Gmail, Google Drive, etc.

Enfin, pour aller encore plus loin et supprimer complètement votre compte Google, rendez-vous sur la page principale de votre compte Google, et sélectionnez l’option Fermer le compte, et supprimer l’ensemble des services et des informations associés.

Google+

Et ensuite ?

Une fois que vous avez supprimé ces 4 comptes, vous allez pouvoir vous intéresser à vos autres comptes, plus confidentiels, mais pourtant toujours en fonction. Mais à moins de tenir une liste des comptes que vous avez ouvert, vous risquez de mettre du temps à vous souvenir de tout.

Rassurez-vous : il existe des outils qui sauront vous aider dans votre démarche :

  • Account Killer : ce site tient une base de données de plus de 500 sites, d’Activision à Skype en passant par Spotify. Il vous renvoie à chaque fois vers la page de désinscription des services.
  • Just Delete Me : il offre un service similaire, mais tient dans une extension Google Chrome légère. Dès lors que JDM va reconnaître un site où il est possible de se désinscrire, il vous offrira le lien vers la page indiquée.
  • Knowem : ce troisième site va s’occuper des sites moins connus, mais où vous auriez tout à fait pu vous inscrire.

Avec tout ça, si on vous retrouve encore sur la toile, c’est vraiment qu’il y a un souci. Ou que vous avez passé les dernières années à vous inscrire partout (mais surtout n’importe où, en fait !) en prenant soin de remplir à chaque fois les formulaires d’inscriptions avec des informations vérifiées !

Tags :Via :gizmodo