Moga Ace : nous avons testé le pad pour iOS !

Depuis qu'Apple a introduit son API destinée aux manettes et pads pour iOS, nous savions que du hardware destiné aux périphériques iOS était en route. Nous en avons eu un aperçu grâce au Moga Ace, et après l'avoir testé durant quelques jours, nous pouvons l'affirmer : c'est une réussite !

Mais précisons tout d’abord les conditions du test : Moga nous a fait parvenir un iPod touch doté de quelques jeux compatibles avec son pad Ace, dont Dead Trigger 2 et le génial Bastion. Maintenant, autant vous le dire tout de suite : nous ne sommes pas encore en mesure d’affirmer si le Ace est un effet de mode, ou s’il saura changer en profondeur notre approche des jeux iOS. Ceci dit, l’offre telle qu’elle est actuellement nous promet de belles perspectives, et ce même si la partie hardware du pad mériterait encore une petite couche de polish.

Le hardware

Moga Ace

Cette version du pad pour iOS telle qu’elle est proposée par Moga est l’une des trois définies par Apple dans ses design de référence. Le Ace ressemble à un pad moderne, que vous connectez au port Lightning d’un iPod ou d’un iPhone. Il dispose d’une croix directionnelle, de 2 joysticks analogiques, de boutons ABXY, et de 2 paires de gâchettes. C’est loin d’être aussi ergonomique qu’un pad de console, mais ce n’est pas non plus catastrophique. Par contre, sans surprise, la croix directionnelle est un véritable cauchemar, et il est d’ailleurs fort probable pour que vous ne l’utilisiez jamais. Les gâchettes L2/R2 semblent également avoir été imaginées par des cadres de Fisher-Price. Cependant, le combo joysticks analogiques/boutons ABXY est un régal à utiliser, et c’est bien là le principal.

Moga Ace

D’une manière générale, la partie hardware nous semble tout de même assez légère, et fait ressortir un côté « jouet ». Moga a pensé son Ace de manière à ce qu’il puisse se replier, de ce fait, lorsque vous ne l’utilisez pas, vous allez pouvoir se faire rejoindre les 2 parties du pad. Pratique à transporter une fois replié, le Ace nécessitera cependant d’être bien accroché à votre iPod ou iPhone compatible lorsque vous voudrez l’utilisez. Dommage : une fois rattaché à un périphérique iOS, le Ace ne transpire pas la solidité, tout du moins, pas autant qu’une 3DS, par exemple. D’un autre côté, le périphérique est vendu 100$, il ne fallait pas non plus s’attendre à ce qu’il rivalise en terme de finition avec les pontes du genre.

En plus de cela, le Moga Ace dispose d’une batterie rechargeable de 1 800 mAh, ce qui lui permet à la fois de faire office de batterie de secours et de recharger votre terminal tout pendant que vous jouez. C’est typiquement le genre de bonus appréciable !

Et alors, quid de la prise en main des jeux iOS avec un tel pad ?

Moga Ace

Suivant le jeu, utiliser le Moga Ace peut être synonyme de fun ou de frustration. Parmi les jeux que nous avons testé le plus, Dead Trigger 2 et Bastion, nous avons apprécié le fait de ne pas avoir à toucher l’écran pour jouer, ce qui signifie que l’on pouvait apprécier l’intégralité de l’écran. C’est tout bête, mais si vous avez déjà joué aux 2 jeux suscités sur un iPod ou un iPhone, vous saisirez l’intérêt ! Par contre, les contrôles ne vont pas être aussi réactifs avec un tel pad.

Dead Trigger 2 est à l’origine un jeu pensé pour les terminaux tactiles, alors que Bastion fut lancé sur Xbox 360. L’un est pensé pour le tactile, l’autre pour le pad, et vous verrez bien la différence une fois le Moga Ace en main. Dans DT2, diriger votre personnage est plus précis au tactile qu’au pad (qu’avec les 2 joysticks du Moga Ace). Cela dit, il est plus fatiguant de jouer avec les contrôles tactiles du jeu qu’avec le Ace.

Pour sa défense, DT2 jouit d’options de personnalisation des contrôles très complètes, de ce fait, vous allez pouvoir les configurer sur le Ace comme bon vous semble. En fait, sur un jeu comme DT2, qui vous permet de tirer automatiquement dès que vous croisez un ennemi, le Moga Ace n’est pas indispensable.

Dans le cas de Bastion, le Ace est un plus indéniable, qui fluidifie et facilite grandement l’expérience de jeu. Et en même temps, est-ce une surprise, lorsque l’on sait que ce titre trouve ses origines sur console ?

Il est fascinant de voir comment l’approche sur un jeu peut changer selon que l’on joue avec des contrôles tactiles, ou avec un pad. Mais n’attendez pas d’Apple à ce qu’il autorise de vrais FPS façonnés pour les pads du style du Ace : les jeux validés sur l’App Store doivent absolument être jouables au tactile, et des jeux spécialement pensés pour les manettes ne sont certainement pas prêts d’arriver sur le store en ligne d’Apple. Cela ne veut pas dire que les développeurs ne pourront pas tenter d’adapter leurs productions à ces pads, mais ils devront toujours se focaliser en priorité sur l’expérience tactile.

Quelques remarques

Moga Ace

Vendu 100$, le Moga Ace n’est pas une mauvaise affaire, loin de là si l’on considère le prix souvent élevé des accessoires pour iPhone. Ceci dit, nous sommes curieux de voir comment les constructeurs prêts à lancer leur vision du pad pour iPhone/iPod touch sauront se débrouiller.

Il est bien trop tôt pour statuer sur la meilleure solution sur ce secteur encore très jeune, de même qu’il est encore compliqué de trouver une liste de jeux capables de s’y adapter. Avec le Ace, on y va encore à tâtons, testant la réactivité des jeux au pad, un à un. Mais étant donné l’existence d’une API dédiée, on imagine qu’ils sont nombreux… mais encore trop bien cachés !

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Manque plus que les jeux intéressants.
    Parce qu’a part 3/4 bons jeux sur l’appstore c’est un peu la misère.
    candy crush avec ce pad…Grande classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité