La Station spatiale internationale est armée d’un canon !

Savez-vous que la Station spatiale internationale est armée d’un canon. Le nom de ce canon de l’espace est J-SSOD et il se trouve sur le module japonais Kibo. Normalement, vous devriez dire : Mais qu’est devenu le truc interdisant les armes dans l’espace ? Sommes-nous en présence d’une Etoile de la Mort en version Alpha ?

Pas de panique, ce canon est pacifique. Il ne tire ni balles, ni rayons laser, ni torpilles à proton. Il ne sert donc pas à nous protéger d’une armée d’extraterrestres prête à envahir la Terre, ni de puissances terrestres menaçantes.

Le J-SSOD est un mécanisme qui sert à déployer de petits satellites répondant aux spécifications des CubeSats. Un CubeSat est un mini-satellite cubique de 10 centimètres de côté. Ains,i ce canon permet d’envoyer dans l’espace ces petits satellites directement depuis le module Kibo.

Les CubeSats que nous pouvons voir sur les photos sont arrivés à bord de la Station avec le quatrième cargo japonais chargé de ravitailler la Station spatiale internationale, Koutonotori-4 et ils ont été mis en orbite en août dernier.

canon station spatiale internationale cubesat espace

Photos : NASA et JAXA

Tags :Sources :JaxaNASA
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Les CubeSat sont de petits satellites qui doivent peser moins d’1,33 kg et faire 10 cmx10cmx10cm. Ils sont généralement fabriqués par des étudiants et des chercheurs et ils ont tous des fonctions différentes, observation de la terre, observation de l’espace, étude des rayons cosmique, démonstration de protocoles de communication, test d’appareillage de désorbitation, etc. La liste est longue !

  1. Il existe seulement un traité qui interdit les armes de destruction massive dans l’espace.
    Toute autre armes (de poing, lourde, artillerie, etc …) ne sont pas interdite.
    Donc l’ISS pourrait avoir un canon.
    Mais comme chaque tir lui ferait perdre son orbite, ça serait con, quand même

    1. Bien que je doute de la « validité » du-dit traité sur le long terme(…), mon intervention ne concerne que le dernier propos qui est totalement erroné et démontre une lacune sur l’aspect technique et sur la faisabilité d’une telle possibilité ou d’un tel projet…
      – Le J-SSOD est la démonstration qu’il est parfaitement possible de projeter des armes depuis l’espace vers une autre cible en orbite ou en direction de la Terre.
      – La problématique peut être « facilement » résolue en déclenchant à distance le mécanisme de « mise à feu » du missile hybride lorsque celui-ci se trouve hors de l’ISS ou d’un « quelconque » satellite… ^^
      – Je passe sur l’aspect technique de mise en oeuvre mais en faisant quelques recherches sur Internet, il devrait être relativement facile de trouver comment faire… ^^

  2. Norédine Benazdia est plutôt bon. Il titre ses articles avec des phrases accrocheuses mais contrairement a ses collègues le contenu tiens ses promesses.

    1. Ceci est vrai pour ce qui est de la « Station Internationale » (par définition), mais rien ne dit que ce ne sera pas le cas depuis une autre autre station spatiale ou depuis un satellite MILITAIRE… ^^

      1. Allez, je te cite Wikipédia pour ta culture :

        [Le traité de l’Espace] interdit (article 4) la mise en place d’armes nucléaires ou de toute autre forme d’arme de destruction massive sur l’orbite de la Terre, leur installation sur la Lune ou tout autre corps céleste, voire leur stockage dans l’espace hors de la Terre.

        Ce traité limite exclusivement l’utilisation de la Lune et tout autre corps céleste à des fins non guerrières, et interdit explicitement leur usage pour tester des armes quel qu’en soit le type, conduire des manœuvres militaires, établir des bases militaires, des installations ou des fortifications. Les gouvernements terriens sont de plus interdits de s’arroger une ressource stellaire comme la leur, telle que la Lune ou une planète.

        Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_l%27espace

        1. Et pour ta propre culture, je t’invite à bien LIRE, mais surtout à bien COMPRENDRE mes propos et ce que tu cites par toi-même !!! ^^

          A quel moment, ai-je évoqué des armes nucléaires ou de destruction massive ??? LOL

          La Lune et autres corps célestes étant également hors de mon propos… PTDR

          Enfin, ce ne serait pas la première fois que les « grandes Nations » respectent rarement les traités qu’elles ont elles-mêmes ratifié considérant qu’elles ne sont pas « concernées » par un quelconque Tribunal International (comme le TPI, par exemple) avec les USA comme exemple flagrant… ^^
          Est-ce que les USA ont été une seule fois inquiété lors de l’utilisation d’armes de destruction massive du genre : Agent Orange ou du Napalm au Vietnam ???
          Est-ce que les pays occidentaux, dont les mêmes USA, mais également la France ont été inquiété lors de l’usage d’obus à base d’uranium appauvri lors du conflit en Irak ou en Serbie ???
          Pour ce qui est des obus à base d’uranium appauvri, la réponse laconique et quelque peu viciée de la France, entre autre, c’est qu’ils entreraient dans la catégorie « d’armes conventionnelles »… ^^ SIC
          Enfin, d’après toi, qui a fourni des « équipements nucléaires » à usage militaire à Israël ??? ^^

    2. @GROS : Tout dépend de la définition que tu donnes au verbe « armer ». Si on considère que la Station spatiale est un vaisseau. On peut utiliser le sens « marin » du verbe armer soit « équiper un navire pour son bon fonctionnement » 😉

    1. Oui d’ailleurs est-ce qu’une arme à feu fonctionne dans l’espace ? vu qu’il est nécessaire d’avoir de l’oxygène pour la combustion de la poudre …

      1. La poudre contient son propre comburant. C’est le secret des explosifs : la réaction est très rapide car tous les ingrédients permettant la combustion sont sur place.

  3. 1- Les cubes peuvent tomber sur commande afin d’éliminer par écrasement des cibles précises !
    2- Il s’agit d’une préquelle de Portal, Portal 0, ou la pullulation des cubes aboutira à la création d’un complexe enterré secret dont le but inavoué est de se protéger de la chute des cubes qui y sont pourtant fabriqués.

  4. Si je ne m’abuse, et que je me rappelle correctement mes cours de mécanique cféleste, en tirant un satellite de cette manière, le cubesat va avoir une orbite qui croise celle de la station spatiale toutes les demi-orbites … Pour atteindre une orbite différente, il faudrait qu’il exerce une autre poussée similaire pour recircularisé son orbite à une altitude différente de l’ISS. Les probabilités sont faibles car les orbites sont grandes mais les satellite lancés de cette manière peuvent très bien entre en collision avec l’IIS …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité