Yahoo! prend des mesures contre la NSA

Marissa Mayer, PDG de Yahoo! est inébranlable et va d'annonce en annonce. Aujourd'hui, elle dévoile une nouvelle initiative concernant la protection de la vie privée. Cela aura pris du temps mais Yahoo! prévoit de crypter toutes les données dès le début 2014, pour contrer la NSA.

Bien naïf est celui qui suppose que cela stoppera le gouvernement américain, toutefois l’intention reste louable. D’ici la fin mars 2014, toutes les données transitant sur les serveurs de la société Yahoo! seront chiffrées en SSL 2048 bits. On apprend également que les utilisateurs auront la possibilité de crypter les fichiers envoyés sur les serveurs de Yahoo depuis leurs ordinateurs.

Mayer a également saisi l’occasion de rappeler que tout accès gouvernemental aux centres de données Yahoo! n’était pas autorisé.

« Nous avons travaillé dur au cours des années pour gagner la confiance de nos utilisateurs et nous battre pour la conserver.

Comme vous le savez, il y a eu un certain nombre de rapports au cours des six derniers mois, attestant que le gouvernement américain pouvait secrètement accéder aux données des entreprises IT, à leur insu, y compris Yahoo!.

Je tiens à réitérer ce que nous avons dit par le passé : Yahoo n’a jamais donné d’accès à ses centres de données à la NSA ou à tout autre organisme gouvernemental. Jamais. »

La firme montre patte blanche et prend des mesures… Reste à savoir si la NSA a bien espionné ‘à leur insu’.

Tags :Sources :Yahoo!
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le Patriot ACT n’a JUSTEMENT pas besoin de l’aval de Yahoo.
    Crypter ou pas, le gouvernement US sur des serveurs sur sol US aura accès a ce qu’il veut.

  2. En France, si une clé de chiffrement supérieur ou égale à 1024 bits est utilisé, elle doit être transmise au gouvernement pour aider à décrypter les données plus vites. J’imagine qu’aux Etats Unis ils ont des lois similaires donc, que la clé fasse 2048 bits ou plus, ne changera finalement pas grand chose puisque le gouvernement aura la clé.

    1. En fait ces communiqués, autant ceux d’Apple,m de Microsoft, de Yahoo ou tout autre groose entreprise US sont fait pour rassurer leurs clients, même si au final ce n’est que du pipeau: ils sont obligés de collaborer avec leur gouvernement.

    2. Qui ne viole pas la loi de temps en temps, consciemment ou inconsciemment d’ailleurs ?
      Un pti download par ci, un petit dépassement de limite de vitesse par là, un petit oubli d’envoi de clé 2048 bits….
      Pour l’état, le vérité première, c’est que nous sommes de toute façon coupable de quelque chose.
      Après, c’est surtout une question de quota ou de tolérance, car toute les loi ne sont pas applicable loin de là…

      1. J’ai oublié de précisé que ça concerne le chiffrement des connexions (cas où l’on propose un service faisant transiter des données sur un réseau quelconque), pas celui des fichiers

  3. « Reste à savoir si la NSA a bien espionné ‘à leur insu’. »
    Ah bon? Qu’est ce que cela change?
    Le problème n’est pas l’intention de Yahoo, ou de Google. (en fait, si, mais c’est un autre sujet)
    Le problème c’est que les données SONT là bas, disponibles, et qu’il est POSSIBLE de s’en servir.
    POINT.
    Vous avez vos données avec vous, chez vous, ou vous pleurerez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité