Utiliser son téléphone partout, tout le temps, même en avion, c’est possible en Europe !

avion

Les voyageurs du ciel pourront bientôt utiliser leurs smartphones, tablettes, lecteurs MP3 pendant toutes les phases du vol : du trajet du parking à la piste, au décollage en passant par la phase de vol, et ce jusqu'à l’atterrissage.

L’annonce a été faite le 13 novembre par l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA), qui indique qu’elle étendra ses directives d’ici la fin du mois, permettant l’utilisation d’appareils électroniques pendant le décollage et l’atterrissage, tant que ceux-ci sont basculés en mode avion.

Les ordinateurs portables devront cependant êtres rangés pendant ces périodes, comme c’est le cas aux Etats-Unis. Etrangement, cette politique ne s’applique que pour les compagnies aériennes européennes, il n’est pas dit qu’une compagnie basée outre Atlantique soit autorisée à laisser ses passagers utiliser leurs appareils électroniques lors d’un vol en Europe.

L’EASA a également précisé être à la recherche de méthodes de certification pour les téléphones, pour un usage voix et data, bien qu’une réglementation sur le sujet ne soit pas prête de voir le jour. Les appels téléphoniques restent interdits à bord des avions des compagnies américaines, même si des services comme Gogo’s Text & Talk utilisent des technologies approuvées par la FAA, Federal Aviation Administration, l’équivalent américain de l’AESA, donc.

Tags :Via :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il y a bien longtemps que je ne coupe pas mes appareils électroniques en avion : c’est complètement absurde.
    Quand on voyage un minimum, on sait bien que ces dispositions ne sont destinées qu’aux gueux qui ne prennent même pas l’avion une fois par mois, afin qu’ils écoutent les consignes de sûreté.
    Les personnes de mon rang, qui voyagent fréquemment, ne prêtent même plus attention à ces consignes ridicules, on a autre chose à penser. On laisse les clowneries aux prolos en balade, ça leur donne l’impression de vivre quelque chose d’exceptionnel, et ils sont contents.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Les gueux et autres prolos ne font que suivre des recommandations, comme éviter de traverser en dehors d’un passage piéton ou s’arrêter lorsque le feux tricolore passe au orange…

    2. « Bonjour je m’appelle GROS ! Je prends l’avion très souvent et ça fait de moi quelqu’un d’exceptionnel. Je peux transgresser les regles car moi je ne suis pas un bouseux comme vous qui ne sortez jamais de chez vous »

      Moi aussi je prends l’avion tous les mois pour le boulot, et j’avoue, le discours des hôtesses est bien chiant à la longue et moi même j’oublie d’éteindre mon portable.
      Mais… Est ce vraiment une manière d’agir comme ça ? Quand tu avais 15 ans et que tu prenais le bus tout les jours pour aller à l’école, tu méprisais aussi tes camarades de classe ?
      Désolé d’essayer de remettre tes pensées en place, mais prendre l’avion ne fais pas de toi un surhomme !

      Et si tu prenais l’avion aussi souvent que tu le dis, tu saurais que la VRAIE raison qui oblige à couper son portable, c’est pour prévenir d’éventuelles interférences avec le matériel de bord, car ton portable peut emmètre sur la même fréquence.

  2. T’est vraiment un GROS CON mon cher GROS!
    Tu devrais faire gaffe, tes appareils utilisent un batterie….quel aberration comme tu ne cesse de le répéter…..mais je pense que l’aberration n’est autre que toi.

  3. C’est génial mais eux qui prennent l’avion utilisent déjà leur téléphone dans ces moments.

    On interdit l’utilisation d’appareils électroniques car, à ce jour, personne est en mesure de dire si cela peut poser un problème à l’avion ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité