Une percée dans la fabrication des batteries Li-on

Les batteries Li-on sont formidables, presque parfaites si l'on oublie ce tout petit détail, elles ont... une fâcheuse tendance à exploser. Solid Energy affirme avoir trouvé une technologie qui rend la source d'alimentation à la fois plus puissante et également plus sure.

La société affiliée au MIT veut remplacer les électrodes de graphite usuelles utilisées dans les batteries lithium-ion par du lithium-métal. Cela parait simple, mais les premiers essais ont été désastreux (courts-circuits, explosions, flammes…)

Désormais, grâce à un nouveau procédé basé sur les électrolytes – le matériau entre les électrodes de la batterie – la technique est parfaitement sure.

« D’abord, il recouvre le métal de lithium grâce à un fin polymère, exactement comme avant. En revanche, la principale différence, c’est qu’il est très mince, afin de ne pas ralentir les ions de lithium, et la batterie n’a pas besoin d’être chauffée… À lui seul, le polymère est trop mince  pour éviter les courts-circuits, donc [il est complété] d’un électrolyte liquide. La firme a opté pour un électrolyte non inflammable, ce qui augmente la sécurité. »

Tout ceux-ci permet d’améliorer les batteries de plus de 30%, en toute sécurité. Pour le moment fabriquées à la main, elles font la taille d’une batterie classique de téléphone. Mais l’équipe explique qu’avec une production à grande échelle, elle pourrait produire des batteries qui détiennent 40% d’énergie en plus, et même devenir assez grandes et puissantes pour alimenter des véhicules électriques. Et ils seraient même abordables !

Tags :Sources :Solid EnergyVia :Rechnology Review
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est un peu ce qui me désolé avec ce genre d’annonces, c’est qu’on vous annonce avoir découvert une technologie qui a l’air extra-ordinaire, et au final, on en entend plus parler, certains diront que les grandes entreprises leaders dans le domaine font tout pour étouffer ce genre d’avancée pour le moment, mais en attendant, je suis prêt à parier, que ce n’est pas demain la veille que nous profiterons de cette avancée. On nous fait saliver, pour ensuite nous faire oublier. The cake is a lie.

      1. Avant de crier à la conspiration, il y a un phénomène simple : une grosse majorité de prototypes ne passe pas la barrière de la production industrielle de masse. The cake is you.

    2. J’allais justement commenter pour dire un truc similaire.. Chaque mois on nous sort des articles comme quoi des génies ont trouvé le moyen de faire des batteries de 1mm sur 2mm permettant d’alimenter Paris pendant 20ans (c’est dit de façon extrémiste, je sais) ; mais on nous promet la lune alors que ce ne sont que des morceaux de terre dans les bacs.

      Faut penser à produire maintenant ! Et/ou investir dedans ! (tout comme l’histoire des lampes Françaises qui bouffent le Co² avec les algues, c’en est où ça ? C’était magnifique sur le papier mais on n’a plus de nouvelles……..)

    1. Plutôt qu’un batterie, il faut utiliser un hamster qui en faisant tourner sa roue produirait de l’électricité.
      Vous le transporteriez dans votre sac et vous n’auriez qu’à lui donner quelques graines quand vous voulez téléphoner.

    1. @ docsam : Exactement ce que j ‘ai pensé en lisant l’article. Tu m’as devancé. Maintenant, ce serait quand même bien que les rédacteurs des articles (ici en l’occurrence Florence) tiennent compte de nos remarques et de nos corrections, car les fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe (qui ici sont légion), c’est franchement une « honte » à notre époque. C’est à croire d’ailleurs qu’ils (les rédacteurs) ne savent pas se servir d’un correcteur orthographique, ce qui est la « honte » (je sais, je me répète) sur un blog supposé être de geeks.

  1. On ne peut pas dire qu’il n’y a aucune avancée technologique dans le domaine des batteries.
    Si on compare les premiers smartphones avec leur grosses batteries, petites performances aux smartphones d’aujourd’hui poussés à plus de 2Ghz, avec des batteries relativement fines, on se rend compte que certes l’autonomie n’a pas été grandement améliorée, mais elle reste à peu près stable (entre 1 et 3 jours) sur des smartphones qui en demandent toujours plus…

    1. Pas confondre grosse puissance ( mais plus faible gravure ) avec plus grosse consommation car derrière il y a tous les autres éléments qui consomment de moins en moins, et l’autonomie de nos smartphones est aussi dictée par la finesse de ces appareils qui sont toujours plus fin et plus léger et donc la batterie diminue en taille aussi. Un iphone de 9mm tiendrait facilement 2-3 jours en usage mais Apple veut pas grossir son iphone et c’est pareil pour les autres constructeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité