Elle améliore la conductivité d’un facteur 400 par pur accident

Comme souvent, les inventions découlent d'opérations inattendues, pour ne pas dire franchement d'accidents, un phénomène que l'on appelle "sérendipité". Et les exemples ne manquent pas: anesthésie, pénicilline, photographie, nylon... Une jeune étudiante a ainsi découvert comment améliorer drastiquement la conductivité électrique d'un cristal.

Marianne Tarun est doctorante à l’Université d’Etat de Washington. Après avoir oublié accidentellement un échantillon de titanate de strontium sur un comptoir, elle s’est rendue compte que la conductivité de l’objet avait été améliorée 40 000%, simplement en l’exposant à la lumière.

Après investigation, on doit le phénomène aux photons qui, en frappant la structure, perturbent ses électrons, ce qui augmente la conductivité de l’ensemble. 10 minutes d’exposition suffisent à garantir plusieurs jours d’effet. Cette photoconductivité persistante est remarquable d’efficacité et même si elle est loin des superconducteurs, elle peut fonctionner à température ambiante, contrairement à ceux-ci qui réclament un thermomètre proche du zéro absolu.

« La découverte de cet effet à température ambiante ouvre de nouvelles possibilités », a ainsi déclaré Matthew McCluskey, co-auteur et directeur du département de physique à l’Université d’Etat de Washington. « Un appareil utilisant la photoconductivité persistante pourrait stocker l’information dans le volume entier du cristal » et non, comme c’est le cas sur nos disques durs actuels par exemple, uniquement en surface.

Possible donc que l’on voit un jour des cristaux de sauvegarde comme ceux utilisés par Krypton !

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « on doit le phénomène aux photons qui, en frappant la structure, perdent des électrons ».
    Des photons qui perdent des électrons, ça c’est une découverte !!

  2. En français c’est « supraconducteur » et non « superconducteur ». Et depuis pas mal d’années on n’a pas besoin d’aller proche du zéro absolu, loin de là, on est à l’azote liquide voire le double chez les cuprates. Par contre, presque tous les éléments purs sont supra, et là en général c’est plus proche du zéro absolu :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité