Moins de 20 000€ pour la Volkswagen e-Up

On en parle depuis quelques mois déjà, la petite citadine électrique de Volkswagen, la e-Up, semblait avoir déjà livré tous ses secrets. Ne manquait plus qu'un détail qui a son importance, son prix. Nous avons aujourd'hui la réponse, elle devrait coûter moins de 20 000€, bonus écologique déduit.

Les constructeurs allemands commencent à envoyer leurs véhicules électriques dans l’Hexagone. Après BMW et sa i3, la e-Up devrait être commercialisée avant la fin de l’année à un tarif de 25 990€, ce qui, après déduction du bonus écologique de 6 300€, ramène la facture à 19 690€.

Fait rare, et intéressant, cette e-Up devrait être moins cher en France qu’en Allemagne (26 900€). Le marché français serait-il plus concurrentiel que celui de nos voisins outre-Rhin ? Toujours est-il que le constructeur allemand attaquera fort en cette fin d’année, même si la e-Up reste sensiblement plus chère que la Zoé de Renault.

Tags :Sources :Voiture électrique
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. De toutes manières la voiture électrique n’est qu’un outil marketing, ou un point d’étape selon, et est vouée à l’échec :
    aucune infrastructure pour recharger, autonomie ridicule, prix exorbitant (la même en thermique vaut deux fois moins cher et il n’y a pas de batteries à louer tous les mois), nécessité d’avoir une centrale nucléaire à l’autre bout du cordon électrique d’où impact écologique conséquent(sans parler du recyclage du poison contenu dans les batteries, 300kg de batteries !)…….
    De fait on cantonne désormais ces véhicules à la ville, ce qui est un bien pour nos poumons par rapport à un diesel mais une aberration : les bagnoles n’ont rien à foutre en ville !Tant que nos politiciens véreux, plus intéressés aux lobbys qu’à notre santé, ne prendront pas les disposition pour évincer les véhicules de nos cités le problème restera entier.
    Alors y’a l’emploi dans l’industrie automobile certes.Maintenant que tout, ou presque, est fabriqué hors de nos frontières y’a donc plus de soucis.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Je suis évidemment complètement d’accord avec squirrel.
      On parle beaucoup de la voiture électrique du fait d’un effet de mode. Mais son développement ne peut pas se généraliser, et l’usage restera cantonné à des domaines bien particuliers, tel que les flottes de véhicules mutualisés en centre-ville (ex. Autolib).
      Ça me fait penser au livre électronique : à ses début, on disait que le livre traditionnel était mort, et que l’E-Ink allait tout bouleverser. Force est de constater qu’il y a eu un gros effet de mode, ça a même été le produit star de noël il y a deux ans, puis le soufflet est retombé. Aujourd’hui quelques personnes ont une liseuse, mais l’usage est vraiment très loin de s’être généralisé, et le papier se vend encore très bien.
      Bref, il y a un gros effet de mode pour le véhicule électrique. Il trouvera sa place, qui restera marginale, mais en aucun cas il ne remplacera les autres moyens de locomotion. C’est énergétiquement, écologiquement, et structurellement impossible : ce type de véhicule reste une aberration, quoi qu’on en dise.

      1. il ne remplacera pas le thermique (surtout avec un pétrole aussi peu cher) car il ne représente pas une rupture technologique et ne réglera certainement jamais le problème de l’autonomie.
        Ca n’est pas étonnant, car d’autres spécialistes prédisent au contraire que pour diverses raisons (notamment le goulot d’étranglement des capacités de production des batteries au Lithium), les véhicules électriques ne représenteront encore que quelques pourcents du parc mondial en 2025.
        Si on regarde les chiffres de vente de la zoé c’est une moyenne de 495 véhicules par mois, une pécadille (http://www.automobile-propre.com/dossiers/voitures-electriques/chiffres-vente-immatriculations-france/).
        A moins d’avoir l’esprit aventureux et un bon portefeuille, je ne vois aucun intérêt, économique ou écologique, d’y adhérer.

        1. On ne manquera jamais de « pet troll », en tout cas tant que les commentateurs ici même mangent du cassoulet…

        1. faux, je suis à mille km de là ! :-)
          mais mon com’ sur la présence de voitures en ville est toujours opportun.

  2. Vous oubliez de le préciser: Les batteries sont comprises dans le prix, et ne sont donc pas louées en sus, comme le fait Renault avec sa Zoe.

  3. @oresias : soit 5 ans et demi de location de batterie de zoé sachant que ces mêmes batteries ont une espérance de vie de 5 ans.bonjour le marché de l’occasion !invendable en neuf et en reprise, laissez tomber…

    1. Ah mais je n’ai jamais dit le contraire, je rapporte un fait…

      Car c’est ce que je cherchais dans l’article. La précision est importante il me semble car cela fait toute la différence, car ça ne va pas en la faveur de Renault.

      Quand Renault crie : « hé regardez, on a fait une voiture électrique et elle coûte 15000€ (mais faut louer les batteries 79€ mini/mois) ».
      J’ai envie de leur répondre que je paye moins cher en carburant chaque mois pour une voiture. Quand on fait des petits trajets (la vocation des véhicules électriques pour le moment), à quoi bon vanter un tel modèle économique…

  4. Le véhicule électrique à un avenir, c’est d’ailleurs le seul type de véhicule à en avoir un…. ça me fait rire de voir ces esprits fermé s’exprimer en mode troll. Le pétrole n’a pas d’avenir, la pénurie arrive et elle sera là bien plus tôt que vous le pensez. Concernant la batterie, les évolutions vont arrivée et les autonomies vont s’améliorer significativement… qui pouvais espérer faire ce que l’on fait aujourd’hui avec un smartphone il y a 10 ans. Il ne faut pas se leurrer, ce ne sont pas les 22 KW de capacité des batteries qui va sur utiliser les centrale nucléaire, il y a pleins d’autres usages qui en consomme plus. Sur ce, je vous laisse croire que Renault, BMW, Audi Volkswagen, Tesla, Mercedes, etc.. sont tous dirigé par des abrutis qui n’ont rien trouver de mieux que de jeter des milliards par la fenêtre en investissant dans ces technos.

    1. ya 10 ans j’avais deja un Nokis Communicator qui pouvait faire passablement de chose que nos smartphones ont l’air d’inventer aujourd’hui.

    2. Personne n’a dit qu’il n’y aura jamais de « peak oil » en clair de pénurie de pétrole, de là à fantasmer le véhicule électrique faut pas pousser.
      Personne n’a dit que les dirigeants étaient des abrutis ( à part peut-être celui de Renault dont tu arbore fièrement le prénom), ce sont des commerciaux qui cherchent à vendre leur camelote dans un marché proche de la déconfiture.
      Vanter l’électrique n’est qu’une astuce marketing de plus, la cantonner à la ville une hérésie, l’acheter une erreur pour cause de revente impossible…

      1. Va dire ça dans les villes chinoises qui sont en train de « mourir » sous les nuages de pollution des véhicules à essence ^^ -> générant de plus en plus de cancer des poumons même chez les jeunes.
        On commence à observer la même chose dans nos grandes villes…

        1. Ce qui me gène dans ton propos ce n’est pas tant son inexactitude – tout le monde sait, sauf toi, que cette pollution est due essentiellement à l’industrialisation à outrance + centrales électriques au charbon + absence de normes, la voiture n’y entrant que dans une proportion infime (y’a pas tant de chinois qui en possède en proportion)- , que l’absence de preuves – quand tu vient de trouver la cause de mortalité par le cancer alors que nos chercheurs n’en sont pas capables de le faire depuis 50 ans- c’est que ce faisant tu te comportes en brave petit soldat des gentils constructeurs qui cherchent par tous les moyens à régler le problème de la pollution automobiles.
          On sait tous très bien [mode second degré on] qu’ils n’ont jamais noué de lien avec l’industrie pétrolière et que si, aujourd’hui, on en est encore à utiliser l’énergie fossile c’est qu’ils n’ont pas eu le temps de chercher avant [mode second degré off].

        2. Tu penses qu’elle est produite comment, l’électricité en Chine ?
          Presque uniquement à partir du charbon.
          Bravo, on applaudit le progrès du véhicule « propre »…

        3. @squirrel
          ca te dit qque chose les « particules » ? …
          Bizarrement ces problème sont flagrant dans les agglomérations et pas en rase campagne ^^ .
          Ton autosuffisance me fait halluciner…
          Bien sur que les usines polluent aussi, arrete de me prendre pour un imbécile tu me fatigues là. Le problème que je décris c’est celui des véhicules personnels dans les grandes agglomérations : les conséquences sont flagrantes alors que le pb est tout de suite pondéré dès qu’on va en campagne là ou il n’y a plus les véhicules motorisés à gogo …
          A bon entendeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité